Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/   

kabi

Habitués
  • Compteur de contenus

    2001
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

À propos de kabi

  • Rang
    Ça niaise pas
  • Date de naissance 01.10.1971

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 10 ans
  • Profession
    Aventurier au Canada
  • Préoccupation
    Échanger des infos sur la vie Canadienne
  • Pays d'origine
    Maroc
  • Pays de résidence
    Canada

Pour me contacter

  • Site web
    http://erableatlas.superforum.fr/portal.htm
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

6151 visualisations du profil
  1. MONTRÉAL, le 12 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le premier ministre Philippe Couillard a convié aujourd'hui plusieurs ministres ainsi que les ordres professionnels du Québec à une « Grande rencontre » de concertation qui vise à faciliter l'intégration des immigrants aux professions réglementées, un important enjeu de société. Si cette initiative doit être saluée, il faut surtout souhaiter qu'elle génère des actions concrètes. Parmi les actions réclamées par le Conseil interprofessionnel du Québec, mentionnons, au premier chef, l'accès à des stages ou à des formations d'appoint dont le manque constitue un véritable frein à l'intégration professionnelle des immigrants. « Chaque année, 1 500 demandeurs obtiennent une équivalence partielle qui requiert un stage ou un complément de formation. C'est là le cœur du défi, car les stages sont sous la responsabilité des employeurs, privés ou publics, qui souvent n'ont pas les ressources ou ne voient pas l'intérêt d'engager des dépenses pour former des stagiaires, surtout quand ils ne sont pas en pénurie de main-d'œuvre » a déclaré madame Gyslaine Desrosiers, présidente du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), organisme qui réunit les 46 ordres du Québec. Urgence d'agir Le CIQ réclame en urgence un programme de financement des stages et des compléments de formation dont l'offre est actuellement trop limitée, tant dans les universités que dans les cégeps. De plus, afin de remédier à la crise de finances personnelles que vivent les demandeurs durant la période d'analyse de leur dossier, une nouvelle capitalisation du programme ACEM (Association communautaire d'emprunt de Montréal) et l'aide de Québec sont requises. Environ 1000 personnes par an se découragent et décrochent de leur ambition d'obtenir un titre professionnel. Le gouvernement devra pallier la situation et cibler le financement des stages et des formations d'appoint comme une priorité immédiate. « Le Québec est fier de ses professionnels de réputation mondiale. Si on ne peut abaisser les normes d'admission aux professions, on pourrait toutefois grandement faciliter leur atteinte pour les nouveaux arrivants. Il y a urgence d'agir pour ces milliers de personnes qui ont été invitées à contribuer à la vie du Québec et qui ont beaucoup à offrir » a conclu Gyslaine Desrosiers. SOURCE Conseil interprofessionnel du Québec http://www.newswire.ca/fr/news-releases/-grande-rencontre--sur-lintegration-professionnelle-des-immigrants---le-conseil-interprofessionnel-du-quebec-reclame-du-financement-pour-les-stages-et-les-formations-dappoint-650650433.html
  2. Merci Valimate, J'encourage toute personne qui a des liens ou infos pertinente, au même sujet, de les ajouter à ce topic.
  3. Nouveau-Brunswick

