Erwan_78

Immigrer au Québec sans diplôme

49 messages dans ce sujet

Bonjour, je désir immigrer au Québec pour rejoindre quelqu'un y habitant depuis longtemps. J'ai 18 ans, et j'ai aussi plusieurs questions. Tout d'abord je sais pas trop par quoi commencer ni quel visa il faut obtenir. Je souhaite trouver un travail la-bas, je m'était intéressé aux métiers du genre: Police, Gendarmerie Royale, ou même militaire (sachant que je voulait intégrer la Gendarmerie Française). Ou d'autres métiers, l'histoire de pouvoir gagner de l'argent en attendant de prendre mes marques la-bas. Mais sans diplôme je n'ai rien trouvé. J'ai fait 1 ans de CAP en alternance en mécanique automobile, sans le finir. Ensuite, concernant les banques, j'ai un livret A a la banque que je ne peux pas toucher tout de suite (sous tutelle), je ne sais pas si du Quebec je pourrais y avoir accès et aussi a mon compte chèque. Je besoin d'énormément d'infos sur tout ça, et toutes autres choses nécessaire pour immigrer au Quebec.

Merci d'avance,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de diplôme = aucune chance de répondre aux critères de candidature pour la résidence permanente, malheureusement. :flowers:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu ton âge, plusieurs dispositifs te sont accessibles (Programme Vacances Travail, par exemple). Reprendre des études peut aussi s'envisager dans le cadre d'un échange avec le Québec.

Plein de liens utiles pour toi à partir de cette page : http://www.immigrati...ants/index.html

Modifié par B@bouk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais ce n'est que du court terme. Sans aucun diplôme il ne pourra pas répondre aux critères pour devenir RP. Et ça, même s'il a fait un PVT avant.

Si ton projet de vie est de rentrer dans la GRC ou dans la SQ, il n'y a pas de mystère, il faut être citoyen canadien, c'est un critère d'admission. Pour devenir citoyen canadien, il faut être RP, totaliser un total de 3 ans sur le territoire dans les 4 ans à la date de la demande, réussir l'examen et être assermenté. Pour être RP, il faut un minimum de diplomation. Un cap ou un bep dans un métier visé par les ARM peut aider. Sinon faire une VAE ou un DAEU, mais pas un titre professionnel car le BIQ ne le reconnaît pas et cela revient à zéro pour les critères de sélection.

Après l'accès à ton livret A ne sera plus un souci une fois que tu auras dépassé toutes ces étapes. :flowers:

Modifié par La Linea
francknathalie05 aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec La Linea. Un diplôme sera toujours plus facilement valorisable pour immigrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par salmat
      Bonjour, je suis nouveau dans ce forum, j'ai une question a vous posez j'ai un Master universitaire professionnel délivrer par une université marocaine dans le cadre de la formation continue, j'aimerai savoir si mon diplôme est reconnu par (MIDI), en fait mon diplôme (Master Universitaire Professionnel) se trouve déjà dans le site mon projet Québec par défaut (tant que le diplôme est dans la base des données du MIDI (MPQ) donc il est reconnu ?) Merci d'avance. Veuillez trouver en pièce jointe une copie du diplome

    • Par Wither
      Bonjour ou bonsoir à tous et à toutes, en fonction de l'heure.
       
      Voilà, mon copain et moi nous songeons de plus en plus à nous installer au Québec (nous avons tous les deux 19 ans), mais cela une fois nos études terminées. Cette année je vais passer les concours afin de devenir infirmière en France et, je voulais savoir s'il y avait une équivalence ou si je devais refaire des années d'études une fois là-bas ? Je vous avouerai que j'ai fait plusieurs recherches mais je me suis plus embrouillée qu'autre chose, c'est pour cela que je préfère créer un nouveau sujet. J'en profite aussi pour me renseigner pour mon fiancé : ce dernier entame sa 1ère année de BTS MUC en alternance (Management des Unités Commerciales), est-ce que ce diplôme possède une équivalence au Québec ou bien devra-t-il repasser des études et si oui, à quel prix environ ?
       
