Sign in to follow this  
Followers 0
Canadadry

Retour en France

28 posts in this topic

Salut tout le monde,

Après 6 merveilleuses années passées au Québec, on a décidé de rentrer en France, essentiellement pour se rapprocher de nos familles. Les grands parents meurent d'envie de voir plus souvent leurs petites filles nées ici au Québec et nous aussi, nous voulons profiter de nos proches qui ne seront pas éternels malheureusement. Je dois avouer que cette décision n'a pas été facile tant j'ai apprécié la vie au québec : le rythme de vie, la sympathie des gens et leur positivisme, la sécurité et le civisme, la nature et sa capricieuse météo, les perspectives professionnelles... Bien sûr, il y avait aussi des points faibles mais on s'en accomode plutôt bien pour la plupart. Bref, une bien belle expérience que je ne regrette pas et que je recommencerai à l'identique si je pouvais revenir 6 ans en arrière. J'ai remarqué d'ailleurs qu'il y a de nombreux retours dans la tranche 6-7 ans, un espèce de cycle qui fait qu'on a besoin d'autre chose, de changements. Alors, on commence à penser à la prochaine étape et comme on a la chance de venir d'un pays plutôt démocratique, exempt de guerre civile ou de malnutrition, le retour est plus facilement envisageable comparé à d'autres collègues immigrants qui viennent de pays ou les conditions de vie sont parfois plus précaires.

Il y a 6 ans on arrivait à 2 avec 5 cantines, on rentre à 4 avec un container de 20 pieds, tout augmente !

North Face likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens de vous, CanadaDry (sûrement à cause du nom ;) ). Je peux comprendre; vivre loin des siens ne doit pas être chose facile et je comprends vos parents de vouloir voir grandir un peu leurs petits-enfants, d'autant plus qu'ils sont nés ici.

Je vous souhaite un bon retour et plein de bonnes choses. :give_rose:

Share this post


Link to post
Share on other sites

sage décision, malheureusement on ne peut retenir éternellement ceux qu'on aime, mais c'est la vie...et elle continue malgré tout...bon retour chez vous canada dry et beaucoup de bonheur pour l'avenir, vos enfants seront plus heureux et plus gâtés c'est sûr, mais comme vous le dites sagement au moins vous avez ce privilège de pouvoir revenir, car ce qui parait si simple peut être impossible à d'autres....soyez heureux :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te comprends totalement avant même de partir Canadadry...

La seule chose que je regrette vraiment de laisser derrière moi c'est mes parents même si je suis jeune (18 ans)

En tout cas tu as du passer 6 super années et c'est toujours une experience de plus dans une vie c'est pas rien :)

Bon retour en France et bonne continuation :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon retour en France à toute la petite famille ! :)

Profitez bien de vos proches et de chaque jour qui passe ... -_-:wub:

Bonne continuation ... :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon retour Canadadry. Nous, on va continuer nos allers et venues annuels. See you soon :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Canadadry,

Bon retour en France ! Moi aussi je suis retournée en France et j'ai tenu, difficilement un an.

Je n'ai pas supporté l'agressivité montante de la société et puis aussi de me retrouver en appart alors que j'avais vécu en maison.

De retour au Québec depuis bientôt un an, je respire de nouveau dans ma maison individuelle, à 5 minutes d'un métro. L'équivalent dans les grandes villes françaises est malheureusement inabordable.

Tu as la chance d'avoir des enfants jeunes, ils s'adapteront facilement ! Dans mon cas, ils sont plus vieux, c'est déjà plus délicat.

C'est sûr que l'éloignement de la famille n'est pas facile et aussi je trouve les rapports plus conviviaux au travail en France qu'ici mais bon. ca doit dépendre des boulots et des boîtes aussi.

Il y a des choses qui nous manqueront toujours, à nous, immigrés, mais quand j'étais en France, des aspects de la vie montréalaise me manquaient aussi beaucoup. Alors il faut faire ce qui nous semble le meilleur choix au meilleur moment et rien n'est impossible, tous les rêves sont réalisables !

Bonne continuation

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos encouragements, c'est sympa.

MLAQC merci pour ton témoignage car comme toi, je ne m'interdis pas le retour au Québec surtout en étant citoyen, c'est bien plus simple.