    Félicitation et bonne chance. Vous vous installerez dans quelle ville Cellonauta?
  4. En complément de la session : Vous trouverez ci-joints une copie de la présentation, la fiche d’information bilingue sur la Mobilité francophone et des liens utiles : Guide d’information générale relatif à l’immigration temporaire et permanente au Canada : http://www.destination-canada-forum-emploi.ca/Guide_DC2016.pdf Inscrivez-vous au forum emploi Destination Canada 2017 : www.destination-canada-forum-emploi.ca TEF Canada : http://www.francais.cci-paris-idf.fr/tef-canada/ IELTS: https://www.ielts.org/ Guichet emplois : http://www.guichetemplois.gc.ca/accueil-fra.do?lang=fra Classification nationale des professions : http://www5.hrsdc.gc.ca/noc/francais/cnp/2011/Bienvenue.aspx Venir au Canada : http://www.cic.gc.ca/ctc-vac/avant-de-commencer.asp Expérience Internationale Canada : http://www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/index.asp Entrée Express : http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/index.asp Profils des communautés francophones et acadiennes du Canada : http://profils.fcfa.ca/fr Immigration Francophone: http://www.immigrationfrancophone.ca/fr/ Suivez-nous sur Facebook: https://www.facebook.com/DestCan/ Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/DestCan Lien d’enregistrement de la webconférence: https://canada-international.adobeconnect.com/pqlin810sjrj/ Vous pouvez poser vos questions par courriel: parisdestinationcanada@international.gc.ca Le calendrier de nos activités est disponible sur le lien suivant : www.international.gc.ca/canada-europa/france/visas/session_horaire-fr.asp NB: pour voir l'enregistrement, Vous devez être équipé de l’Add-in d'Adobe Connect.
  5. Bonjour, Je viens d’assister, en ligne, à la séance d’information « Vivre et travailler au Canada ». Je vous livre ici les 3 documents PDF fournit lors de cette séance, espérant qu’ils pourront être téléchargeable (je pense que vous devriez avoir le l’Adobe Connect Add-in). - Présentation SEPTEMBRE 2017 https://canada-international.adobeconnect.com/system/download?download-url=/_a1784569270/pcsac3yz59zw/output/&name=PRESENTATION+SEPTEMBRE+17.pdf&sco_id=2066209697&ticket=43c53oagowk7 - Mobilité Francophone AOUT 2017 https://canada-international.adobeconnect.com/system/download?download-url=/_a1784569270/p4zp8y4k74tf/output/&name=MOBILITE+FRANCOPHONE+AOUT2017.pdf&sco_id=2066209697&ticket=43c53oagowk7 - France-Adresses Utiles-SEPTEMBRE 2017 https://canada-international.adobeconnect.com/system/download?download-url=/_a1784569270/pnmunfv800nk/output/&name=FRANCE-ADRESSES+UTILES-SEPTEMBRE2017.pdf&sco_id=2066209697&ticket=43c53oagowk7 Dans un des documents j’ai lu cette information qui me parait utile, concernant une institution qui offre de l’aide AVANT L’ARRIVÉE des candidats. Il serait judicieux d’en bénéficier et de demander tout types de services (selon besoin). Le Réseau de développement économique et d’employabilité (Rdée) offre aux nouveaux arrivants une gamme d’outils et de services d’intégration économique avant l’arrivée (Pour les futurs nouveaux arrivants hors Québec) https://predepart.rdee.ca/ Je me suis permis de poser une question qui se répétait et à laquelle j’ai pu lire différents types de réponses : Question : admettons que le candidat a reçu son visa de résident permanent dans le cadre du programme (Projet pilote d’immigration au Canada Atlantique). Avant de venir au Canada il a pu décrocher un bon job dans son domaine en ONTARIO. Pourra-t-il changer de province et aller directement à l’ONTARIO ? Y aura-t-il des pénalités ? Devra-t-il signer d’autres formulaires ? Au début je recevais cette réponse : Nous ne pourrons pas répondre à toutes les questions. L'équipe de modération s'efforce de publier les questions les plus fréquentes. Merci J’ai légèrement insisté et le modérateur a répondu comme suit : Un résident permanent peut voyager partout au Canada En vrac quelques conseils et réponses : Un conseil lors d’une réponse à une question: lors de la création du profil dans l’Entrée-Express, il faut mettre l’EDE évaluation des diplômes d'études (volet travailleur fédéral) ainsi que les résultats de langue, sinon votre candidature sera rejeté car vous êtes (considéré) non éligible. Un autre conseil : le conjoint accompagnateur n’est pas obligé de présenter l’EDE évaluation des diplômes d'études. Dans une des interventions la modératrice a indiqué que le Projet pilote d’immigration au Canada atlantique n’a rien à voir avec Entrée-Express. J’espère que cela vous sera utile. Bonne chance.
  6. Nouveau-Brunswick

