Sign in to follow this  
Followers 0
manou63

Différence entre maitrise et doctorat

21 posts in this topic

Bonjour à tous,

voilà je vais effectuer sans doute une thèse en chimie pharmaceutique à l'université de Laval. Mais j'hesite quand même encore un peu entre le fait de continuer mes etudes ou entrer directement dans la vie active.

C'est pour cela que j'aimerais savoir la difference de salaire qui peut y avoir entre une maitrise (bac+5) et un doctorat (bac+8) notamment dans le domaine des biotechnologies. J'ai entendu egalement dire que dans ce domaine il est trés facile de se faire embaucher avec une maitrise et beaucoup plus difficilement avec un doctorat. Est ce vrai? Et pourquoi?

Merci d'avance pour toutes vos reponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

voilà je vais effectuer sans doute une thèse en chimie pharmaceutique à l'université de Laval. Mais j'hesite quand même encore un peu entre le fait de continuer mes etudes ou entrer directement dans la vie active.

C'est pour cela que j'aimerais savoir la difference de salaire qui peut y avoir entre une maitrise (bac+5) et un doctorat (bac+8) notamment dans le domaine des biotechnologies. J'ai entendu egalement dire que dans ce domaine il est trés facile de se faire embaucher avec une maitrise et beaucoup plus difficilement avec un doctorat. Est ce vrai? Et pourquoi?

Merci d'avance pour toutes vos reponses.

Ce qu'on t'a dit est vrai : l'explication tient au fait que des diplômés de maîtrise vont se retrouver asssistants/associés de recherche, tandis que les docteurs seront des chercheurs, et auront accès à la hiérarchie. Ils seront des boss, des managers, immédiatement. Et évidemment, comme dans toute entreprise, y'a infiniment moins de patrons que d'employés dans le bas de l'échelle. Cela dit la chimie pharmaceutique est un secteur où il y a de l'emploi, même pour les docteurs, et probablement plus que pour leurs collègues biologistes/biochimistes et biologistes moléculaires.

L'autre point, c'est que le doctorat apporte au Québec, au Canada et dans toute l'Amérique du Nord une plus-value salariale importante. Il faut savoir qu'un post-doc est inévitable, local ou non, mais toujours rémunéré correctement. Une fois embauché pour de bon après ton post-doc, c'est un salaire de 70 à 80 000$ assuré, dès le début. Les titulaires d'une maîtrise devraient gagner dans les 45-65K$. Sache que les maîtres biologistes dans la même (future) entreprise que toi gagneront beaucoup moins, probablement moins de 40000$ en commençant, et qu'il faudra éviter de parler salaire avec eux... ;)

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

voilà je vais effectuer sans doute une thèse en chimie pharmaceutique à l'université de Laval. Mais j'hesite quand même encore un peu entre le fait de continuer mes etudes ou entrer directement dans la vie active.

C'est pour cela que j'aimerais savoir la difference de salaire qui peut y avoir entre une maitrise (bac+5) et un doctorat (bac+8) notamment dans le domaine des biotechnologies. J'ai entendu egalement dire que dans ce domaine il est trés facile de se faire embaucher avec une maitrise et beaucoup plus difficilement avec un doctorat. Est ce vrai? Et pourquoi?

Merci d'avance pour toutes vos reponses.

Ce qu'on t'a dit est vrai : l'explication tient au fait que des diplômés de maîtrise vont se retrouver asssistants/associés de recherche, tandis que les docteurs seront des chercheurs, et auront accès à la hiérarchie. Ils seront des boss, des managers, immédiatement. Et évidemment, comme dans toute entreprise, y'a infiniment moins de patrons que d'employés dans le bas de l'échelle. Cela dit la chimie pharmaceutique est un secteur où il y a de l'emploi, même pour les docteurs, et probablement plus que pour leurs collègues biologistes/biochimistes et biologistes moléculaires.

L'autre point, c'est que le doctorat apporte au Québec, au Canada et dans toute l'Amérique du Nord une plus-value salariale importante. Il faut savoir qu'un post-doc est inévitable, local ou non, mais toujours rémunéré correctement. Une fois embauché pour de bon après ton post-doc, c'est un salaire de 70 à 80 000$ assuré, dès le début. Les titulaires d'une maîtrise devraient gagner dans les 45-65K$. Sache que les maîtres biologistes dans la même (future) entreprise que toi gagneront beaucoup moins, probablement moins de 40000$ en commençant, et qu'il faudra éviter de parler salaire avec eux... ;)

Redflag

autre chose quand t a un doctorat t aura eu aussi ta maitrise rien ne t empechere de travailler avec ta maitrise le temsp de trouver un job qui necessite un phd..autre info dans ce domaine le phd est surtout necessaire pour travailler pour le gouvernement mais plusieurs entreprise dans ce domaine exigent juste le bac et la maitrise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces reponses.

