Lulumigix

RDV avec "Recrutement Santé Québec" au salon infirmier [IDE]

884 messages dans ce sujet

Bonjour :smile: ,

Le mois prochain j'ai pris rdv avec "le recrutement santé Quebec" au salon IDE à Paris.

Est ce que quelqu'un y est déjà allé? comment ça se passe, combien de temps dure l'entretien?

Certains disent avoir signé un contrat à la fin de l'entretien...On signe sans avoir un délai de réflexion??

Merci de faire partager votre experience.

:thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour :smile: ,

Le mois prochain j'ai pris rdv avec " le recrutement santé Quebec" au salon IDE à Paris.

Est ce que quelqu'un y est déjà allé? comment ça se passe, combien de temps dure l'entretien?

Certains disent avoir signé un contrat à la fin de l'entretien...On signe sans avoir un délai de réflexion??

Merci de faire partager votre experience.

:thumbsup:

Non, je n'y suis pas allé, mais je m'y rend également ;)

Tu as encoyé un email pour prendre RDV ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les questions tournent quasi toujours sur la prise en charge du diabète (ne me demandez pas pourquoi), et éventuellement d'autres questions pas difficiles notamment si vous travaillez dans un service x ou y. Exemple vous travaillez en cardio : vous aurez en plus des questions sur la cardio. Vous travaillez en pédiatrie, un recruteur d'hôpital pédiatrique se glissera parmi le comité qui vous recevra en entretien.

Sinon oui, on te propose directement un ou des hôpitaux sur place. Après vous pouvez tout à fait ne pas vous décider tout de suite mais réfléchir. Sauf que c'est plus simple de tout faire sur place, car ça lance la procédure, le dossier qui est rempli, c'est plus simple que de devoir refaire tout ça par courrier ensuite.

Sinon vous avez bien compris comment ça fonctionne. Quelque soit l'hôpital c'est :

- pool obligatoire généralement pendant 2 ans minimum

- de nuit obligatoirement

- on tourne aussi sur les horaires (16 h - minuit ou minuit - 8 h, aussi parfois en journée mais plus rare) mais pas partout apparemment, ce sera la surprise sur place car on n'est pas prévenu au salon

- pas de congés pendant la première année

- reprise de l'ancienneté salariale de la France, ça c'est cool

3 blogs infirmiers

http://lesdrolinsauquebec.over-blog.com/

http://notrerevequebecois.over-blog.com

http://gregoquebec.skyrock.com/ (celui là un peu daté)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'avais RDV en mai dernier, à l'entretien j'ai déjà rencontré une 1ère personne qui vérifiait les différents papiers qu'ils m'avaient demandé d'amener (diplome etc) puis suivait un entretien avec 2 personnes. Elles te proposent des cas pratiques, c'est vrai que j'ai eu aussi quelques questions sur le diabète (signes d'hypo et d'hyper) et sur la réa cardio (que faire face à un arrêt) etc. Puis des questions + en rapport avec ma propre expérience. Elles ne sont pas là pour te mettre en difficulté et sont très sympas. J'avais reçu de leur part avant l'entretien la liste des hopitaux disponibles et j'ai fait mon choix et leur ai dit après l'entretien, dnc j'ai pu signer le contrat immédiatement. J'avais le choix entre signer pour 1 an ou pour 2 ans. Ils te disent aussi que l'employeur a 60 jours pour confirmer le contrat (ce qui a été fait pour moi par téléphone et mail).

Voilà. Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'avais aussi rdv en mai dernier même déroulement que le témoignage précédent....aussi eu des questions sur le diabète, surveillance post-op chirurgie thoracique et conduite à tenir devant un arrêt cardio respi. Mais elles sont très sympathiques, l'entretien c très bien passé elles mettent tout de suite très à l'aise. Contrat signé en mai, confirmé en juillet pour une prise de poste prévue en automne 2013.....bon courage pour la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour toutes vos réponses ! :good:

Bon je sais a quoi m'attendre ...

Combien de temps a duré cet entretien?

Vous ont 'ils dit si effectivement vous ferez que des nuits au début?

Vous ont ils proposés que des hôpitaux à Montreal ou bien de choisir aussi en provence?