    Bonsoir, Tout d'abord mes félicitation WLido ! Tout est bien qui finit bien! Ou disons que tout est bien que enfin tu vas commencer un nouveau début de vie ici au Canada . Bienvenue chez toi! J'avais communiqué avec Marie-Josée Groulx l'année passée et à ma connaissance elle devrait ètre la mème personne de qui tu as reçu le courriel. l'année passée ses courriels avait cette formes ci: Groulx, Marie-Josee (PETL/EPFT) <Marie-Josee.Groulx@gnb.ca> Sur le site web du gouvernement du Nouveau-brunswick tu trouveras qu'elle est chef d'équipe pour le service "Immigration, Établissement et multiculturalisme (Direction)". Bonne chance.
  7. Je suis d’accord sur le fait que c’est au Nouveau-Brunswick que le logement est le plus abordable au pays, néanmoins le coût de la vie augmente, mais les salaires ne suivent pas. Plus précisément les salaires ne suivent pas la même proportion des dépenses de la vie de tous les jours, et par conséquent : Les Néo-Brunswickois sont les champions des dettes impayées ”Acadie Nouvelle - Oct 19, 2016”. Voici en vrac certains éléments qui expliquent ceci : - Des frais de scolarité toujours plus élevés au Nouveau-Brunswick ... https://www.acadienouvelle.com/actualites/2016/09/08/frais-de-scolarite-toujours-plus-eleves-nouveau-brunswick/?pgnc=1 - Les tarifs d'électricité devraient à nouveau augmenter en avril (NB) https://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiyzYGMl6_WAhUs4YMKHV8YCCcQFggvMAE&url=https%3A%2F%2Fwww.acadienouvelle.com%2Factualites%2F2017%2F02%2F20%2Ftarifs-delectricite-devraient-a-nouveau-augmenter-avril%2F&usg=AFQjCNHnC7TPPLcjegyc6_4cnIqKvl72JQ - Le N.-B. exclu du Top 100 des meilleurs endroits où vivre au Canada https://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwj9ou-Wm6_WAhUj5IMKHSszDbgQFghVMAU&url=https%3A%2F%2Fwww.acadienouvelle.com%2Factualites%2F2017%2F07%2F17%2Fn-b-exclu-top-100-meilleurs-endroits-vivre-canada%2F&usg=AFQjCNHoenN73f4796zCQlKz8_Sahrlkow - "The cost of groceries in New Brunswick has increased drastically over the past four years." (Global News; June 9, 2016 8:26 pm) http://globalnews.ca/news/2752458/new-brunswick-food-prices-some-of-the-highest-in-canada/ Il y a quand même quelques ondes positive dans cette province : Le Nouveau-Brunswick est la province la mieux classée au bilan social comparatif du Conference Board du Canada http://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-nouveau-brunswick-est-la-province-la-mieux-classee-au-bilan-social-comparatif-du-conference-board-du-canada-618315733.html L’idée c’est de bien être informé et chercher ce qui convient le mieux.
  8. Non pas du tout, ça nous arrive tous , crois moi
  9. "Une personne vivant seule est considérée comme ayant un faible revenu si son revenu après impôt était inférieur à 22 133 $. Pour un ménage de quatre personnes, un faible revenu est de moins de 44 266 $." Oui, comme indiqué dans le texte il s'agit du revenu après impôt.
  10. Les Néo-Brunswickois touchent les revenus les plus bas au pays PUBLIÉ LE MERCREDI 13 SEPTEMBRE 2017 À 10 H 52 Le revenu médian des Néo-Brunswickois était de 59 347 $ en 2015. Le Nouveau-Brunswick est la province canadienne où le revenu médian était le plus faible en 2015, selon les plus récentes données de Statistique Canada. Il s'agit également de la province où les revenus ont le moins augmenté depuis 10 ans. Un texte de Catherine Allard Les nouvelles données du dernier recensement dévoilées mercredi par Statistique Canada montrent que le revenu médian des ménages néo-brunswickois, soit le revenu qui se trouve à mi-hauteur de l’échelle des revenus, est passé de 53 486 $ en 2005, à 59 347 $ en 2015, une hausse de 11 %. Le revenu total médian des ménages canadiens est passé de 63 457 $ en 2005 à 70 336 $ en 2015, une hausse de 10,8 %. Les Terre-Neuviens s'enrichissent En Atlantique, Terre-Neuve-et-Labrador se démarque en affichant une hausse des revenus de 28,9 %, en passant de 52 204 $ en 2005 à 67 272 $ en 2015. Terre-Neuve-et-Labrador passe ainsi de la province affichant le revenu médian le plus faible de la région de l'Atlantique à celle avec le revenu médian le plus élevé. Statistique Canada précise cependant que ces données brosse un tableau du revenu des Canadiens avant que les effets du ralentissement dans le secteur pétrolier en 2015 et 2016 ne se fassent pleinement sentir. Parmi les 152 régions métropolitaines canadiennes, la ville de Campbellton au Nouveau-Brunswick se situe à l’avant dernière-position des revenus médians les plus faibles. Le revenu médian à Campbellton est 42 130 $. La seule autre région métropolitaine canadienne qui affiche un revenu médian plus bas est Hawkesbury, avec 42 001 $. Pauvreté plus importante dans les Maritimes Les trois provinces des Maritimes affichent les taux de pauvreté les plus importants au Canada. En Nouvelle-Écosse, 17,2 % de la population habitent dans un ménage à faible revenu. Au Nouveau-Brunswick, il s’agit de 17,1 % et à l’Île-du-Prince-Édouard, 16,9 %. Au Canada, en moyenne, 14,2 % des personnes habitent dans un ménage à faible revenu. Une personne vivant seule est considérée comme ayant un faible revenu si son revenu après impôt était inférieur à 22 133 $. Pour un ménage de quatre personnes, un faible revenu est de moins de 44 266 $. SOURCE: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1055651/les-neo-brunswickois-touchent-les-revenus-les-plus-bas-au-pays
  11. Nouveau-Brunswick