      Sinon, le métier d'infirmière praticienne m'attire énormément et j'aimerais savoir quelles études dois-je suivre, leur coût et surtout, si cela est possible.
       
      Deuxième question et pas des moindres, quels papiers devons-nous obtenir pour être considérés comme des immigrés et travailler de façon permanente ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses et je vous souhaite une très bonne journée/soirée !
       
    • Par Legolas
      Bonsoir,
       
      je voulais savoir combien de points va-t-il me rapporter mon diplôme, j'ai soumis ma demande mais je voulais assurer mes calculs pour les les diplôme et les domaines de formation 
       
      moi j'ai une licence en mathématique informatique (LMD) Bac + 3 
      elle un master en Biologie moléculaire (LMD) Bac +5 
       
      je voulais savoir combien j'aurai de points, sachant que j'aimerai bien que ça soit du réel ... des gens qui ont eu la meme les meme diplôme que moi
       
      sinon devons-nous envoyer nos diplome pour faire l'équivalence ??? 
       
      Merci 
    • Par Cloo
      Bonjour, 
      Etudiante en Master 1 de Neuropsychologie à Montpellier dès Septembre 2016, je souhaiterai emménager à Montréal après mon Master pour diverses raisons. Après quelques recherches, j'ai vu que les psychologues français ne peuvent exercer sur le territoire canadien en tant que psychologue : il faut avoir un doctorat et faire partie de l'ordre des psychologues du Québec. Passionnée par mes études, la piste du doctorat est envisageable. Cependant, je suis quelqu'un d'anxieuse et j'ai peur de ne pas réussir à gérer mon emménagement (et la nouvelle vie qui va avec) et le doctorat. J'envisage donc de partir m'installer là-bas pendant au moins 1 an et, si le bilan est positif, m'inscrire pour un doctorat (et m'y installer définitivement). J'aimerai donc savoir quelles sont les solutions qui s'offrent à moi pour pouvoir quand même exercer dans mon domaine: j'ai entendu parler de psychotechnicien (en quoi ça consiste exactement ? Quelles sont les différences et ressemblances avec le métier de neuropsychologue français ? Quelles sont les procédures à suivre pour obtenir une équivalence de diplôme ?) Quel type de visas est-il judicieux pour moi de retenir : j'ai lu que le PVT était un bon compromis pour découvrir et travailler au Québec mais qu'il était impossible de prolonger sa durée de séjour une fois ce PVT écoulé (2 ans ?). Quelle est donc la solution si je souhaite vivre plus de 2 ans au Québec ? J'ai également lu que pour devenir résident permanent, il fallait entamer une procédure de 2 ans... En gros... soit je fais la demande de résidence permanente le jour de mon arrivée, soit je suis obligée de repartir en France le temps des procédures ? Ca me parait absurde, il doit me manquer un élément! J'aimerai également savoir comment va le marché de l'emploi pour les psychotechniciens / neuropsychologues ? Quand est-ce que je dois commencer mes démarches si je souhaite emménager pour Septembre 2018 ? Quelles sont les conditions pour être admis en doctorat (la sélection est-elle rude / faut-il un TOEFL même pour une université francophone) ? Combien coute une année de doctorat ? Avons-nous des aides financières pour le réaliser et vivre à coté (puisqu'on n'est apparemment pas rémunéré pendant nos stages...) ? Comment se déroule un doctorat québécois ? Une fois le doctorat en poche, peut-on allier la recherche et l'exercice en hôpital ou les deux pratiques sont difficilement conciliables ? 
      Bien cordialement, 
      Chloé. 
    • Par Med Tahar
      Bonjour,
       
      Je suis tunisien, je détient une licence en management et je souhaite faire un DEC en gestion de commerce qui me semble très intéressant. 
      Cependant, je voudrais avoir des informations concernant : la valeur exact au niveau des embauches? si c'est un plus ou pas? la formation est elle une garantie de travail? 
       
       merci beaucoup,
    • Par GrégoryFrCa
      Bonjour,
       
      Je reviens vers vous (2 posts déjà ouverts sur d'autres questions) par rapport au projet d'installation de moi et ma partenaire (Pacs).
      Je suis franco-canadien (vie au Canada-Québec 8 ans, enfant) et ma compagne est française.
       