Avez vous parlés aussi d'une spécialité? Je suis ide dialyse depuis 10 ans et je voulais savoir s'ils prennent en compte notre spécialité pour un futur poste.

Est ce que sur le contrat, ils imposent une date de début de travail?

Pour répondre à" Mc dreamynurse" : Je me suis mise en contact avec eux par mails, j'ai donné mon jour dispo et ils m'ont dis qu'ils me mettaient sur leur liste de personnes à contacter pour un Rdv. J'attend la suite.

Merci et bon courage pour vous tous dans votre nouveau départ :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors je vais essayer de t'aider au mieux :

Alors pour la durée de l'entretien s'est très variable la fille avant moi, ça n'a durer qu'à peine 10 min.......pour moi j'ai eu la sensation de moins de 10 min et au final on avait passer 40 min a discuter j'étais le dernier rdv ce qui explique cela j'ai profiter pour poser ttes mes questions et comme le courant passait bien on a longuement parler du québec et on a bien rit aussi. Mais honnêtement sur le salon je suis sure que ça durera beaucoup moins longtemps. Ne t'angoisse surtout j'étais très stressée mais au final pour rien car ça s'est très bien passer. :biggrin2:

En ce qui concerne l'affectation de nuit, pour ma part ils m'ont signaler que pour le stage de 75 jours les 30 premiers se feront de jour et les 45 suivants alternance entre soir et nuit..... ensuite ils m'ont demander mon choix entre soir et nuit, j'ai choisie nuit plus pratique avec les enfants, mais ils m'ont prévenus que le poste de jour ce n'est même pas la peine d'y songer priorité aux anciennes donc pas avant 2 ou 3 ans.

Pour le choix des hôpitaux ils m'ont auparavant demander ou j'allais m'établir et m'ont ensuite donner la liste de tous les hôpitaux de Montréal, je ne sais pas trop comment ça se passe pour une autre région je laisse une personne concernée te répondre....

Du côté spécialité ils m'ont dit que dans les débuts enfin la première année à ce que j'ai compris, ça serait beaucoup plus médecine ou chirurgie ensuite on aviserait.

Et pour finir on ne t'imposera absolument pas une date de début ils te demanderont quand tu souhaites arriver et si ta date ne correspond pas à une période d'accueil du nouveau personnel ils te caseront sur la session suivante.....moi par exemple j'arrive si tout va bien en juin 2013 et je fais ma prise de poste dernière semaine de septembre ou première d'octobre la date exacte me sera confirmée en avril prochain.

Ben voila en espérant avoir pu t'aider, bon courage pour la suite.

:bye: :bye: :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'entretien dure assez longtemps, mais c'est très convivial, rien à voir avec les DRH aigris qui tirent la gueule, qu'on trouve dans nos hôpitaux publics en France. Tu auras devant toi des personnes souriantes, extrêmement sympas, qui font tout pour te mettre à l'aise et être agréable avec toi. Je pense que ça ne dure pas longtemps juste quand la personne en face n'est pas intéresssée (le candidat) par les conditions et écourte l'entretien.

Si tu poses des questions précises genre "est ce que je pourrai être de jour" on te répondra honnêtement sur le sujet. Mais elles ont tendance à ne pas aborder les points négatifs sauf si toi-même tu poses des questions précises sur tel ou tel sujet.

Ils n'imposent pas de date de début de prise de poste, tout simplement car cela s'adapte à quand tu reçois "enfin" les papiers de résidence permanente du ministère de l'immigration, et ça prend au moins 8 mois.

Tu peux aller travailler dans n'importe quelle région du Québec, et il y a vraiment un très large choix d'hôpitaux de proposés. Par contre pas d'hôpitaux anglais (qui ont l'avantage de bosser en 12 h) sauf si tu es parfaitement anglophone.

On peut te proposer une spécialité si tu as un domaine d'expertise (tu y travaillais) dedans. Exemple, une IBODE qui est partie là bas, a pu aller travailler directement en bloc opératoire. Mais d'après ce que j'ai compris, elle n'était pas passée par le salon mais avait été se faire recruter directement au Québec pour obtenir de meilleures conditions (selon ses propos, dommage que cette personne ait effacé son compte ici).