    Merci à toi aussi Wlido , tes interventions sont aussi bien appréciées !
  12. Nouveau-Brunswick

    Il n'y a absolument aucun souci thegreatescape. Je réside au Nouveau-Brunswick depuis 3 ans et demi (après d’abord un passage à Québec ensuite en Ontario), et je reste à l’affût de toutes informations et nouvelles concernant l’immigration. Je trouve qu’il y a encore du travail à faire de la part des autorités de l’immigration Nouveau-Brunswickoise : tient juste l’année passé Destination-Acadie à agrandie sa cible et inclus le Maroc (en plus de la France et la Belgique) en 2016. Le 6 mars dernier ils ont été à leur quatrième édition. A priori on pense donc qu’ils ont fait de la bonne job, seulement à lire le Conseil économique des provinces de l'Atlantique, celui-ci stipule que « plus de personnes que jamais choisissent d'immigrer dans les provinces canadiennes de l'Atlantique, toutefois le taux de rétention des immigrants dans ces provinces est bien inférieur à celui d’autres régions du pays. Moins de la moitié des immigrants économiques ont produit une déclaration de revenus en Atlantique cinq ans après leur arrivée ». Le chercheur David Chaundy, auteur du rapport note que la croissance de l’immigration en Atlantique dépendra en grande partie des employeurs disposés à embaucher les immigrants (comme Hagar Dunor l’a aussi soulevé dans son intervention). J'aimerais juste que les chose changent en positif car je suis convaincu que les immigrants apporteront du bien à la province.
  13. Nouveau-Brunswick

    Salut thegreatescape Je ne pense pas que tu as saisi le sens de mon intervention, et je ne vois pas qui que ce soit, dans ce topic, avoir « insinuer quiconque auraient utilisé le NB comme porte d'entrée ». Si c’est ça que tu penses alors tu as mal interprété ce que j’ai écrit. Je me sens désolé de voir que la province malgré tout ce qu’elle fait, elle n’arrive pas à retenir ces immigrants (elle arrive à en attirer pas mal, mais pas à les retenir). Ceci me pousse à croire qu’elle ne cible pas ces efforts et justement les interventions comme celle de Hagar Dunor en sont une preuve. J’en ai parlé avec un économiste de renommé de la province NB et on s’accorde sur le fait que la province à intérêt à revoir sa stratégie de rétention plus que ses efforts d’attirer du monde. Si ce n’est toujours pas clair laisse le moi savoir, et je te reclarifierais le but de mon intervention. Kabi
  14. Nouveau-Brunswick