      Nous avons 29 ans (toutes nos dents, et apparemment il vaut mieux pour le Canada lol) et on projette de s'installer au Canada, plutôt au Québec et plus particulièrement à Montréal, mais rien n'est coulé dans le béton pour l'instant.
       
      Elle est fonctionnaire (développement durable et association), moi je travaille dans une association où je fais des cartes et un peu de graphisme. 
      Elle a un Master 2 non reconnu par l'Etat français en développement durable (+ Master 1 en droit à l'université), et moi une licence professionnelle d'urbanisme reconnue par l'Etat français.
      Personnellement je me forme actuellement au Développement web pour réutiliser mes compétences d'infographie et accéder au monde de l'informatique. Je n'aurai pas de diplôme français car autodidacte.
       
      On a bien lu sur le système canadien, travail, santé, éducation... et on ne cherche absolument pas à rouler en Porsche au bout de 3 mois en prenant 2 mois de vacances à Cuba
       
      Notre objectif est plutôt de s'offrir un changement de vie pour nos 30 ans, mettre du piquant et du voyage, retourner dans mon Pays pour moi (8 ans enfant dans un Pays ça laisse une sensation indélébile). Enfin vivre quelque chose de fort avant de passer à l'étape famille-enfant. L'idée est de s'installer au Canada, j'ai appris à apprécier la France mais il y a ce quelque chose Nord-américain qui me manque et que je recherche. Pour ma compagne elle a toujours voulu connaître l'Amérique du Nord, surtout le Canada et a déjà vécu un peu au Royaume-Uni, donc le dépaysement lui plaît.
       
      Sur ce que l'on souhaite quitter en France : 
      - Insécurité politique (terrorisme, extrême-droite qui grimpe).
      - Prix des logements, on vit en Ile-de-France on ne peut pas construire notre avenir avec des logements décents pour un couple avec enfant inaccessibles.
      - Manque de méritocratie, il faut être bien né, bien diplômé et/ou bien marié pour percer dans ce pays. La quantité de travail et l'auto-didactisme comptent peu.
      - Les horaires à rallonge, tu termines à 17h t'as pas travaillé pour les autres, alors que tu évites juste de faire des pauses à rallonge dans la journée...
       
      Sur ce qui va nous manquer :
      - La famille et les amis.
      - La nourriture, quand même. Surtout les vrais produits terroirs. Encore plus pour ma compagne. 
      - Ne pas avoir visiter tout ce qu'on voulait en Europe tant qu'on y était, mais on compensera avec l'Amérique  
      - Notre petit confort, donc objectif : reconstituer le nid au plus vite lol.
       
      Les paysages nous attirent beaucoup, le changement de décors, le fait que ce soit une société plus mobile (oui, elle est fonctionnaire mais c'est un concours de circonstances, pas une voie de garage type boulot-dodo-retraite pour se mettre en sécurité pour 40 ans), et l'accès géographique bien plus facile vers les USA, déjà pour le tourisme.
      La neige aussi, marre de la pluie et de la grisaille, on préfère un vrai temps hivernal
       
      De plus, le mandat de Trudeau semble être une belle opportunité à saisir au niveau politique pour venir au Canada : ouverture, relance de l'économie...
       
      Alors voici la liste de mes questions par rapport à notre projet :
       
      1- Compte-tenu de nos diplômes qui ne donnent pas accès à des professions protégées par un ordre (il me faudrait un master en urbanisme pour prétendre à une équivalence dans ce métier et contacter l'ordre des urbanistes), et au fait que je suis canadien et que ma compagne aura la RP, est-ce utile de payer une équivalence des diplômes ?
       