A oui autre chose. Quand il y a des maladies dans la relève, là bas on te force à enchaîner sur les 8 h qui suivent (payées en plus sur le salaire). +/- selon les établissements apparemment, mais cette pratique est habituelle là bas et impossible de savoir à l'avance ce qui va t'attendre à ce sujet.

Modifié par caroline77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:flowers:

Merci beaucoup de prendre le temps de me répondre ! Vos infos sont précieuses pour moi ..

Bon je pense que j'irai au salon avec ma liste de questions !! Et si ça dure 10mn...je me dirais "oups ça va pas le faire ;)"

Pour le stage, je n'ai aucun soucis avec ça car il doit être très utile pour connaitre l'organisation des soins, le rôle de chacun, les responsabilité, les noms des médocs...Ca m'aurait peut être angoissée d'être larguée dès le 1er jour dans un service toute seule !

Pour les horaires je comprend aussi, je compte pas imposer mes horaire par rapport aux autres ! Si c'est difficile d'avoir des congés...ben ça , ça me changera pas de la France...

Après le but est de pouvoir pleinement s'impliquer dans son travail tout en pouvant s'occuper aussi de ses enfants, car au Quebec, il y aura pas les grands parents pour s'occuper des enfants quand les parents travaillent !

Savez vous si ya des jours pour enfants malades, du moins si ça existe? J'y pense car je viens de récuperer ma fille à l'école, ils m'ont tel pour que je vienne la chercher. Et là une question se pose à moi " comment je ferais au Quebec??"

Personne parle de salaire.. Les salaires sont ils différents selon l'hôpital que l'on choisis? est on payé pendant notre stage?

Merci encore pour ces infos, pour diokyna, je vois que tout se concrétise pour toi, et en faisant la curieuse, j'ai vu que tu partais comme moi avec ta famille, bravo, j'espère être dans le même cas que toi d'ici quelques mois !

Et toi, caroline77 tu es super renseigné aussi je trouve, tu en ai où de tes projets?

Allez, au plaisir de vous lire :good:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut tout le monde

est ce qu'ils recrutent uniquement les infirmiers ?

est les autres spécialités du santé : technologue d'imagerie médicale, biologie,kiné....???

ils sont parmi les métiers privilégiés... :whistlingb:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:flowers:

Merci beaucoup de prendre le temps de me répondre ! Vos infos sont précieuses pour moi ..

Bon je pense que j'irai au salon avec ma liste de questions !! Et si ça dure 10mn...je me dirais "oups ça va pas le faire :wink:"

Pour le stage, je n'ai aucun soucis avec ça car il doit être très utile pour connaitre l'organisation des soins, le rôle de chacun, les responsabilité, les noms des médocs...Ca m'aurait peut être angoissée d'être larguée dès le 1er jour dans un service toute seule !

Pour les horaires je comprend aussi, je compte pas imposer mes horaire par rapport aux autres ! Si c'est difficile d'avoir des congés...ben ça , ça me changera pas de la France...

Ce n'est pas que c'est difficile d'avoir des congés, c'est que pendant une année, tu n'as pas de congés que tu as le droit de prendre qu'une fois l'année écoulée. L'année ouvrable étant du 1er mai au 30 avril, donc tu pourras prendre tes congés à partir du 1er mai de l'année qui suit. Donc imagine, tu commences à bosser le 1er mai, tu as un an à attendre. Tu commences le 1er mars, tu n'auras que 2 mois à attendre (mais peu de jours de vacances du coup).

Après le but est de pouvoir pleinement s'impliquer dans son travail tout en pouvant s'occuper aussi de ses enfants, car au Quebec, il y aura pas les grands parents pour s'occuper des enfants quand les parents travaillent !

Savez vous si ya des jours pour enfants malades, du moins si ça existe? J'y pense car je viens de récuperer ma fille à l'école, ils m'ont tel pour que je vienne la chercher. Et là une question se pose à moi " comment je ferais au Quebec??"

Personne parle de salaire.. Les salaires sont ils différents selon l'hôpital que l'on choisis? est on payé pendant notre stage?