Par chance, notre retour en France s'effectue dans d'excellentes conditions, j'ai un travail qui m'attend et on va se retrouver dans une petite ville de province loin du tumulte des grandes villes. Je suis bien d'accord qu'il est difficile de trouver un équivalent en France de Montréal et c'est bien dommage, je m'y serai sûrement installé. Si je peux me permettre, j'aurai quelques questions à te poser. Qu'est ce qui t'a manqué le plus du Québec ? Quelles ont été tes désillusions en arrivant en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh oui je me souviens de ce nick ..... :biggrin:

Bon retour, bonne continuation ...... mais il n'est pas interdit de revenir .... :biggrin:

Merci de votre récit, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles des anciens

Michelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Canadadry,

Alors, pour faire une réponse rapide, moi aussi, j'ai eu une bonne opportunité professionnelle en France que j'ai saisie.

C'était une bonne expérience mais ce qui a été difficile pour moi, après avoir vécu plus de trois ans au Québec, c'est le côté machiste qui subsiste dans la société française et qui n'est pas prêt de changer. A savoir qu'à compétences et diplômes égaux, les femmes n'ont pas souvent les mêmes chances que les hommes ou pour y arriver, il faut qu'elles fassent encore plus de sacrifice que les autres : à savoir pas de vie de famille possible à côté.

Je trouve que cette égalité homme-femme est beaucoup plus vraie en Amérique du nord qu'en France qui reste un pays latin.

C'est le premier point avec lequel j'ai eu du mal. Aussi, j'ai eu du mal à retrouver la nature habituelle du français : à savoir se plaindre tout le temps et être jaloux de ce que le voisin a. C'est peut-être une caricature mais malheureusement c'est souvent vrai. Beaucoup d'agressivité aussi dans les rapports humains, probablement du au fait que la situation économique se dégrade beaucoup mais bon elle se dégrade aussi dans d'autres pays, où on ne ressent pas cette agressivité. Même mes enfants plus jeunes l'ont ressenti à l'école et pourtant ils étaient scolarisés dans une des meilleures écoles publiques de la ville, alors je n'imagine pas ce qu'il en est dans les quartiers difficiles. Ici ils sont beaucoup plus épanouis mais ils sont scolarisés dans le privé. Le public, ça serait peut-être aussi différent.

Donc ce qui m'a manqué du Québec, c'est la tranquillité, les espaces : en ville, en France, on est trop les uns sur les autres.

Et aussi en France, malgré les problèmes croissants d'insécurité, on voit très peu de policiers dans les rues et si on les appelle pour un problème, ils font tout pour ne pas se déplacer : ici, j'ai eu une inquiètude une fois et la patrouille est arrivée 5 minutes après. Qu'on ne vienne pas me dire qu'en France, c'est du à un problème d'effectif parce que ça c'est la réponse toute prête de tous les fonctionnaires !

Tout ça pour dire que voilà il y a du bien et du moins bien, ici comme en France. Si tu es citoyen, tu auras toujours le choix de revenir si tu le veux.

Moi ca n'était pas mon cas, donc si je souhaitais revenir, il ne fallait pas attendre trop pour le faire. Là j'ai demandé ma citoyenneté et on verra la suite.

Nous envisageons également le départ dans une province anglophone d'ici un an mais il faut bien étudier le projet avant. Donc je créérai peut-être un post sur ce sujet parce que des questions, j'en ai beaucoup !

Bonne chance à toi et n'hésite-pas si tu as des questions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour tes commentaires. Les points que tu soulèves sont effectivement mes principales préoccupations car ce sont ceux qui sont le plus à l'opposé de ce que l'on connaît ici. En évitant les grandes villes, j'espère pouvoir atténuer ces problèmes, mais je sais qu'ils sont bien ancrés. De toute façon le meilleur des mondes n'existe pas, il faudra bien faire des concessions de notre côté, comme nous en avons fait lors de notre arrivée au Québec. Je reste optimiste vis à vis de ce retour et je ne me ferme pas de porte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton témoignage. Je me souviens encore de ton arrivée. Nous avons mis ton message en page d'accueil du site.

Bon retour et à une prochaine !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 6 ans on arrivait à 2 avec 5 cantines, on rentre à 4 avec un container de 20 pieds, tout augmente !

Je suis arrivé seul avec deux cantines, et reparti à 4 avec un 40 pieds (bon y'avait la voiture dedans...), exactement 10 ans et demi après :biggrin:

C'est pas mal la même chose.

En lisant le fil plus loin, je me reconnais...

En ce qui me concerne, c'est l'opportunité de travail qui a créé le déclic, mais disons qu'il y avait un manque depuis quelques années. Les paysages et la famille me manquaient.

