• Annonces

    • Laurent

      Ajoutez-vous sur la carte   17.02.2017

      Vous pouvez maintenant visualiser la position géographique des membres : https://www.forum.immigrer.com/membermap/ tout ce que vous avez à faire est de d'indiquer votre position.

crazy_marty

Habitués
  • Compteur de contenus

    2857
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

crazy_marty a gagné pour la dernière fois le 27 avril 2012

crazy_marty a eu le contenu le plus aimé !

4 abonnés

À propos de crazy_marty

  • Rang
    Grand Maître
  • Date de naissance

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Canadien(ne)
  • Profession
    Marketing Manager
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Pour me contacter

  • Site web
    http://
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

7504 visualisations du profil
  1. Merci de la correction. En lisant l'article j'avais compris qu'elle avait la double nationalité. Comme quoi...Trump a raison, les médias sont tous des fakes
  2. Oui et non. On parle d'une citoyenne canadienne Ce qui est pire en fait.
  3. Ben ceux là ont un statut légal pendant que leur demande est étudiée. Je vois pas en quoi prétendre que Montréal est une ville sanctuaire pour eux va changer quoi que ce soit vu qu'ils ne sont pas dans l'illégalité et n'ont aucune expulsion à craindre tant et aussi longtemps qu'ils n'ont pas reçu de réponse officielle (quoique tout est relatif, entrer au Canada par des chemins détournés est pas vraiment légal non plus, mais bon). C'est là tout le paradoxe de la démarche du Sieur Denis. Il utilise des gens qui demandent un statut officiel de réfugiés dès qu'ils se font prendre à la frontière et obtiennent donc temporairement un statut légal, pour protéger ceux qui sont dans sa ville en totale illégalité, pour différentes raisons, mais dans l'illégalité pareil.
  4. Heu...tu as une bizarre notion du réseautage. Oui ça existe, mais la personne qui recommande est très rarement celle qui embauche. De là à accepter d'embaucher quelqu'un complètement incompétent juste pour faire plaisir à son cousin, ou quelqu'un qui parle même pas la langue...quand-même quoi, ça arrive pas beaucoup.
  5. Effectivement, mais les gens se mêlent, monseigneur Denis le premier d'ailleurs - parce que tu ce que tu cites, c'est uniquement les réfugiés, soit ceux qui en ce moment passent la frontière n'importe comment et se "rabattent" sur le Canada après avoir rêvé des Etats-Unis. Ceux-ci ne sont pas concernés par la mesure de Denis parce que comme tu le dis, ils ont un statut "officiel" pendant le traitement de leur demande. Ce que Denis fait, lui, c'est qu'il offre une ville sanctuaire aux sans-papiers, donc ceux qui ont 0 statut officiel, ou qui ont épuisé tous les recours possibles, sont toujours déportables, mais ont décidé malgré tout de rester. J'ai plus de misère avec ça parce qu'on est en train de dire aux gens qui ne suivent pas les règles que c'est bien correct et qu'on va quand-même les protéger. Politiquement Denis veut juste ultimement des payeurs de taxes pour les presser comme des citrons et paraître comme King Denis le bien faiseur. Socialement, on est plus humain. Mais légalement et moralement, je ne suis pas sûr que ça soit une bonne chose "d'encourager" le passage par en arrière et dire que c'est correct. Alors OK, certains sans-papiers viennent de pays où tout le monde peut comprendre que tu veux pas nécessairement retourner, mais certains aussi viennent de pays où ils sont loin d'être en danger de mort et même si les conditions sont pas faciles, ça reste des pays stables et tout à fait adéquats. On est quand-même en train de leur dérouler le tapis rouge, au détriment de ceux qui viennent des mêmes pays et qui eux font les démarches bien correctement et bien patiemment. Indirectement aussi, ça encourage les patrons voyous à les embaucher par dessous la table à des salaires largement plus bas que le marché, aux propriétaires voyous à leur louer des logements hors de prix, là aussi, encore une fois, au détriment de tous ceux qui résident/travaillent/louent ici en toute légalité.