Non les conditions sont les mêmes dans tous les hôpitaux apparemment, vu que le document qu'ils ont fait est un document standard s'adaptant à tous les établissements. Les vacances, c'est 20 jours pour nous les infirmières. Ce qui n'est pas trop mal, les moins bien lotis au Canada ont 2 semaines et pas un jour de plus. Tu as 13 jours fériés dans l'année. Je ne crois pas que tu as droit à des congés "enfants malades", par contre je crois que tu peux plus facilement te mettre en absence non rémunérée au Québec qu'en France, c'est mieux que rien.

Le sujet du salaire a été abordé 100 fois sur le forum.

Voici la dernière grille 2011, donne moi ton mail et je t'enverrai la 2012 (document PDF)

+ le lien http://www.unecarrie...sir-sa-carriere

Au final c'est plus que ça car tu as pas mal de primes en plus comme en France.

L'ancienneté salariale française est reprise. Les échelons : 1 échelon = 1 année

3105443155_2_3_IQYPghyh.jpg

Oui, on est payé pendant le stage.

Et toi, caroline77 tu es super renseigné aussi je trouve, tu en ai où de tes projets?

Je suis très renseignée parce que j'arpente ce forum depuis des années maintenant et j'aime bien ne pas rencontrer de mauvaises surprises pour ne pas avoir pris la peine de m'informer, alors que tout est à portée de tout le monde grâce à internet.

Pour l'instant j'attends de retourner en service clinique (où je ne bosse plus depuis 8 ans) car je bosse dans un service qui n'est pas un service clinique, et qu'il faut obligatoirement venir d'un service clinique pour pouvoir se faire recruter (ce qui semble normal). Donc d'ici une dizaine de mois peut-être, car je n'ai pas besoin de m'occuper des papiers d'immigration, la boîte de mon mari s'occupe de tout (enfin, à ce qu'il parait !).

Modifié par caroline77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut tout le monde

est ce qu'ils recrutent uniquement les infirmiers ?

est les autres spécialités du santé : technologue d'imagerie médicale, biologie,kiné....???

ils sont parmi les métiers privilégiés... :whistlingb:

Oui ils ne recrutent que des infirmiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le tableaux des salaires...Ben ce que je remarque c'est que la différence est assez nette au niveau salaire. Moi après 10 ans d'ancienneté, je dépasse péniblement les 1600 euros en ayant en plus une qualification dialyse !!!! Ben 400 euros de + , c'est plutôt une bonne nouvelle ça !!

MERCI :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu gagnes aussi peu ? Tu bosses dans le privé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut tout le monde

est ce qu'ils recrutent uniquement les infirmiers ?

est les autres spécialités du santé : technologue d'imagerie médicale, biologie,kiné....???

ils sont parmi les métiers privilégiés... :whistlingb:

Oui ils ne recrutent que des infirmiers.

mais quel chance

en tout cas ma femme est infirmière

bonne chance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu gagnes aussi peu ? Tu bosses dans le privé ?

:crying: Ben ouais..pas de bol !!

Modifié par Lulumigix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour le partage de votre vécu !

Pour ma part je suis encore étudiante infirmière en 3éme année en Belgique, et plus que motivé pour partir au Canada.

Je rassemble le maximum d'informations, afin de pouvoir partir. Pense-vous qu'ils embauchent des étudiants en attendant l'obtention de leur diplomes ?

Lumumigix, pourrais tu me transmette l'email ou tu à su demander pour un rendez-vous, j'ai déjà envoyer un mail, je voulais voir si c'était la bonne.

D'avance, merci pour vos réponses ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu gagnes aussi peu ? Tu bosses dans le privé ?

:crying: Ben ouais..pas de bol !!

Mmmh... et en province bien sûr. C'est le problème de la province où il n'y a pas de pénurie, du coup c'est payé au lance-pierre. T'aurais dû essayer d'intégrer le public !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour le partage de votre vécu !

Pour ma part je suis encore étudiante infirmière en 3éme année en Belgique, et plus que motivé pour partir au Canada.

Je rassemble le maximum d'informations, afin de pouvoir partir. Pense-vous qu'ils embauchent des étudiants en attendant l'obtention de leur diplomes ?

Ca m'étonnerait beaucoup, tu obtiens quand ton diplôme ? Il y a des RV de recrutement régulièrement, tu devrais en prendre un pour quand tu auras obtenu ton diplôme !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tu gagnes aussi peu ? Tu bosses dans le privé ?