J'ai également tout fait pour éviter la région parisienne et les tros grosses villes. J'habite maintenant une petite bourgade où l'on ne ressent pas d'insécurité.

Je me suis aussi retrouvé en appart, bon pas trop petit quand même, avec 110 puis 100 m2. Plus petit ça aurait été difficile.

Ce qui me choque le plus : les files d'attente. Il n'y a pas de queue organisée quand on veut prendre l'avion, juste un troupeau en forme de triangle où tout le monde se touche et te respire dans le cou... :rolleyes: Sans parler des fois où on te passe devant si tu laisses trop d'espace...

Cela dit, j'ai beaucoup de chance, ou j'ai bien manoeuvré, ou les deux :biggrin:

Grâce à mon boulot en Suisse, j'ai gagné en salaire ce que je pensais perdre en revenant en France. Dans ces conditions, la vie est douce, que ce soit ici ou au Québec.

Redflag

Edited by Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens un revenant :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Canadadry, dans quelle bourgade retournes-tu ? Et.. est-ce que ce sera en Provence ?

Ça m'intéresse de savoir quelle alternative géographique tu as trouvée, du point de vue confort de vie/travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne sera pas la Provence mais la région Poitou-Charentes, Poitiers plus précisément que je ne connais pas spécialement mais on souhaitait se retrouver dans le grand ouest, alors on est plutôt satisfait.

On se rapproche ainsi d'une partie de la famille. J'ai la chance d'avoir trouvé une compagnie dont le siège est à Poitiers donc qui propose des postes qu'il est habituellement plus difficile de trouver en province.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boulot et famille = bon plan.

Bon retour en douceur alors : )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde,

Après 6 merveilleuses années passées au Québec, on a décidé de rentrer en France, essentiellement pour se rapprocher de nos familles. Les grands parents meurent d'envie de voir plus souvent leurs petites filles nées ici au Québec et nous aussi, nous voulons profiter de nos proches qui ne seront pas éternels malheureusement. Je dois avouer que cette décision n'a pas été facile tant j'ai apprécié la vie au québec : le rythme de vie, la sympathie des gens et leur positivisme, la sécurité et le civisme, la nature et sa capricieuse météo, les perspectives professionnelles... Bien sûr, il y avait aussi des points faibles mais on s'en accomode plutôt bien pour la plupart. Bref, une bien belle expérience que je ne regrette pas et que je recommencerai à l'identique si je pouvais revenir 6 ans en arrière. J'ai remarqué d'ailleurs qu'il y a de nombreux retours dans la tranche 6-7 ans, un espèce de cycle qui fait qu'on a besoin d'autre chose, de changements. Alors, on commence à penser à la prochaine étape et comme on a la chance de venir d'un pays plutôt démocratique, exempt de guerre civile ou de malnutrition, le retour est plus facilement envisageable comparé à d'autres collègues immigrants qui viennent de pays ou les conditions de vie sont parfois plus précaires.

Il y a 6 ans on arrivait à 2 avec 5 cantines, on rentre à 4 avec un container de 20 pieds, tout augmente !

Racontez nous vos sentiments et émotions une fois installés de nouveau chez vous :).

Bon retour.

Ciao.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde,

Après 6 merveilleuses années passées au Québec, on a décidé de rentrer en France, essentiellement pour se rapprocher de nos familles. Les grands parents meurent d'envie de voir plus souvent leurs petites filles nées ici au Québec et nous aussi, nous voulons profiter de nos proches qui ne seront pas éternels malheureusement. Je dois avouer que cette décision n'a pas été facile tant j'ai apprécié la vie au québec : le rythme de vie, la sympathie des gens et leur positivisme, la sécurité et le civisme, la nature et sa capricieuse météo, les perspectives professionnelles... Bien sûr, il y avait aussi des points faibles mais on s'en accomode plutôt bien pour la plupart. Bref, une bien belle expérience que je ne regrette pas et que je recommencerai à l'identique si je pouvais revenir 6 ans en arrière. J'ai remarqué d'ailleurs qu'il y a de nombreux retours dans la tranche 6-7 ans, un espèce de cycle qui fait qu'on a besoin d'autre chose, de changements. Alors, on commence à penser à la prochaine étape et comme on a la chance de venir d'un pays plutôt démocratique, exempt de guerre civile ou de malnutrition, le retour est plus facilement envisageable comparé à d'autres collègues immigrants qui viennent de pays ou les conditions de vie sont parfois plus précaires.

