• 0
berchri

Création boulangerie artisanale à Montréal

Question

Arrivés en juin 2012 comme résidents permanents au Québec, nous avons créé et animé une boulangerie artisanale à Montréal.

Du choix de l'emplacement a la constitution de la société, puis la sélection des fournisseurs, l'installation des équipements, nous avons tout fait nous même jusqu’à respecter le planning

Le four était en rodage le 19 mai, et l'ouverture s'est faite en avance le 21 mai 2013. Il nous aura fallu 4 mois ! Ce qui est très court.

Maintenant il fait assurer notre succès car La boulangerie cree fin mai 2013 avance a grands pas dans la bonne direction : l'outil de production est fiable et souple, la méthode et l'équipe est en place, conséquence les nouveaux produits sur farines biologiques se
multiplient comme des petits ...pains ! :biggrin2:

Nous avons gardé la pâte de baguette de tradition ( aussi en option pavot et sésame, et grosses miches et carrés) sur pâte fermenté/levure, avec 24h ou 48h en chambre froide après pétrissage. Puis façonnage et
cuisson de la 1er fournée pour 8h du matin. Pour le moment nous faisons 2 ou 3 fournées en matinée. :sleeping:

Pour les produits a base de farine tamisée (baguette, miche et carré "rustique"), d'épeautre (baguette), de Kamut Blanc ou entier (baguette), de sarrasin (baguette, miche), ou de graines (baguette,miche ou carré), nous sommes passés au levain avec fermentation en chambre froide 24 ou 48 h .
Idem pour le pain rustique aux noix Et notre miche de bucheron.

Nous avons garde la levure pour le pain de mais et la boule de kamut entier. Idem pour nos buns qui se déclinent nature, ou aux pommes ou prunes (fruits de saison et de l'auto cueillette ...)

Nous faisons aussi des fougasses aux olives noires ou des nans/pitas. et nous allons mettre au point un pain sans gluten car la demande est forte. D'autres pains sont en création.

Notre esprit reste le même: travailler des farines bios sur des fermentations longues a base de pate fermenté ou levain, et a des prix abordables pour la satisfaction des clients du marché, et les gens de notre quartier (centre sud).

Si vous avez un moment, n’hésitez pas a venir nous voir pour discutter

votre boulanger

Modifié par Satinka
Contacter le boulanger en MP SVP. La publicité est interdite dans le forum de discussion
Waouhhquebec aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

34 réponses à cette question

  • 0

Bravo, compliments et réussite à votre entreprise. Mais ce forum autorise-t-il à faire de la publicité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Un gros bravo ! Félicitations et bonne continuation!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

De la pub, un bien grand mot...venir et monter sa boite, c'est aussi parler d'immigration.

Bon trève de bavardages: ici au Québec, on arrive à trouver pas mal de choses, et de qualité pas trop mal (et depuis ma première venue, ça s'est bien amélioré) mais il reste un point où vraiment, ils n'y arrivent pas: les gateaux et la patisserie. Trop sucrés, trop gras, plein de couleurs zarbi, levure chimique...

Je bave déjà à l'idée de trouver enfin de VRAIS croissants et de VRAIES chocolatines et un VRAI pain au levain....vous faites ça dans ta boulangerie?

dentan aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je suis d'accord avec vous, L'Auvergnat. Je ne sais pas comment fonctionne la modération ou les règles concernant la pubicité, mais une famille qui arrive et réussit à mettre sur pied un commerce (et ce n'est pas facile avec la concurrence et des grosses entreprises comme Première Moisson), il me semble que ce n'est pas vraiment de la publicité.

C'est une façon de montrer aux autres que l'on peut réussir. Et cette réussite est justement un des gros points de l'immigration.

Pour les pâtisseries, on a fait de gros progress en 20 ou 30 ans, mais je ne pourrais pas trop me prononcer, car je n'en mange pas souvent, peut-être justement parce que je trouve ça trop gras ou trop sucré. Par contre, quand je vais en France, je me paie la traite et je trouve les pâtisseries, le pain et les croissants divins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Je suis d'accord avec vous, L'Auvergnat. Je ne sais pas comment fonctionne la modération ou les règles concernant la pubicité, mais une famille qui arrive et réussit à mettre sur pied un commerce (et ce n'est pas facile avec la concurrence et des grosses entreprises comme Première Moisson), il me semble que ce n'est pas vraiment de la publicité.

C'est une façon de montrer aux autres que l'on peut réussir. Et cette réussite est justement un des gros points de l'immigration.

Pour les pâtisseries, on a fait de gros progress en 20 ou 30 ans, mais je ne pourrais pas trop me prononcer, car je n'en mange pas souvent, peut-être justement parce que je trouve ça trop gras ou trop sucré. Par contre, quand je vais en France, je me paie la traite et je trouve les pâtisseries, le pain et les croissants divins.

On parle plus haut de publicité car l'auteur a publié son adresse et c'est cela qui est interdit dans le règlement sur le forum (et pas le fait d'expliquer comment on a monté son affaire).