:crying: Ben ouais..pas de bol !!

Moi j'ai 8 ans d'ancienneté dans le public et j'ai 1980 euros net X 13 mois (avec 18 h de dimanche). Mais bon à Paris les choses sont bien plus faciles (au niveau emploi)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Wither
      Bonjour ou bonsoir à tous et à toutes, en fonction de l'heure.
       
      Voilà, mon copain et moi nous songeons de plus en plus à nous installer au Québec (nous avons tous les deux 19 ans), mais cela une fois nos études terminées. Cette année je vais passer les concours afin de devenir infirmière en France et, je voulais savoir s'il y avait une équivalence ou si je devais refaire des années d'études une fois là-bas ? Je vous avouerai que j'ai fait plusieurs recherches mais je me suis plus embrouillée qu'autre chose, c'est pour cela que je préfère créer un nouveau sujet. J'en profite aussi pour me renseigner pour mon fiancé : ce dernier entame sa 1ère année de BTS MUC en alternance (Management des Unités Commerciales), est-ce que ce diplôme possède une équivalence au Québec ou bien devra-t-il repasser des études et si oui, à quel prix environ ?
       
      Sinon, le métier d'infirmière praticienne m'attire énormément et j'aimerais savoir quelles études dois-je suivre, leur coût et surtout, si cela est possible.
       
      Deuxième question et pas des moindres, quels papiers devons-nous obtenir pour être considérés comme des immigrés et travailler de façon permanente ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses et je vous souhaite une très bonne journée/soirée !
       
    • Par PaulineQ
      Bonjour à toutes et à tous ! 
       
      Petite présentation rapide, je débute actuellementma troisième et dernière année de formation en école d'infirmiere en France. Je souhaite depuis aussi longtemps que je me souvienne venir m'installer au Quebec pour de nombreuses raisons. J'ai quand même fais mes études en France, choisis un métier qui me plaît, sans avoir vraiment fais attention aux conditions d'immigrations liées à mon diplôme. Puis en 2013, l'arrangement France-Quebec, etc, la suite on la connait
       
      Depuis le début de ma formation, je me renseigne régulièrement sur l'évolution des démarches à effectuer et des conditions à respecter pour demander l'immigration. L'année dernière j'ai entendu parlé du Salon Recrutement Santé Quebec, avec tous les témoignages de personnes satisfaites qui en découlaient. Seulement aujourd'hui, plus mon diplôme approche, plus je suis perdue dans les informations. 
       
      Alors faisons comme si je ne connais rien au sujet et reprenons par les bases. 
       
      - Quelles sont les conditions pour immigrer au Quebec lorsque on sera, comme moi en Juillet 2017, jeune diplômée Infirmière ?
      - Combien de temps prennent les démarches ?
      - Quels sont les organismes à contacter ?
      - Combien coute environ la totalité des démarches d'immigration ?
      - Dans quel sens faire : trouver un travail puis poser une candidature d'immigration (et dans ces cas là, par quels biais trouver cet emploi) ou alors déposer une candidature puis chercher du travail ?
       
      Toutes les informations sont bonnes à prendre, et des récits d'expériences tout autant 
       
      C'est vraiment un projet qui me tiens à coeur depuis longtemps pour de nombreuses raisons, dont personnelles et professionnelles, je souhaite profondément le réaliser et toute l'entraide qu'il y a autour de ce rêve partagé est vraiment un moteur pour moi mais aussi pour beaucoup d'autres je pense.
       
      Je remercie ceux qui prendront le temps de me lire, de me répondre ou d'apporter leur petite pierre à l'édifice  Je suis certaine que vous n'aiderez pas que moi héhé
       
      Pauline.
    • Par mariedm
      Je ne sais pas trop par où commencer ! Cela fait très longtemps que je n'étais pas venu sur le forum, et je tiens à m'excuser pour les personnes qui m'avaient laissé un message ... Je viens de les découvrir, oups !
      Je sais que quand on est dans la phase d'interrogation sur une éventuelle immigration, ou quand on est dans l'attente des visas, chaque témoignage est comme un trésor, on s'y raccroche, on s'y compare, on s'y projette. Je vais donc tenter de vous faire un petit résumé, même si cela n'est pas si simple car la vie suit son court avec sa routine, et les choses qui nous paraissaient surprenantes au début, nous sont maintenant familières.
       
