Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

  • 0
immigrer.com

Pénurie de camionneurs : une entreprise de Trois-Rivières innove pour

Question

Pénurie de camionneurs : une entreprise de Trois-Rivières innove pour recruter la relève

Mise à jour le jeudi 18 avril 2013 à 16 h 55 HAE

L'entreprise trifluvienne de transport routier MassExpress séduit la nouvelle génération en leur offrant de travailler moins d'heures par semaine, à l'heure où le Canada est en pénurie de camionneurs.

Selon les prévisions du Conference Board du Canada, il manquera 25 000 camionneurs d'ici 2020, seulement pour combler les départs à la retraite.

Pour renverser la tendance, l'industrie du camionnage tente de séduire les jeunes. Le président et directeur général de l'Association du camionnage du Québec explique la stratégie : « nous allons les rencontrer dans les foires d'emploi, dans les écoles secondaires et on doit aussi faire appel à d'autres leviers qui est l'immigration. »

Depuis un an, l'entreprise Mass Express avait de la difficulté à trouver des chauffeurs. Pour recruter, elle a mené une campagne de publicité le long de l'autoroute 40.

L'entreprise cherche des candidats, sans casier judiciaire, qui pourront traverser la frontière. Le propriétaire de MassExpress Jean-Pierre Masse explique que bon nombre de candidats « ont des dossiers, ou plusieurs veulent rester chez eux, ne veulent pas découcher. »

MassExpress offre à ses employés de moins travailler : 45 heures par semaine plutôt que 70 heures. La formule plaît à Jean-François Cossette, qui est camionneur depuis six ans. Avant de trouver ce nouvel horaire, il envisageait de ne plus faire de transport jusqu'aux États-Unis. « Je me disais qu'avait une famille, ce ne serait peut-être pas possible. »

Le jeune camionneur croit toutefois que l'industrie devra en faire davantage pour s'adapter à la nouvelle génération. « Des salles d'entraînement dans certaines haltes pour les camions. Une nourriture plus variée, plus saine, sur la route. » Il n'a pas l'intention de délaisser le métier pour autant : il a la route dans le sang.

post-2-0-81713800-1366382243_thumb.png

yannick 44 and tita183 like this

Share this post


Link to post
Share on other sites

18 answers to this question

Mon conjoint roule depuis 14 ans maintenant en France et il rêverait de conduire des trucks us et canadien.

L' entreprise dans laquelle il travaille en ce moment en FRANCE est incertaine .

Seront-ils aux journées Quebec ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon mari aussi est routier depuis 20 ans et a toujours parti à la semaine et fait de l'international frontalier. Je pense que cet article peut que nous encourager sur le fait qu'ils pourront trouver un emploi dès qu'ils auront bien sur passer le permis classe 1.

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Routier c'est le métier que je prévois de faire dans un premier temps au Québec dans le cas où je ne pourrais pas exercer l'un de mes métiers de Comptable ou Boucher

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour l'info

ça confirme les info que l'on ma donner

domage que suis obliger de repasser les permis

si quelqu'un connais un salon ou une association de recrutement sur Montréal je suis preneur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une vingtaine de 10 roues s'affrontent sur le lac Témiscamingue

Pour vous amuser un peu, courses de camions 10 roues sur glace (Lac) au Témiscamingue, Québec

Voir la vidéo au bas de l'article.

http://www.lafrontiere.ca/2010/03/15/video-une-vingtaine-de-10-roues-saffrontent-sur-le-lac-temiscamingue

http://www.lafrontiere.ca/2011/08/01/45-000-fans-du-rodeo-du-camion-cochent-present

Et Rodéo du camion à Notre-Dame-du-Nord au Témiscamingue,Qc

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Similar Content

    • By I-bureau
      Une des professions les plus chaudes dans certaines régions du Canada est celle de camionneur. Au Nouveau Brunswick par exemple, au cours de l'année 2012, on a engagé près de 300 conducteurs routiers venant de l'étranger (permis de travail avec un AMT). Une condition importante (outre le permis et l'expérience), l'anglais (en effet, beaucoup de transport vers les US). Ah oui, faut aussi etre sympa.

      Généralement, il faut passer par un AMT (avis de Marché de Travail) pour avoir un permis de travail (necessaire). L'année passée, les francophones recrutés lors de destination canada en étaient dispensés. Mais la dispense a sauté cette année pour les jobs qui ne sont pas AB ou O du NOC.

      Important a savoir, en principe, il faut repasser le permis! De facon générale, les salaires sont assez élevés pour ce type de profession.

      B.André
      Consultant en Immigration CRCIC
      direction@i-bureau.ca
      www.i-bureau.ca

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.