      2- Montréal ? Est-ce que ce n'est pas s'agglutiner à l'endroit où il y aura le plus de concurrence (tous les français dans la même situation que nous) ? Je suis presque bilingue et ma compagne à un niveau très correcte en anglais. Ne crée-t-on pas davantage la surprise, la différence, et donc l'intérêt, en allant chercher ailleurs ? Provinces anglophones (Ontario), provinces plus sauvages (Nouveau-Brunswick, Alberta ?) Faut-il être bilingue à 100% pour s'intégrer dans les provinces anglophones ?
      Montréal nous intéresse pour sa facilité d'accès (français), son ouverture à l'anglais et sa vie culturelle qui semble riche.
       
      3- On aurait entre 15 000 et 20 000$ pour s'installer (déménagement, vols et impôts français déjà déduits), j'anticipe donc 12 mois d'autonomie à raison de 1 500$ de dépenses mensuelles. Je précise qu'on a vécu quelques années de vaches maigres et donc nous ne sommes pas dépensiers. Cette somme vous parait-elle suffisante pour être certain de ne pas prendre le billet retour après 4 mois ?
      Je compte 600$ pour le loyer (on vise une petite surface, vivant actuellement dans 30m², totalement meublée, propre, bien insonorisé et SANS punaises !!!), 400$ pour la nourriture, 100$ internet+portables, 160$ pour une carte transport pour chacun (si Montréal à 83$ par personne), il reste 200$, suffisant pour une mutuelle pour 2 le temps de trouver un job ou jobine ?
       
      Je serais très intéressé par des témoignages de migrants s'étant installés sans faire partie de professions recherchées (infirmiers par exemple) ou à compétence universelles (informatique par exemple) pour avoir une bonne idée du marché du travail québécois / canadien.
       
      Pour l'instant pas d'autres questions, merci à l'avance pour vos réponses
    • Par FloAlexJuju
      Bonjour,
       
      Tout d'abord, merci a tous pour tout les commentaires que vous postez, cela ne fait qu'augmenter notre envie d'immigrer ....
      Pour cela, nous allons devoir attendre la prochaine session de mon projet quebec car nous n'avons pas créer de compte en janvier.
      Afin d'avoir une idée plus précise de cette boite noire (pour les gens qui n'ont pas crée de compte), est ce que les "privilégiés" qui ont un compte mon projet quebec peuvent ils mettre des captures d'écran du site?
       
      Autres questions par rapport au critère de séléction :
      est ce que les diplomes doivent etre certifiés conformes ou les envoyer sans cette notion est suffisant?
      est ce que tous les justificatifs seront a envoyer par pdf?
      est ce que tous les documents doivent etre prets pour le début de la prochaine session?
       
      Merci d'avance
      (en esperant ne pas avoir été trop long)
      Florent
    • Par pascal1990
      Bonjour,
      Je suis etudiant j'ai vu les renseignement pour les lettres d'invitation, mais je voulais savoir etant etudiant comment est que je peut faire cette lettre, oui l'ecole m'a deja procurrer la lettre d'invitation mais est que je doit rediger une autre lettre pour dire comment il vont etre loger (car j'ai pas un poste chez un employeur car etant etudiant)
      s'il vous plait c'est urgent
    • Par s_J
      Bonjour ,
      je suis diplômé d'un master recherche en science des matériaux de l'INSA ( France) , et j'ai contacté l'ordre des ingénieurs du quebec , ils m'ont dit que le diplôme n'est pas inscrit sur la liste d'Arm"http://www.oiq.qc.ca/Documents/DAP/admission/ARM_Formations_reconnues_juillet_2013.pdf " car c'est un master ce n'est pas un  diplôme d’ingénieur, et pour avoir le permis, il faut passer 11 exams et les réussir tous sinon pas de permis et  donc pas de travail en qualité d’ingénieur.
      je voudrais savoir s'il y a un retour d’expérience pour un cas similaire .
      merci d'avance.
       
    • Par cindilou31
      Bonjour
       
      J'aimerais savoir si il y a des infirmièr(e)s ici diplômées en 2012 et venu au Québec par la suite ? Combien d'expériences aviez vous et à quels échelons vous à t'on reconnu ?
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.