      Mon mari, mon fils et moi sommes arrivés à Gatineau le 1er juillet 2015 avec des RP, le logement avait été trouvé grâce à l'aide d'une bonne âme sur place, heureusement car à distance ce n'est pas facile. Mais comble du bonheur, la maison est à 8 min à pieds de l'hôpital de Gatineau et à 5 min à pieds de l'école primaire. Un vrai confort apprécié chaque jour car mon fils et moi rentrons manger chez nous le midi, c'est chouette.
       
      J'ai commencé mon stage d'intégration à l'hôpital fin août 2015, qu'on se le dise, ce n'est pas une simple formalité, c'est une épreuve. Pour moi ça s'est bien passé mais ça demande beaucoup d'énergie, on n'a pas le droit à l'erreur et il faut de suite rentrer dans le moule. Mais je dois dire que j'ai vraiment bien été accueillie dans les services, ça a été un grand réconfort.
      Finalement le stage s'est terminé en décembre et j'ai eu mon permis définitif en janvier, une bonne chose de faite ! Après ça, j'ai commencé sur l'équipe volante jour/soir ... ça s'est moins le fun ... souvent pas 2 jours de suite sur le même service, parfois pas placée du tout et obligée d'attendre qu'on te dise où aller, ou qu'on te propose de prendre ta journée si ça te tente. Heureusement, il y a les affectations ! Tu fais alors un remplacement de plus ou moins longue durée, en ce moment je suis en chimiothérapie et j'aime ça ... dommage que cela ne puisse durer, à un moment on me dira qu'on n'a plus besoin de moi et je retournerai sur l'équipe volante ... on verra ! 
      Et puis honnêtement, l'horaire de soir, c'est juste affreux pour la vie de famille, tu pars bosser avant que les enfants ne rentrent de l'école et tu reviens quand il dorment. En général tu ne dors pas avant 1h du mat mais tu dois de lever pareil à 7h le lendemain ... Autre point noir, comme vous le savez surement les postes sont octroyés à l'ancienneté, donc dès qu'il y a un poste un peu sympa, il y a 50 personnes qui postulent et les 15 premiers on au moins 20 ans d'expérience dans l'hôpital ... c'est un peu désespérant. Mais bon, c'est comme ça ... A ce compte là, j'aurai peut-être un post pour ma retraite !  Sinon, j'aime l'ambiance de travail, on se marre bien quand même.
      Du côté de mon fils, aucun problème d'intégration, il s'est vite fait des amis. Il aime le fonctionnement à l'école même si il a du beaucoup travailler. En septembre 2015 il est entré en 4ème année, et on s'est aperçu que beaucoup de choses avaient été déjà vu ici, qu'ils étaient en avance sur les maths mais aussi sur le français ! Il a donc fallu ramer pas mal. De plus, il avait beaucoup de devoirs à faire à la maison, on leur donnait une liste de travail à faire pour la semaine suivante et à eux de s'organiser pour tout faire ... ça s'était vraiment nouveau pour nous !!! Au moins mon fils a appris ce que s'est de travailler, et heureusement il a été récompensé car il est passé en 5ème année (et a eu aussi droit à un beau trampoline  il l'a franchement mérité). Sinon, pour lui la vie est belle, il joue avec ses copains dans la rue ou dans les parcs autour, il peut faire du vélo ou du patin à glace l'hiver (une patinoire est créée l'hiver sur un terrain à côté de l'école, c'est "nice" comme il dit).
      En parlant d'expression, mon fils ne parle plus tout à fait la même langue qu'il y a un an ... AWEIE, tu viens tu ?, C'est dont bien plate ! C'est une joke etc. Bon honnêtement pour moi c'est pareil, un peu moins d'anglicisme peut-être ... encore que moins aussi maintenant avec mes patients je cédule et je cancèle ... ça fait parti du quotidien ! (il faut savoir aussi qu'à Gatineau avec la proximité de l'Ontario, il y a énormément de patients anglophones).
       