Effectivement on m'avait dit qu'avec un phd c'était minimun 60k (après ca doit varier pas mal selon la taille de la boîte et les avantages sociaux qui sont compris avec le contrat).

Autre point interessant c'est qu'avec une maitrise au Quebec tu fais de la recherche alors qu'en France avec un master tu trouves au mieux un boulot de technicien car pour un poste de cadre tu es en concurence avec les ingénieurs!

Par contre ce que je savais moins c'est que la case post doc était quasi inévitable? D'autres expériences?

Merci encore pour tous vos précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Autre point interessant c'est qu'avec une maitrise au Quebec tu fais de la recherche alors qu'en France avec un master tu trouves au mieux un boulot de technicien car pour un poste de cadre tu es en concurence avec les ingénieurs!

D'accord avec ça pour le public, mais dans le privé (petites biotech), c'est souvent limite, ça ressemble à des postes de techniciens : job répétitive (screening de composés sur modèle établi), peu d'initiative, peu de développement. D'ailleurs dans ce cas t'es mieux d'avoir seulement un DEC technique, tu es payé autant qu'un bac ou une maîtrise, le plus souvent ! Je parle pour les biologistes. Pour les chimistes, c'est peut-être un peu différent.

Par contre ce que je savais moins c'est que la case post doc était quasi inévitable? D'autres expériences?

De mémoire, tous les PhD avec qui j'ai travaillé et qui avaient un poste de chercheur avaient fait un post-doc. Sauf un.

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Autre point interessant c'est qu'avec une maitrise au Quebec tu fais de la recherche alors qu'en France avec un master tu trouves au mieux un boulot de technicien car pour un poste de cadre tu es en concurence avec les ingénieurs!

D'accord avec ça pour le public, mais dans le privé (petites biotech), c'est souvent limite, ça ressemble à des postes de techniciens : job répétitive (screening de composés sur modèle établi), peu d'initiative, peu de développement. D'ailleurs dans ce cas t'es mieux d'avoir seulement un DEC technique, tu es payé autant qu'un bac ou une maîtrise, le plus souvent ! Je parle pour les biologistes. Pour les chimistes, c'est peut-être un peu différent.

Par contre ce que je savais moins c'est que la case post doc était quasi inévitable? D'autres expériences?
De mémoire, tous les PhD avec qui j'ai travaillé et qui avaient un poste de chercheur avaient fait un post-doc. Sauf un.

Redflag

Ok merci bien Redflag.

Je pense qu'effectivement ca vaut vraiment le coup pour moi de passer par la thèse car il y a vraiment beaucoup de points positifs:

-immigration facilitée (d'abord en tant qu'etudiant puis je demande ma rp 1 an avant la fin du doc)

-pouvoir d'achat plus elevé

-boulot plus interessant

-diplome "local" donc j'imagine plus facile à se faire embaucher même si un phd reste un phd quelque soit le pays

Le seul point négatif c'est que c'est encore 3/4ans de "vie d'etudiant" à se serrer la ceinture.

Enfin c'est pas si désagréable que ça la vie d'etudiant après tout :P !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sujet m'intéresse particulièrement car j'ai passé ma thèse de chimie thérapeutique il y a un an.

Depuis un an, je travaille comme ingenieure de recherche contractuelle, ce qui s'apparente en fait à un post-doc (c'est un projet de 3 ans, avec contrat d'un an renouvelable jusq'au terme du projet).

Je compte arriver à Montréal d'ici quelques mois (entre les mois de mai et juillet, enfin le plus tôt possible, mais ça dépend de l'ambassade ^_^ ) et j'avoue que j'hésite à postuler pour un post-doc ou à postuler directement dans des labos de recherche privés.

Bien sûr, je préfèrerais pouvoir postuler directement en labos privés (ben oui, je ne me vois pas continuer éternellement en post-doc ! ^_^ ), mais étant donné que mon expérience post-doctorale actuelle est française, je ne pense pas qu'elle sera vraiment reconnue... :unsure:

J'hésite à contacter les labos (histoire de tater le terrain), parce que sans date précise concernant mon arrivée, j'ai peur que ma candidature ne soit pas prise au sérieux...