    Merci Hagar Dunor pour ta réponse. J'y ai mis des passages en gras pour en discuter: 1er : "Leur conseiller quelque chose me semble très prétentieux" Je ne crois pas que donner son avis d'immigrant, ayant lui même vécu dans la province ,serait quelque chose deprétentieux, bien au contraire c'est très légitime. Je m'appuie sur les dernières nouvelles qui indiquent que le gouvernement est en train d'ouvrir des postes pour des agents/conseillers en immigration (provinciale) suite à leur projet et partenariat avec le volet fédéral (Immigration Canada), parmis les exigences c'est justement la connaissance du "contexte de l'immigration du Nouveau-Brunswick". Ce sont justement les feed-back des immigrants qui sont passés par le processus qui permettent de revoir ce qui devrait être revu et ajuster le processus d'immigration dans la province. J'ai pu savoir aussi qu'il y a eu la création d'un laboratoire de l'innovation publique et sociale du Nouveau-Brunswick ( NouLab ) dont un de leur volet principale est le « laboratoire sur l’immigration économique », et encore une fois, ce sont les comptes rendus, réponses et témoignages des immigrants qui contribuent à leur processus de trouver une solution pour l'immigration dans la province. 2e: C'est plus aux employeurs que je donnerai des conseils, Voilà c'est un bon début et je dois avouer que c'était le même dilemme que vivait Immigration Canada il y 15 ans , tout un océan séparait la vision des employeurs et celles des responsables de l’immigration Canadienne, on disait même que ces derniers nageaient dans un océan tout à fait différent de celui des employeurs, résultat ? des immigrants surqualifiés au chômage. 3e: Il y a moins d'entreprises moyennes et grandes, il y a donc beaucoup moins d'opportunités pour des gens très qualifiés, pour les cadres... Cela dépend aussi des secteurs professionnels. Bien dit. Ça aussi est un point à relever et en faire part aux responsables de l’immigration du NB. Quand ils se demandent pourquoi les gens ne restent pas longtemps chez nous… bah voilà une des raisons. Ton tout dernier paragraphe est aussi un bon indicateur. J'avais rencontré lors d’une cérémonie de citoyenneté avec un marocain professeur à l’université UNB, il avait 3 enfants et une des choses qu’il m’a indiqué c’est que, la province risque de perdre beaucoup de bons immigrants si le système de garderie ne revoit pas sa façon de faire ou au moins s’il ne s’aligne pas avec le système Québécois. 1 an plus tard il s’est expatrié aux Émirates Arabe Unies avec un très bons postes de professeur universitaire. Pour la petite partie que je t'ai mise en bleu "car certains, et j'en connais, sont maintenant très impliqués dans leur immigration au NB." Puis-je me permettre de te demander de nous donner grossomodo leurs parcours et avis sur le fait d'immigrer au NB? (ça m'interesse personnellement). Si c'est possible merci sinon y aucuns soucis.
  15. Nouveau-Brunswick

    Salut Hägar Dünor, Merci pour ton témoignage. C’est devenu courant de voir des nouveaux arrivants au Nouveau-Brunswick, puis ils changent de province (majoritairement le Québec ou l’Ontario) quelques mois/années plus tard. Ceci n’aide pas trop la province surtout que le Nouveau-Brunswick est la seule province ou territoire qui a connu une baisse de sa population de 2011 à 2016, selon les données du recensement 2016, publiées par Statistique Canada. Malgré que les autorités font des pieds et des mains pour, en plus de les attirer, les garder ici : “Plus d'aide pour les immigrants qui veulent leurs équivalences ...” “Un projet pilote mobilisateur en immigration dès le début de 2017 ...” “ 2000 immigrants pour pourvoir des postes en Atlantique” Pour ceux qui ont quitté quels conseils donneriez-vous aux responsables de l’immigration New-Brunswickoise?
×