      Du côté de mon mari maintenant, ça a été beaucoup plus compliqué, il est plombier et avait fait toutes les démarches depuis la France pour obtenir sa carte de compagnon, il ne lui restait "plus qu'à" passer 3 petites formations complémentaires organisées par la CCQ, il en a passé une en 2015 à Montréal mais les 2 autres on été annulées faute d'avoir suffisamment de participants, or, il a en principe 2 ans pour passer ces formations ... il doit donc se réinscrire cet été. Comme il s'était inscrit au syndicat il a pu travailler quelques jours à 2 reprises quand beaucoup de main d'oeuvre était nécessaire. Voyant que ça  n'avançait pas de ce côté, il a refait ses CV, et a postuler chez Rona, réno dépôt, Canadian tire et bien d'autre. Les entretiens se passaient tous super bien et on devait toujours le rappeler quelque soit la décision .... mouais, quand il finissait par appeler pour savoir où ça en était, le poste était déjà pris .... Bof !
      Et puis enfin, grâce à un ami déjà dans la place, il a pu obtenir un entretien dans un centre commercial et a obtenu un poste de maintenance technique ... ouf un premier vrai poste ! c'était il y a 3 mois, un contrat de 20h (il en fait le double), au salaire minimum donc pas top, mais enfin on lui donnait la chance de faire ses preuves, il s'est donné à fond et on vient déjà de lui proposer d'évoluer sur un autre poste .... ça s'est vraiment l'fun  
      J'avoue qu'à un moment, quand toutes les réponses étaient négatives, j'ai eu un moment de panique et une petite voix dans ma tête commençait à me dire qu'on allait devoir rentrer en France "la queue entre les jambes", amers et délestés d'une bonne grosse partie de nos économie ... Heureusement le vent a tourné en notre faveur !
       
      Finalement après 1 an et 1 mois, on est plutôt bien et on peut partir sur d'autres projets. En ce moment on cherche donc une maison à acheter (et on l'a peut-être trouvé!), on va rester dans le même quartier pour l'école et la proximité de l'hôpital. Le point pénible c'est d'être "pogné" avec notre bail jusqu'au 1er juillet (d’ailleurs on cherchera surement quelqu'un pour reprendre notre location ou pour la sous louer, si ça intéresse quelqu'un, ça vaut le coup !!!!).
       
      Bon là je me rend compte que j'ai écrit un gros pavé qui ne décrit qu'une partie de notre expérience et qui ne peut rendre vraiment compte de ce qu'est la vie ici, mais il faut le vivre pour se faire vraiment une idée. En gros, si on fait la part du "bof" et du "c'est l'fun", et bien le bilan est positif.
       
      Comme je le disais au départ, la routine s'installe à un moment et ça fait un bien fou après 2 ans et demi de démarches en France et 1 an d'installation et d'intégration ici ... ça prend une bonne dose d'énergie quand même !
       
      Ah, j'ai oublié de parler de Gatineau, je dirais que pour les jeunes célibataires qui aiment faire de grosses fiesta ce n'est pas vraiment la bonne place, mais pour les familles, c'est vraiment chouettes. Pour les vrais citadins qui veulent des transports en communs et une vie culturelle débordante c'est pas le top non plus (même s'il y a beaucoup de musées et d’événements organisés), par contre pour les amoureux de natures et de sports en plein air c'est parfait ! Si vous voulez vous passer de voiture c'est possible à condition d'habiter Hull ou sur le parcours du Rapibus, ailleurs c'est galère !
       
      Voilà ! Bonne démarches à tous ! 
       
      Marie
       
       
       
    • Par UnPeuPlusLoin
      Bonjour à tous!!
       
      Voilà, pour faire court, nous sommes un jeune couple de français installés à Montréal depuis bientôt 3 ans, très heureux mais peut-être en manque d'aventure...
       
      Tout d'abord PVT, puis PTT; nous sommes maintenant résidents permanents depuis plus d'un an. On a vraiment galéré pour en arriver là et encore heureusement que madame est infirmière, son diplôme était donc reconnu et son emploi recherché...
      On s'est d'abord dit : "ouf! fini les papiers et les démarches, on file droit vers la citoyenneté et notre petite vie tranquille au Québec". Mais depuis qu'on est ici on a beaucoup voyagé et pris goût au dépaysement, et là on se dit que nous ne sommes plus liés à un employeur, un lieu depuis que nous sommes RP.
      On est dans le 2ème plus vaste pays du monde et après tous ces efforts on resterait juste à Montréal? Bien trop dommage...
       
