Aller au contenu
  • Annonces

kabi

Habitués
  • Compteur de contenus

    1979
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

À propos de kabi

  • Rang
    Ça niaise pas
  • Date de naissance 01.10.1971

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 10 ans
  • Profession
    Aventurier au Canada
  • Préoccupation
    Échanger des infos sur la vie Canadienne
  • Pays d'origine
    Maroc
  • Pays de résidence
    Canada

Pour me contacter

  • Site web
    http://erableatlas.superforum.fr/portal.htm
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

5927 visualisations du profil
  1. Conseils pour études en Altantique Canada

    Merci fsoko de ta réponse, Je sais que le fait d'avoir un diplome c'est mieux que de ne pas en avoir du tout. Mais disons que j'ai voulu savoir le degrés " d'acceptabilité" des diplomes canadiens vis à vis des employeurs . Sinon quelles ont été les riasons principales qui t'ont poussées à choisir Moncton? Merci encore une fois.
  2. Conseils pour études en Altantique Canada

    Bonjour fsoko, Merci de la proposition. Si je puisse me permettre: tu es installé dans quelle ville? depuis quand es-tu ici au Canada? Selon toi est ce que le fait d'avoir un diplome local (du canada) est quelque chose de valorisante pour décrocher un emploi? Merci.
  3. Merci pour ta réponse. Et pour la dernière question : Quelle ville comptes-tu t'y installer?
  4. Bonjour Cellonauta, En attendant que les autre forumiste puissent joindre ce topic que tu as ouvert, je vais me permettre de te poser une ou deux questions. Comment as tu contacté ton employeur du NB? par courriel? téléphone? en réponse à une annonce? Est ce qu'il a précisé une date de début pour le travail? Quelle ville comptes-tu t'y installer? Merci Bien et bonne chance pour la suite.
  5. NEW BRUNSWICK VOLET STRATEGIQUE