  6. Tout à fait. Mais c'était plus en réaction à la suite de l'article et aux demandes des différentes associations. En fait je trouve l'article assez mal fait, partout ça parle de "régularisation" simplement parce que la ville se déclare ville sanctuaire, mais concrètement ça a pas rapport. La ville arrête de te dénoncer aux services douaniers, ça veut pas dire que tu vas soudainement avoir un NAS, la RAMQ, une RP...tu restes clandestin pareil. Sauf que le SPVM va plus t'arrêter parce que tu as pas de papier. Que Denis veuille ultimement avoir plein de nouveaux citoyens payeurs de taxes pour remplir ses nids de poule, payer son futur stade de baseball et verser les salaires de sa grosse masse de conseillers municipaux inutiles, ça fait du sens. Mais comme tu dis, il a absolument aucun pouvoir là dessus (pis heureusement tant qu'à moi).
  7. C'est juste un moyen pour Denis l'inutile de se faire mousser au lieu de s'attaquer aux vrais problèmes de sa ville. Après, que le SPVM ou les services municipaux fassent autre chose que la chasse aux clandestins, c'est pas une si mauvaise idée. Tant que ça veut pas dire qu'on n'empêche pas les services douaniers de le faire. Par contre, je suis absolument opposé à l'idée d'une régularisation massive des sans-papiers. Trop simple sinon. Certains galèrent des années pour suivre les démarches officielles et avoir un statut légal et il suffirait de venir par en arrière pour avoir les mêmes droits? Pas d'accord pantoute.
  8. Free world - faire pousser ton pot? C'est un avantage ça? C'est illégal quand-même (pour le moment). Mais bon....quel argument extraordinaire, on lit vraiment n'importe quoi des fois sur ce forum. Pour les 6h de route, tu crois que tous les Français habitent au bord de la mer? Surtout que tu peux aussi faire 6h pour voir la mer...sans passer aucune douane, il suffit d'aller à l'Est plutôt qu'au Sud Tes questions sont légitimes, certains arguments font du sens, mais franchement, les arguments à 2 cennes, on peut éviter non?
  9. NAS et Carte Soleil sont 2 choses complètement séparées. Ça ne se demande pas au même endroit, ça ne sert pas non plus du tout à la même chose. NAS = numéro d'assurance sociale, qui ne sert en rien pour la couverture maladie, mais tout simplement pour pouvoir travailler. Sans ce numéro, impossible de travailler. Ce numéro n'a aucun lien avec les accords avec la sécurité sociale française. La bonne nouvelle par contre c'est qu'ils demandent aucune preuve d'adresse. Je crois même qu'ils ne donnent plus de carte en tant que tel, juste le numéro. Carte Soleil = RAMQ = couvert en effet avec les accords avec la France. Ça veut juste dire que tu as 0 carence. Par contre ça veut pas dire que tu peux aller à l'hôpital et t'y faire soigner sans payer. Sans carte Soleil, tu devras payer n'importe quel frais de médecin ou d'hôpital. Simplement, tu seras remboursé dès que tu auras fait les démarches auprès de la RAMQ. Donc c'est quand-même pas mal important de le faire vite, ça évite de devoir potentiellement sortir des milliers de $ de ta poche Pour la voiture, tu peux très bien en acheter une sans avoir le permis local. Y'en a plusieurs qui l'ont fait. Tu payeras peut-être plus cher en assurance, mais facilement re-négociable dès que tu as ton permis local.
  10. Ben il faudrait que tu trouves une job dans la bonne catégorie pour qu'il puisse demander un permis de travail. Il faudrait aussi que le fait que tu demandes un permis de travail n'annule pas d'office le PVT, vu que c'est au même nom et pas mal la même chose (mais ça j'en suis pas sûr). Disons que ça fait pas mal de "si" dans ton scénario. C'est quand-même se compliquer la vie ton affaire. Jongler avec les visas, les tours du poteau, les papiers les uns après les autres...avec les risques qu'à chaque fois ce soit refusé, ou rejeté pour manque de papiers, ou que le tour du poteau pour être touriste fonctionne pas (rien n'oblige un agent à la frontière de laisser entrer en touriste pour 6 mois), etc...