Bref, si vous avez des infos ou des suggestions à m'apporter, je suis preneuse ! ;)

Sylvia.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce sujet m'intéresse particulièrement car j'ai passé ma thèse de chimie thérapeutique il y a un an.

Depuis un an, je travaille comme ingenieure de recherche contractuelle, ce qui s'apparente en fait à un post-doc (c'est un projet de 3 ans, avec contrat d'un an renouvelable jusq'au terme du projet).

Je compte arriver à Montréal d'ici quelques mois (entre les mois de mai et juillet, enfin le plus tôt possible, mais ça dépend de l'ambassade ^_^ ) et j'avoue que j'hésite à postuler pour un post-doc ou à postuler directement dans des labos de recherche privés.

Bien sûr, je préfèrerais pouvoir postuler directement en labos privés (ben oui, je ne me vois pas continuer éternellement en post-doc ! ^_^ ), mais étant donné que mon expérience post-doctorale actuelle est française, je ne pense pas qu'elle sera vraiment reconnue... :unsure:

J'hésite à contacter les labos (histoire de tater le terrain), parce que sans date précise concernant mon arrivée, j'ai peur que ma candidature ne soit pas prise au sérieux...

Bref, si vous avez des infos ou des suggestions à m'apporter, je suis preneuse ! ;)

Sylvia.

Je pense qu'il te sera plus facile depuis la France de trouver un post doc en contactant les differents labos qui t'interessent. L'avantage c'est qu'une fois sur place tu vas pouvoir te construire un réseau et ce sera plus facile pour toi de faire embaucher par la suite. Et puis comme ça tu arriveras sur place avec comme garanti d'avoir un revenu suffisant pour t'installer tranquillement (autour de 30/40k pour un post doc il me semble?).

Bonne chance dans tes démarches.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mais étant donné que mon expérience post-doctorale actuelle est française, je ne pense pas qu'elle sera vraiment reconnue... :unsure:

J'hésite à contacter les labos (histoire de tater le terrain), parce que sans date précise concernant mon arrivée, j'ai peur que ma candidature ne soit pas prise au sérieux...

Sylvia.

Détrompe-toi, le monde de la recherche scientifique n'est pas sectaire, et toute expérience venant d'un pays industrialisé sera reconnue, surtout un PhD et un post-doc !

Il se peut que tu aies à faire un autre post d'un an, mais tu peux très bien postuler directement à des offres de chercheurs.

Comme Manou, je te conseillerais de contacter les labs depuis la France. Encore une fois, les scientifiques ne se mettent pas les barrières stupides du genre "a-t-il une expérience canadienne ?" et considèrent les bons dossiers de l'étranger. Bon dossier ne veut pas dire Polytechnique, Harvard, Orsay ou autre, bon dossier veut dire : ce CV-là correspond à ce que je cherche, car la personne semble avoir l'expertise requise pour ce post-doc ou ce poste, ni plus ni moins.

Le 35-40000$ pour un post-doc me semble réaliste.

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici un sujet qui pourrait t'eclairer un peu plus:

Postdoc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le seul point négatif c'est que c'est encore 3/4ans de "vie d'etudiant" à se serrer la ceinture.

Enfin c'est pas si désagréable que ça la vie d'etudiant après tout :P !

C'est certain. Mais... 60000$ mini au début, en labo, t'attendent. Si le labo finit par t'ennuyer, les PhD se placent à peu près dans n'importe quoi juste grâce à ce diplôme. Vu le boulot des boss en lab, je doute que je me serais ennuyé si j'étais resté en laboratoire. En revanche, en tant que technicien-robot à 80%/développeur 20% et avec un salaire de crève-la-faim pour une maîtrise, j'ai changé de branche.

Dans ma boîte, les chefs de projets cliniques doivent taper dans les 90 000$, hors bonus, avec ou sans PhD. Qui sait si le PhD ou le MD ne leur apporte pas un peu plus... ;) ?

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Redflag et manou63 pour vos réponses. :)

Je pense que je vais commencer par contacter les labos privés, pour voir si mon profil peut les intéresser (mon but étant de décrocher des entretiens dès mon arrivée à Montréal). ^_^

Si je vois que ça ne donne rien, je contacterai les labos universitaires pour faire un post-doc et obtenir une expérience locale tout en me créant un réseau...

