• Annonces

Jefke

Habitués
  • Compteur de contenus

    958
  • Inscription

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de Jefke

  • Rang
    Speculoos

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

3951 visualisations du profil
  1. Le délais d'attente pour avoir un médecin de famille à été revu a 333 jours. 

     

    RamQ.png

  2. Non, mois de vacances ici n'apporte aucun avantage. Excepte si tu profitais, par exemple, de ton sejour pour seduire un employeur pret investir bcp d'efforts, de temps et de sous pour appuyer ton projet d'immigration, le processus de RP sera long de meme.
  3. Bonjour Sophie, posons la question autrement : avec quel statut légal canadien compte du vivre au Canada ? Pour résider plus longtemps que la periode de tes vacances, il te faut une résidence permanente ou un permis de travail canadien (PTT, PVT,...). Autrement dit : si tu veux garder ton emploi actuel, il te faut une residence permanente. Sinon, il faudra trouver un employeur canadien.
  4. Si l'employeur pensait sincèrement que son entreprise courrait à la faillite, il se serait sans doute abstenu d'investir autant de ressources pour aller recruter un travailleur qualifié étranger. Cette famille serait toujours en France. Ma perception en tant que PTT : une entreprise comme les Delices des Nations investi beaucoup pour aller chercher des travailleurs qualifiés étrangers parce qu'elle a besoin de nous pour développer ses activités et, de fait, consolider ses chiffres. Qu'elle ait des soucis financiers, n'est pas un bloquant. Ca peut même être une motivation pour faire appel à nos compétences particulières (EIMT, etc.) Des deux côtés, chacun prend des risques. L'un mise beaucoup sur une expertise supposée. L'autre, sur un moyen valorisant pour immigrer rapidement au Canada. Souvent c'est un pari gagnant-gagnant, parfois pas. Si je devais me planter avec mon PTT, ce serait en connaissance de cause.
  5. S'il a fait appel aux medias pour relayer son desespoir c'est justement parce que les propositions n'aboutissent a rien de concret. http://ici.radio-canada.ca/breve/93400/ahmed-hussen-kathleen-weil-nasser-koronfol Les employeurs quebecois potentiels decouvrent que c'est loin d'etre evident de recruter un boulanger etranger, meme avec des avocats : entre les couts, la charge administrative, les delais, etc. Et s'il fallait en plus qu'une boulangerie-patisserie - ou tout autre employeur - provisionne 3 a 4 mois de salaire, ca laisserait encore moins d'espoir a cette famille pour le court terme.
  6. Son permis de travail reste neamnoins valable 2 ans. Il peut rester au Canada tout ce temps-la. Sa femme peut continuer de travailler. Ses enfants peuvent aller a l'ecole. Etc. S'il a quelques economies, il aurait de quoi patienter, le temps qu'un des nombreux employeurs qui se sont manifestes fasse les demarches. C'est triste mais c'est une situation beaucoup plus enviable, a mon avis, que la grande majorite des autres travailleurs temporaires dans cette situation, qui respectent les regles du jeu et pleurent leur immigration en silence, sans aucun soutien, sur la route de de l'aeroport.
  7. Je viens de l'entendre se plaindre a la radio. Faire appel aux ministres Quebecois/Federaux pour qu'ils changent la loi, fassent exception pour lui, etc.
  8. En regardant le passif de la compagnie, on constate que la sante financiere etait excellente. Eleve modele pour immigration Canada. Peut-etre trop. Les projets d'extension a Granby ont probablement aspires toute la tresorerie. Quand on accepte un PTT avec une startup ou une petite enterprise, on n'est pas a la merci de ces aleas. Malheureusement, trop excite par son immigration, qui fait ses devoirs d'investigation? Bon a savoir quand on immigre avec une famille. Heureusement pour Nasser : la solidarite s'organise... http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1044307/une-bonne-nouvelle-pour-la-famille-du-boulanger-nasser-koronfol
  9. Une facon rationnelle de faire c'est, avant meme de poser le pied au Canada, d'identifier les employeurs potentiels et les contacter (linkedin, annuaires professionnels, etc.) Un "non" permet d'economiser un deplacement. Un "oui" : sans doute une piste interessante a explorer. Une autre facon de maximiser l'eficacite de ce voyage : ne faire du tourisme que le soir et les fins de semaine. Porter toute son attention sur la recherche d'emploi et son avenir en tant qu'immigrant. Une fois installe, il y aura tout le temps pour penser a se divertir.
  10. Chacun voyage a son rythme et avec ses propres objectifs. Lors de mon voyage exploratoire j'ai fait 3 provinces, passant davantage de temps a certains endroits et ne faisant que traverser certains autres. Souvent je suis parti de la question : "tiens, qu'est ce que ca prend pour vivre ici?". Et a partir de la : ou travailler (recherche des bassins d'emploi), comment decrocher un emploi (distribution de CV pour tester mon employabilite, entrevues, etc.), ou vivre (visites : location, achat, construction), quelle education pour les enfants (exploration des ecoles), comment me deplacer (transports, concessionaires), ou faire mes achats, dans quelle mesure je dois adapter mes habitudes, quel budget mensuel prevoir Vs rentrees possibles, a quoi ressemblerait ici ma vie sociale, etc. Parfois je suis arrive dans de magnifiques places, ou la qualite de vie qui aurait pu etre la mienne ne me convenait pas. Parfois mon employabilite etait relativement mediocre. Etc. Idealement, le but du voyage exploratoire, qu'il soit de quelques jours ou quelques mois, vise a repondre a un maximum de ces questions. Et a attenuer le choc lors de son immigration.
  11. Il faut s'armer de positivisme et se dire que dans une ville comme Toronto, pres d'une personne sur 3 (ou2?) est d'origine etrangere. Qu'importe la taille des compagnies. Donc il y a une certaine comprehension. Beaucoup sont passes par la.
  12. Je ne serais pas etonne si aller sur un site t'apportera zero virgule zero rdv. Si tu veux vraiment decrocher des entrevues en tant que touriste, ne pas hesiter a forcer les portes avec ton plus beau sourire et ton cv en main.
  13. Ma petite experience : pdt mon voyage exploratoire (Toronto, Montreal, etc.), mon agenda etait rempli de rendez-vous : employeurs potentiels, salons de l'emploi, boites d'interim, agent immobilier, garderies/ecoles pour les enfants, 5@7, services d'aide pour neocandiens (ex: centre francophone de toronto), rencontres sur place avec des immigrants (connaissances & autres)... C'est une chance de pouvoir voyager sur place. Pas tjrs simple de decrocher des entrevues en tant que touriste - il faut souvent y aller au culot - mais le feedback donnes en face a face par les recruteurs dans les domaines qui me tentent ont ete plus interessants que tout ce que j'aurais pu lire sur internet ou entendre dans des seances d'information: ce que je devais reformuler dans mon cv, demarches a faire, documents a fournir, les probabilites qu'ils me recrutent (via RP ou PTT), la viabilite de mon projet, etc. Apres ce voyage, les choses etaient limpides, j'ai pu tranquillement affiner mon projet et boucler mes valises. Bon voyage exploratoire