  11. De toute façon pour ton permis de conduire, ils vont demander une preuve d'adresse physique. Même chose pour la RAMQ. Pas une boite postale ou un hôtel. Donc la question se pose pas vraiment en fait. C'est drôle d’ailleurs que tu t'inquiètes plus pour ton permis de conduire que pour...oh je sais pas ton NAS ou ta carte Soleil. Pour l'ordre professionnel, ça peut vraiment pas attendre 2/3 jours que tu trouves un lieu où habiter?
  12. Music is my religion (la musique est ma religion) - Jimi Hendrix Ou allez, une autre pour la route if I were God, 3/4 of you would be girls and the rest would be pizza and beer (si j'étais Dieu, les 3/4 d'entre vous seraient des filles et le reste serait de la pizza et de la bière) - Axl Rose
  13. Ce qui est bien au moins c'est que ton discours est moins "dérangeant" au fur et à mesure que tu argumentes. Initialement, ta première intervention sur la citoyenneté signifiait: "moi je veux juste le passeport, c'est comme normal pour pouvoir voyager / travailler partout en faisant une montagne de cash, mais sincèrement, le Canada, je lui dois rien et sa citoyenneté vaut pas plus que le prix des feuilles du dit passeport que j'aurai en ma possession". Ce que je trouve relativement choquant et irrespectueux au plus haut point de la citoyenneté que, veut veut pas, tu fais le choix de demander ou non. Le faire simplement parce que ma foi ça fait cool de l'avoir...disons que j'ai de la misère à accepter ça. Moralement je trouve ça limite. Après, effectivement, personne ne sait où il sera dans 10 ans, ni si dans 5 ans il aura pas l'opportunité professionnelle de rêve à l'autre bout du monde. Et c'est bien correct comme ça. Par contre, j'en connais plusieurs (et on le lit souvent sur ce forum) qui comptent au jour près ce qui leur est nécessaire pour avoir la citoyenneté puis déguerpissent dans leur pays d'origine aussitôt les papiers envoyés, pour ne plus jamais revenir participer à la vie du pays dont ils viennent de demander la citoyenneté - la citoyenneté "du au cas où", jetable, sans valeur aucune à leurs yeux. Pour ces gens-là, sincèrement, 630$ c'est loin d'être assez cher.
  14. Et tu te sentais agressé parce que quelqu'un ne faisait que t'exposer son opinion, sans ton agressif, juste avec des arguments? C'est pas un peu paradoxal ce que tu dis - que tu soi-disant tu acceptes les critiques et les échanges, que tu clames partout accepter la différence d'opinions (argumentée encore une fois) mais que quand ces mêmes échanges touchent ta propre croyance et opinion religieuse, tu te sens agressé?
  15. Tu peux aussi quand-même respecter une citoyenneté de sol, surtout quand tu dois la demander. Personne ne t'oblige à le faire, on te met pas un couteau sous la gorge en te disant: vas prêter serment à la Reine sinon tu es déporté. C'est bien un choix personnel de la demander, tu peux rester RP toute ta vie, ça changera rien concrètement. Alors oui je m'insurge contre ceux qui, sous prétexte que c'est une citoyenneté de sol pour reprendre ton expression, ben on peut s'en câlisser et que ça vaut pas une cenne. Je pars du principe que puisque rien ne t'oblige à la demander, si tu le fais c'est que tu as un minimum de respect pour le pays qui te l'offre. Si tu en as aucun parce que tu préfères aller te la couler douce dans ton pays, ou à Dubaî, ou n'importe où ailleurs (tout en gardant la sécurité que t'apportes le passeport canadien au cas où), ben je ne vois aucun intérêt de la demander, ni même aucun intérêt pour le Canada de te donner cette citoyenneté. Il existe aussi une différence entre partir du Canada une fois la citoyenneté en poche parce que tu as eu une opportunité professionnelle inattendue que tu ne peux pas refuser (ce que je ferai aussi) et d'ores et déjà planifier que tu vas de toute façon rentrer dans ton pays d'origine ou aller travailler n'importe où. Le 2è cas montre que tu n'as absolument aucun respect pour cette citoyenneté et que tu la demandes simplement par confort. Pour moi c'est ça le plus choquant dans ton argumentaire - la citoyenneté de confort. Après ce que je dis n'engage que moi et chacun fait bien comme il veut. Tout à fait, même si tu étais ouzbek je réagirais pareil