Les salaires de 60 000 $ brut sont-ils réels pour les jeunes docteurs ? Ces salaires correspondent à des postes publiques ou privés ? Enfin, de quelle manière ce salaire peut-il par la suite évoluer (plafond vite atteint ?).

Merci pour vos réponses. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Redflag et manou63 pour vos réponses. :)

Je pense que je vais commencer par contacter les labos privés, pour voir si mon profil peut les intéresser (mon but étant de décrocher des entretiens dès mon arrivée à Montréal). ^_^

Si je vois que ça ne donne rien, je contacterai les labos universitaires pour faire un post-doc et obtenir une expérience locale tout en me créant un réseau...

Les salaires de 60 000 $ brut sont-ils réels pour les jeunes docteurs ? Ces salaires correspondent à des postes publiques ou privés ? Enfin, de quelle manière ce salaire peut-il par la suite évoluer (plafond vite atteint ?).

Merci pour vos réponses. ;)

60 000$ pour un jeune docteur est réaliste et constitue un salaire de départ. Les augmentations sont habituelement assez conséquentes (+5000$) et ça monte donc rapidement à 75-85K$. Le public paie à mon avis autant, peut-être même plus au début et mais avec une montée moins rapide. À confirmer.

Les plafonds sont en général assez vite atteints au Québec pour un poste donné, bien avant l'âge de la retraite.

Les très gros salaires (100 000 et +) sont ceux de gens avec beaucoup d'expérience et des responsabilités importantes (Directeur de département de chimie, Vice-Président recherche...).

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Redflag et manou63 pour vos réponses. :)

Je pense que je vais commencer par contacter les labos privés, pour voir si mon profil peut les intéresser (mon but étant de décrocher des entretiens dès mon arrivée à Montréal). ^_^

Si je vois que ça ne donne rien, je contacterai les labos universitaires pour faire un post-doc et obtenir une expérience locale tout en me créant un réseau...

Les salaires de 60 000 $ brut sont-ils réels pour les jeunes docteurs ? Ces salaires correspondent à des postes publiques ou privés ? Enfin, de quelle manière ce salaire peut-il par la suite évoluer (plafond vite atteint ?).

Merci pour vos réponses. ;)

60 000$ pour un jeune docteur est réaliste et constitue un salaire de départ. Les augmentations sont habituelement assez conséquentes (+5000$) et ça monte donc rapidement à 75-85K$. Le public paie à mon avis autant, peut-être même plus au début et mais avec une montée moins rapide. À confirmer.

Les plafonds sont en général assez vite atteints au Québec pour un poste donné, bien avant l'âge de la retraite.

Les très gros salaires (100 000 et +) sont ceux de gens avec beaucoup d'expérience et des responsabilités importantes (Directeur de département de chimie, Vice-Président recherche...).

Redflag

Et après on s'étonne que de nombreux jeunes chercheurs quittent la France pour s'installer en amerique du nord <_< !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je omprends bien, un master de biologie (par exemple en pharmacologie expérimentale) ne vaut absolument rien au Québec. Ben! il faudrait continuer en thèse alors!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je omprends bien, un master de biologie (par exemple en pharmacologie expérimentale) ne vaut absolument rien au Québec. Ben! il faudrait continuer en thèse alors!

Bonjour, je m'incruste dans ce post just pour savoir ce qu'il en est concernant les master en sciences sociales, genre sociolgie. Quelle est sa plue value sur le marché de l'emploi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je omprends bien, un master de biologie (par exemple en pharmacologie expérimentale) ne vaut absolument rien au Québec. Ben! il faudrait continuer en thèse alors!

Je pense pas qu'on puisse dire ça. Je pense que tu n'auras pas trop de mal de trouver du boulot avec mais comme l'a dit Redflag avec un master tu te retrouves souvent à faire un boulot assez repetitif et avec peu de responsabilité. Et puis apparament les biologistes sont beaucoup moins bien payés que les chimistes (mais là j'avoue que je ne comprends pas pourquoi?).

Après c'est vraiment à toi de voir si la recherche t'interesse vraiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je omprends bien, un master de biologie (par exemple en pharmacologie expérimentale) ne vaut absolument rien au Québec. Ben! il faudrait continuer en thèse alors!

Je pense pas qu'on puisse dire ça. Je pense que tu n'auras pas trop de mal de trouver du boulot avec mais comme l'a dit Redflag avec un master tu te retrouves souvent à faire un boulot assez repetitif et avec peu de responsabilité. Et puis apparament les biologistes sont beaucoup moins bien payés que les chimistes (mais là j'avoue que je ne comprends pas pourquoi?).