Il y a 6 ans on arrivait à 2 avec 5 cantines, on rentre à 4 avec un container de 20 pieds, tout augmente !

quelle expérience, je te souhaite à très bon retour au bercail!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon retour à vous ...

Presque 2 ans que je suis revenue en France et je ne regrette pas.. Bien sûr il y a (et il y aura)toujours des choses (et surtout des gens) qui me manquent et le retour ne s'est pas effectué sans mal (surtout au niveau professionnel). Après tout c'est assez normal ... Durant 6 ans la France, ma famille et mes amis ont vécu sans moi et moi sans eux ... Ce qui est étonnant c'est cette impression persistante que je suis arrivée hier dans l'hexagone. Le grand bonheur, c'est que je reviens à Montréal en septembre pour deux semaines de vacances ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rentré depuis maintenant 3 mois au pays, il est l'heure d'un premier bilan.

Ces 3 derniers mois furent assez difficiles pour plusieurs raisons.

Recréer le confort est un premier défis : on recherche un logement, on attend son déménagement (1 mois de retard dans mon cas), on recherche un véhicule, on recherche de l'électro...

Ensuite, on n'y comprend plus rien sur les offres internet, mobile, téléphone, Box et compagnie, et comme on a vécu 6 ans en ayant la possibilité de tout faire via internet on est perdu quand on l'a pas.

La course administrative l'été est un sport périlleux en France : CPAM, Alloc, Ecoles, banques... nous ramènent rapidement à une réalité non usurpée à propos des délais de fonctionnement des institutions.

Le gros choc culturel du retour c'est le service client. On s'habitue mal au fameux "Le client est roi" nord américain. Le client français doit surtout savoir se débrouiller tout seul et doit être patient.

Professionnelement, il y a là aussi de grands changements : le café collectif du matin, on serre des louches et on claque des bises à qui mieux mieux (je résiste pour l'instant à ce dernier rite familier), par contre le vouvoiement est de rigueur tout comme la tenue correcte, la hiérarchie à plat n'est pas très répandue non plus. Et, j'avais oublié ce dernier point assez amusant : il est plus valorisant de ne rien dire en utilisant un vocabulaire Laroussien que d'avoir une très bonne idée exprimée trop simplement.

Mais bon, je suis un Gaulois averti et je retrouve rapidement mes instincts primaires.

Les bons côtés sont tout aussi nombreux et prévisibles : on retrouve avec plaisir la gastronomie, la culture, les paysages français et surtout les amis et la famille que l'on retrouve comme si on les avait quitté hier.

Passé ce cap difficile, on se sent maintenant rassuré dans notre choix même si les moments de nostalgie sont fréquents aussi. Comme certains d'entre vous, je pense qu'un petit séjour de vacances au Québec dans quelques temps sera un grand moment de souvenir et d'émotion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant ton vécu de retour.

Bonne continuation!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon retour à vous ...

Je mettrai un bémol concernant le soi-disant fameux esprit nord américain du non moins fameux "le client est roi". Quand je vivais à Montréal (ainsi que lors de mes pérégrinations états-uniennes) il m'est arrivé bien souvent de penser le contraire (et, entre autre chose, de ne pas laisser de pourboire au grand dam de serveurs(serveuses) mécontents(tes))...

Quant aux administrations, ma déclaration d'impôt au fédéral a été un parcours d'obstacles (perte du recommandé, envoi par fax qui erre de bureau en bureau, employés ne maitrisant que la langue de Shakespeare--Bon, c'est vrai que le bureau est en Ontario ...). Pour un peu, ils m'auraient fait payer une amende de retard !! Mais il vrai que mes expériences ici ont parfois été rocambolesques (avec toutefois très souvent beaucoup de curiosité et d'intérêt).

Ce que j'ai trouvé le plus difficile c'est la colère et le ressentiment sous-jacents de mes interlocuteurs. Un très gros stress, un coût de la vie qui augmente, des loyers hors de prix, un manque d'emplois évident .. Pas facile de garder l'esprit positif que j'avais attrapé au Québec (tel un virus) et qui fait tant de bien ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de nous raconter la suite!!

point de vue boulot, est-ce que tu as trouvé un nouveau poste ? comment ça s'est passé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour ce qui m'attir l'attention dans ce que tu dis c que tu as dis 6merveilleuses années ;) au contraire de beaucoup des gens qui disent qu'ils ont regreté de partir au quebec ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.