Je trouve son post très intéressant et je lui ai demande ses coordonnes en MP ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

C'est pas non plus un exploit de débarquer et d'ouvrir un commerce si tu arrive avec les poches pleines, sans argent par exemple c'est un peu plus compliqué.

Faut quand même relativiser un peu hein ...

caroline77 aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

J

Pour les pâtisseries, on a fait de gros progress en 20 ou 30 ans, mais je ne pourrais pas trop me prononcer, car je n'en mange pas souvent, peut-être justement parce que je trouve ça trop gras ou trop sucré. Par contre, quand je vais en France, je me paie la traite et je trouve les pâtisseries, le pain et les croissants divins.

Je te confirme qu'il y a encore largement de la place à prendre... celle qui est à côté de chez moi, à l'angle de l'avenue Laurier et de la côte Ste Catherine est juste ultra dégueulasse. Ce genre de structure (produits industriels) aurait juste l'interdiction de s'appeler "boulangerie" en France. Une véritable honte.

C'est pas non plus un exploit de débarquer et d'ouvrir un commerce si tu arrive avec les poches pleines, sans argent par exemple c'est un peu plus compliqué.

Faut quand même relativiser un peu hein ...

+ 1

si chacun faisait pareil sur le forum, ça ressemblerait vite à une poubelle.

Modifié par caroline77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

J

Pour les pâtisseries, on a fait de gros progress en 20 ou 30 ans, mais je ne pourrais pas trop me prononcer, car je n'en mange pas souvent, peut-être justement parce que je trouve ça trop gras ou trop sucré. Par contre, quand je vais en France, je me paie la traite et je trouve les pâtisseries, le pain et les croissants divins.

Je te confirme qu'il y a encore largement de la place à prendre... celle qui est à côté de chez moi, à l'angle de l'avenue Laurier et de la côte Ste Catherine est juste ultra dégueulasse. Ce genre de structure (produits industriels) aurait juste l'interdiction de s'appeler "boulangerie" en France. Une véritable honte.

Pour pouvoir confirmer, as-tu fait une étude de marché. C'est vrai tu connais tout et il n'y a personne qui s'est cassé la gueule on ouvrant une entreprise sur la base qu'il y a encore largement de la place à prendre.....1 Exemple ici sur la rue St-Joseph (à Québec), une pâtisserie, boulangerie et épicerie fine s'est ouverte. Le gars voulait nous montrer ce que c'était la qualité.... oups il a fait faillite.

Ah oui toujours dire l'iterdiction .... en France.... En France on ne fait pas ceci ou cela!! Qui es-tu pour dire que c'est dégueulasse? Ah oui c'est vrai tu es l'incarnation de la vérité vu que tu viens de la France. Tu pourrais dire que tu n,aimes pas car si cette boulangerie existe et est en affaires alors c'est qu'il y a des personnes qui aiment ces produits. Au lieu de ne rien y acheter, il faut que tu dises que c'est dégueulasse et porter un jugement de valeur.

Automne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Publicité ? Nous pensions plutôt à un témoignage crédible.... Sans doute n'avons nous pas assez insisté sur les difficultés - ce dont raffolent certains - mais plutôt mis en lumière les éléments de satisfaction et d'optimisme.

En tout cas, une aventure dans l'aventure, qui nécessite envie, énergie, et capacité a rebondir et à avancer sans cesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

la mafia est venu vous rendre visite?

Un pâtissier franco-libanais venu chercher amour et fortune à Montréal s'est acheté un gilet pare-balles, a embauché un garde du corps et installé huit caméras de sécurité au-dessus de ses vitrines pleines de croissants et sablés: il avait refusé de payer la "taxe de sécurité" demandée par la criminalité organisée.

"Tu paies les 'boys' et tu es tranquille".

Dans ce melting-pot de nationalités qu'est le Canada, la mafia est d'origine italienne, haïtienne, canadienne, plus rarement russe ou irlandaise. Selon un livre "Mafia Inc." écrit par deux experts, André Noël et André Cédilot, 600 commerçants montréalais environ acceptent de payer le "pizzo".

http://www.challenges.fr/economie/20130218.CHA6365/quand-la-mafia-s-en-prend-aux-commerces-du-canada.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