      Nous avons donc établi une liste de quatre possibilités :
      - la plus folle c'est la DV Lottery et sa précieuse green card, c'est aussi celle à laquelle on ne peut se fier qu'à la chance,
      - l'Alberta, 
      - le Grand Nord Québécois,
      - notre préférée, la Colombie-Britannique!
       
      Nous nous sommes mis aux recherches mais ce qu'il nous manque ce sont des témoignages de francophones vivant là-bas, et d'avis sur les différents coins où il y a du boulot et une vie agréable.
       
      Pour commencer, nous voudrions vraiment éviter Vancouver ou Victoria, nous songeons plus à Kelowna ou au Sud / Sud Est près de la frontière Albertaine.
       
      Elle aimerait un travail dans son domaine (elle est au courant de toutes les démarches) mais dans un secteur ou elle pourrait prendre le temps de parfaire son anglais, donc pas tout de suite un service lourd.
       
      Moi je suis prêt à à peu près tout comme je l'ai fait ici (manutention dans le froid de nuit, vendeur de gauffres, manut à homme dépôt...) mais j'aimerais faire fructifier mon français. Pas travailler uniquement en français car notre objectif principal reste d'apprendre l'anglais le mieux possible, mais que ce soit une force qui puisse profiter aux personnes là-bas.
       
      Enfin bon on a pas mal de questions sur la vie en général là-bas, on peut aussi vous partager pleins de trucs sur Montréal (qu'on adore au passage, rien ne nous manque ici on veut vraiment bouger pour bouger!)...
       
      Merci de nous lire, au plaisir
    • Par Lulumigix
      Bonjour, 
      Je suis au Quebec depuis 2 ans et  je travaille comme infirmière. J'ai ma RP.
      Je souhaite m'inscrire dans une agence intérimaire ( ici on dit agence de placement) . En parcourant les sites internet, je ne sais pas à quelle agence me fier car je ne les connait pas du tout ! 
      Pouvez vous m'en indiquer de fiable sur Montréal et la rive sud?
      Merci 
    • Par tangusta
      je m'adresse au infirmières et infirmier(e)s marocain(e)s, tunisien(e)s et algérien(e)s qui sont en cours du processus d'immigration au Quebec ....
      donnez nous vos statistiques ...partagez avec nous vos expérience ...
      manifestez vous .. il faut qu'on s'entre aide ...
      je sais très bien qu'il y a beaucoup parmi vous qui ont pas mal de question ....
      allez ...
    • Par cindilou31
      Bonjour
       
      J'aimerais savoir si il y a des infirmièr(e)s ici diplômées en 2012 et venu au Québec par la suite ? Combien d'expériences aviez vous et à quels échelons vous à t'on reconnu ?
    • Par immigrer.com
      Notre blogueuse de Montréal a fait un billet pour les infimières et infirmiers intéressés par le Québec.
       
      À lire cette semaine sur la page d'accueil ou sur http://www.immigrer.com/blog/beatricemontreal/5840-pistes-pour-les-infirmieres-voulant-s-installer-au-quebec
       
      Bonne lecture !
    • Par Laurent
      Laurence Nadeau vient de réaliser une entrevue avec Aline, infirmière française installée au Québec, à Sherbrooke depuis janvier 2010. Elle nous relate son expérience professionnelle et aussi nous raconte sa vie dans cette ville du Québec.

      Pour l'écouter :

      https://api.soundcloud.com/tracks/188336307
    • Par titi799
      Les membres du comité organisateur du RAMIE, ont le plaisir de vous inviter à une rencontre sur le thème de L'Infirmier(ère) en CLSC (Centre Local de Services Communautaires), le mercredi 12 novembre à 18h.

      Si vous avez des questions concernant le rôle de l'Infirmier(ère) en CLSC, des professionnelles seront présentes pour vous faire part de leur expérience.

      De plus, en fin de rencontre, un temps sera dédié pour échanger sur vos interrogations.
      Nous vous accueillerons avec plaisir.

      Plus d'info sur la page
      https://www.facebook.com/ramiequebec
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.