    Bonjour samimoon, Les informations concernant ces sessions d'informnations sont ici: http://www.international.gc.ca/canada-europa/france/visas/session_horaire-fr.asp Les 7 premières se passent à Brest; Rennes; Nantes et Lorient (France). Bonne chance
  6. Pour la première fois depuis vingt ans, Moncton dépasse Halifax en Nouvelle-Écosse et Saint-Jean à Terre-Neuve-et-Labrador en matière de développement commercial et industriel. La ville du Nouveau-Brunswick s'empare ainsi du premier rang en Atlantique selon Statistique Canada. Les chiffres montrent que Moncton a maintenant surclassé les deux plus grandes villes de la région en terme de développement commercial et industriel au Canada atlantique. Les dépenses publiques et privées consacrées aux développements à Moncton ont amené la ville à dépasser toutes les autres communautés du Nouveau-Brunswick, y compris à Saint John, pendant sept années consécutives et ont aidé la ville à devenir la plus grande et la plus prospère de la province. "Pour penser que dans les derniers trimestres, nous avons défié ou dépassé Halifax, je pense que c'est une "entreprise" assez impressionnante à conserver", a déclaré Kevin Silliker, directeur du développement économique de Moncton. Lundi, Statistique Canada a déclaré qu'il y avait 163,9 millions de dollars consacrés à la «construction de bâtiments non résidentiels» dans la région du Grand Moncton au cours des six premiers mois de 2017 - la région comprenant Moncton, Dieppe, Riverview et d'autres petites collectivités voisines. Les retombées de développement à la fois à Halifax et à St. John's ont également aidé Moncton à occuper le premier rang du Canada atlantique. http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1045849/moncton-detrone-halifax-et-saint-jean-pour-le-developpement-commercial
  7. Quand tu dis « où il fait bon de vivre au Québec », là je te suis bien. Lévis est bien classé au Québec et se hisse aux meilleurs rangS au Canada pour sa qualité de vie parmi les villes de plus 100 000 habitants (elle reste toujours au top 10 au Canada). C’est une des meilleures places pour élever une famille et elle se distingue par le fait d’être parmi les villes les plus sécuritaires et pour sa facilité d’accès à l’habitation. Cette année au classement général, Lévis se distingue principalement pour son accessibilité aux soins de santé, son taux de criminalité extrêmement bas, l’accès à la propriété abordable sur son territoire et son faible taux de chômage.
  8. Bonjour Stigmate, Pourquoi précisément Lévis?
  9. Du point de vue touristique je citerais: - Le Hopewell rock (35mn sud de Moncton); - La petite ville pittoresque de Saint Andrews, déjà reconnue comme un lieu de villégiature, (désignée « meilleur endroit à visiter au Canada » par le quotidien américain USA Today); - La dune de Bouctouche : située à l'est de la ville de Bouctouche, longue de plus de 12 kilomètres et a été formée il y a plus de 2000 ans. En ce moment même je conseillerais Le festival du homard à Shediac (est de Moncton au bord de la mer).
  10. Merci Othmac. La chereté dépend de plusieurs critères. Chère par rapport à quoi? Quelle ville? Quel niveau de vie?
  11. Ottawa est une des meilleures places où il fait bon de vivre au Canada. Moneysense magazine l'a classé " la meilleure " encore une fois dans son classement annuel de 2017. Comme l'explique les auteurs du magazine, les Canadiens sous-estiment à quel point une ville comme Ottawa est forte. La plupart la considèrent que comme une ville gouvernementale (de fonctionnaire) et ne la reconnaissent pas comne étamt aussi l'une des centres technologiques les plus respectés au Canada. La ville emploie 72 000 personnes dans le secteur de la technologie, menées par des entreprises comme Shopify et QNX. Combinez cela avec des emplois gouvernementaux stables et bien payés et vous avez un niveau de diversité économique qui fait l'envie du Canada. Je vous laisse le lien ci-bas pour plus de détails (en anglais). http://www.moneysense.ca/save/canadas-best-places-to-live-2017-overview/
  12. Ce n'est probablement pas le manque de la main d'oeuvre qualifié en construction, mais le manque d'interêt et d'investissement de la part de la municipalité si je ne m'abuse.
  13. Que pensent les forumistes résidants à Moncton? PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 7 H 48 Il y a plus de maisons à Moncton comparativement aux villes voisines de Dieppe et de Riverview et les gens y cherchent des logements plus petits. Photo : Radio-Canada À Moncton, le prix moyen des loyers et des maisons est trop élevé pour les gens à faible revenu et il manque de logements abordables. Ce sont les deux principales conclusions d'une étude commandée par la Ville de Moncton. L’Étude d’évaluation des besoins en matière de logement a été réalisée par la firme SHS Consulting. Le document a été présenté lors de la réunion du conseil municipal lundi soir. Faits saillants de l’étude sur le logement La ville de Moncton compte plus de vieilles maisons, comparativement à Dieppe et Riverview, et les gens y recherchent de plus petits logements. Il y a trop de logements locatifs par rapport à la demande réelle. Les loyers sont trop élevés entre autres pour les ménages à faible revenu. Il faut plus de logements abordables. Paradoxe : un taux d'inoccupation élevé Le taux d'inoccupation des logements atteignait 6,5 % en 2016 à Moncton. Cela ne veut pas dire pour autant que les gens à faible revenu trouvent plus facilement un logement abordable. Selon le rapport,8 ménages à faible revenu sur 10 dépensent au moins le tiers de leurs revenus mensuels pour se loger. La moitié d’entre eux dépensent la moitié de ce qu’ils gagnent chaque mois, ou plus, pour se loger. Une règle souvent citée veut que les ménages doivent éviter de dépenser plus de 30 % de leur revenu brut sur le logement. Trop de vieilles maisons Selon la même étude, Moncton compte trop de maisons d'un certain âge, alors que la moyenne des gens ne recherche pas ce type d'habitation : la taille des ménages tend à diminuer ce qui fait en sorte que bien des gens ont plutôt tendance à opter pour des logements locatifs. Infographie : Ville de Moncton/SHS Consulting Photo : Radio-Canada « L’objectif est de réduire l’itinérance dans les rues et dans les refuges en ville en ayant recours à des modèles de priorité au logement qui fonctionnent pour notre ville; d’accroître les parcs de logements abordables et de créer des occasions et des processus pour maintenir des logements de qualité, sûrs et abordables dans toute la ville », affirme Kayla BreeLove Carter, agente de développement communautaire pour l’inclusion sociale de la Ville de Moncton. Selon le rapport, Moncton compte trop de vieilles maisons. Ici, les maisons d'un quartier qui était peuplé par des militaires avant la fermeture de la base de Moncton. Photo : Kate Letterick/CBC Combien faut-il gagner? Pour se payer un loyer de 750 $ ? Environ 30 000 $ par année. Pour se payer une maison de 175 000 $ ? Environ 42 000 $ par année. Le revenu des ménages à faible revenu a également moins augmenté au fil des années comparativement au prix des maisons, notamment. En 15 ans, le prix des maisons a augmenté de près de 75 % dans la région, tandis que le revenu moyen des ménages n’a connu qu’une augmentation de 45 %. La municipalité affirme qu’il faudrait davantage de logements plus petits, ainsi que plus de logements subventionnés. Mme BreeLove affirme que la Ville de Moncton travaille présentement à élaborer « un plan de mise en oeuvre en matière de logements abordables ». Infographie : Ville de Moncton/SHS Consulting Photo : Radio-Canada Un constat généralisé S'il salue l'initiative de la Ville de Moncton, Jean-Claude Basque espère que l'étude sera suivie de gestes concrets. « On le sait qu'au niveau du logement subventionné il y a un manque », rappelle le coordonnateur provincial du Front commun pour la justice du Nouveau-Brunswick. Il soutient qu'il faut davantage d'appui financier des gouvernements provincial et fédéral, parce que le logement abordable ne peut être laissé entre les mains du privé. « L'entreprise privée ne répond certainement pas au besoin qu'il y a pour une bonne partie de la population. » M. Basque souligne aussi qu'il faut plus de logements abordables, mais aussi plus petits. Il déplore qu'à Moncton, beaucoup de « logements luxueux et de condos » se construisent. SOURCE: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1040669/trop-cher-et-trop-difficile-de-se-loger-adequatement-a-moncton-conclut-une-etude
  14. Nouveau-Brunswick

    Merci Fred0NB, Même si cela ne me surprend pas, relance les et pense à mettre la directrice en CC dans ton courriel en demandant si tu t'es bien adressé à la bonne personne sinon s'ils peuvent t'acheminer vers la personne approprié avec qui tu pourras communiquer. L'idée est de pousser un peu les choses et rester professionnel Pour Ignite Fredericton, essaie de contacter Julia Ramirez (elle parle anglais) elle parait active. Prend aussi en considération qu'il se peut que les personnes soit en congé (juin-juillet), même si normnalement il devrait avoir toujours une personne qui répondent. Bonne chance dans tes démarches.
  15. Nouveau-Brunswick

    Merci Wlido de ta réponse, Tu as mis le doit sur la bonne chose : l'emploi. Là où il y a de l'emploi, il y aura une bonne Iinstalation et un bon début de bonne vie.
×