Après c'est vraiment à toi de voir si la recherche t'interesse vraiment.

Comme le dit Manou un Master a de la valeur, mais les jobs proposés ne sont parfois pas à la hauteur de la formation. Aussi, l'écart Master-Doctorat en terme de salaire est très important, surtout pour les biologistes. Si on compare le salaire des titulaires d'une maîtrise de bio qui travaillent en labo avec n'importe quel autre maîtrise (ingénieur, affaires...), je suis certain qu'on trouvera un écart assez important. Les chimistes sont mieux payés que les biologistes, d'environ 10 000$ de plus je pense. La raison ? Le marché. Ils sont plus demandés, alors que les biologistes sont un peu trop nombreux pour les postes proposés.

Un domaine qui marche en ce moment et qui paye bien : moniteur de recherche clinique. C'est ce que je fais. Maintenant, pour faire ce boulot, il faut une formation complémentaire, sauf peut-être pour des infirmières avec exprérience de recherche clinique (les coordonnatrices de recherche). L'université de Montréal a un DESS et une maîtrise qui forment à la recherche clinique. Les finissants trouvent un emploi en claquant des doigts. Dans mon ancienne boîte, on en a pris pas mal en stage et ils ont tous été embauchés. Les salaires débutent au minimum à 45-50K$ et montent à 65-70K$ en 2-3 ans. Il est facile de changer de boîte pour faire encore monter son salaire. Il y a tout le temps des offres d'emploi affichées sur workopolis.

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je omprends bien, un master de biologie (par exemple en pharmacologie expérimentale) ne vaut absolument rien au Québec. Ben! il faudrait continuer en thèse alors!

Je pense pas qu'on puisse dire ça. Je pense que tu n'auras pas trop de mal de trouver du boulot avec mais comme l'a dit Redflag avec un master tu te retrouves souvent à faire un boulot assez repetitif et avec peu de responsabilité. Et puis apparament les biologistes sont beaucoup moins bien payés que les chimistes (mais là j'avoue que je ne comprends pas pourquoi?).

Après c'est vraiment à toi de voir si la recherche t'interesse vraiment.

Comme le dit Manou un Master a de la valeur, mais les jobs proposés ne sont parfois pas à la hauteur de la formation. Aussi, l'écart Master-Doctorat en terme de salaire est très important, surtout pour les biologistes. Si on compare le salaire des titulaires d'une maîtrise de bio qui travaillent en labo avec n'importe quel autre maîtrise (ingénieur, affaires...), je suis certain qu'on trouvera un écart assez important. Les chimistes sont mieux payés que les biologistes, d'environ 10 000$ de plus je pense. La raison ? Le marché. Ils sont plus demandés, alors que les biologistes sont un peu trop nombreux pour les postes proposés.

Un domaine qui marche en ce moment et qui paye bien : moniteur de recherche clinique. C'est ce que je fais. Maintenant, pour faire ce boulot, il faut une formation complémentaire, sauf peut-être pour des infirmières avec exprérience de recherche clinique (les coordonnatrices de recherche). L'université de Montréal a un DESS et une maîtrise qui forment à la recherche clinique. Les finissants trouvent un emploi en claquant des doigts. Dans mon ancienne boîte, on en a pris pas mal en stage et ils ont tous été embauchés. Les salaires débutent au minimum à 45-50K$ et montent à 65-70K$ en 2-3 ans. Il est facile de changer de boîte pour faire encore monter son salaire. Il y a tout le temps des offres d'emploi affichées sur workopolis.

Redflag

Pour quelqu'un qui a un master de pharmacologie en France, est ce qu'il pourrait s'inscrire à ce DESS? Est-ce sur 1 an?

Merci pour ta réponse Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour quelqu'un qui a un master de pharmacologie en France, est ce qu'il pourrait s'inscrire à ce DESS? Est-ce sur 1 an?

Merci pour ta réponse Redflag

Il me semble que le DESS dure un an et la maîtrise deux ans, car elle intègre un stage. À toi de le vérifier sur le site de l'UM. ;)

Et oui, ton DESS français te donnant déjà l'équivalent d'une maîtrise au Québec, l'Université considèrera très probablement ton dossier. Je connais deux immigrants médecins qui ont fait la maîtrise, le stage, et sont devenus moniteurs cliniques depuis.

Redflag

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rester dans le domaine des biotech je me demandais s'il y avait des boites dans ce secteur autour de Quebec ou bien si elles se situaient toutes autour de Montréal?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.