WOW il y en a qui se spécialise à chercher que les points négatifs! Tu devrais en faire un doctorat ))))))))) Mais parfois est-ce que tu te regardes))))))?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
JPour les pâtisseries, on a fait de gros progress en 20 ou 30 ans, mais je ne pourrais pas trop me prononcer, car je n'en mange pas souvent, peut-être justement parce que je trouve ça trop gras ou trop sucré. Par contre, quand je vais en France, je me paie la traite et je trouve les pâtisseries, le pain et les croissants divins.
Je te confirme qu'il y a encore largement de la place à prendre... celle qui est à côté de chez moi, à l'angle de l'avenue Laurier et de la côte Ste Catherine est juste ultra dégueulasse. Ce genre de structure (produits industriels) aurait juste l'interdiction de s'appeler "boulangerie" en France. Une véritable honte. Pour pouvoir confirmer, as-tu fait une étude de marché. C'est vrai tu connais tout et il n'y a personne qui s'est cassé la gueule on ouvrant une entreprise sur la base qu'il y a encore largement de la place à prendre.....1 Exemple ici sur la rue St-Joseph (à Québec), une pâtisserie, boulangerie et épicerie fine s'est ouverte. Le gars voulait nous montrer ce que c'était la qualité.... oups il a fait faillite.Ah oui toujours dire l'iterdiction .... en France.... En France on ne fait pas ceci ou cela!! Qui es-tu pour dire que c'est dégueulasse? Ah oui c'est vrai tu es l'incarnation de la vérité vu que tu viens de la France. Tu pourrais dire que tu n,aimes pas car si cette boulangerie existe et est en affaires alors c'est qu'il y a des personnes qui aiment ces produits. Au lieu de ne rien y acheter, il faut que tu dises que c'est dégueulasse et porter un jugement de valeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

WOW il y en a qui se spécialise à chercher que les points négatifs! Tu devrais en faire un doctorat ))))))))) Mais parfois est-ce que tu te regardes))))))?

Tu ne sais pas que lui aussi sait tout et comment ça se passe ici? Sauf que lui n'est pas encore la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

WOW il y en a qui se spécialise à chercher que les points négatifs! Tu devrais en faire un doctorat ))))))))) Mais parfois est-ce que tu te regardes))))))?

Tu ne sais pas que lui aussi sait tout et comment ça se passe ici? Sauf que lui n'est pas encore la.

Pour le n'est pas encore là, je n'en suis pas certain))))) Il me fait penser à un certain revenant))))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

C'est pas non plus un exploit de débarquer et d'ouvrir un commerce si tu arrive avec les poches pleines, sans argent par exemple c'est un peu plus compliqué.

Faut quand même relativiser un peu hein ...

Je te trouve un peu sévère. D'abord, on sait pas si il a plein de sous et puis même, se lancer, créer son truc; s'y investir...c'est pas si simple même en étant dans son propre pays alors dans un autre, faut oser. Comme certains l'ont fait remarquer, il peut se louper, faire faillite. C'est un choix certes, avec bien des avantages si ça marche. Encore faut il que ça marche. Bon courage!

Quant à la pub, j'avais lu en diagonale, c'est le fait de mettre l'adresse qui fâche si j'ai bien compris. On dirait que c'est la règle du forum, ok, mais je ne pense pas qu'il y avait de mauvaise intention.

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

la mafia est venu vous rendre visite?

Un pâtissier franco-libanais venu chercher amour et fortune à Montréal s'est acheté un gilet pare-balles, a embauché un garde du corps et installé huit caméras de sécurité au-dessus de ses vitrines pleines de croissants et sablés: il avait refusé de payer la "taxe de sécurité" demandée par la criminalité organisée.

"Tu paies les 'boys' et tu es tranquille".

Dans ce melting-pot de nationalités qu'est le Canada, la mafia est d'origine italienne, haïtienne, canadienne, plus rarement russe ou irlandaise. Selon un livre "Mafia Inc." écrit par deux experts, André Noël et André Cédilot, 600 commerçants montréalais environ acceptent de payer le "pizzo".

http://www.challenges.fr/economie/20130218.CHA6365/quand-la-mafia-s-en-prend-aux-commerces-du-canada.html

Il y a d'ailleurs une enseigne qui allait ouvrir il y a peu de temps sur le Bd St Laurent. Elle n'a pas eu le temps d'ouvrir qu'elle a été incendiée. "Surement un coup de la mafia chez un commerçant ayant refusé de payer" a dû penser chaque badaud passant devant la structure incendiée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

[q

Plus sérieusement, en France, tu peux trouver de tout et du n importe quoi aussi.

Non. Pour avoir le droit de s'appeler une "boulangerie" en France, il faut faire son pain soi-même. Pas ici. Résultat nombre de structures portant l'appellation de "boulangerie" reçoivent tout dans des cartons, c'est fabriqué industriellement en usine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

la mafia est venu vous rendre visite?

Un pâtissier franco-libanais venu chercher amour et fortune à Montréal s'est acheté un gilet pare-balles, a embauché un garde du corps et installé huit caméras de sécurité au-dessus de ses vitrines pleines de croissants et sablés: il avait refusé de payer la "taxe de sécurité" demandée par la criminalité organisée.

"Tu paies les 'boys' et tu es tranquille".

Dans ce melting-pot de nationalités qu'est le Canada, la mafia est d'origine italienne, haïtienne, canadienne, plus rarement russe ou irlandaise. Selon un livre "Mafia Inc." écrit par deux experts, André Noël et André Cédilot, 600 commerçants montréalais environ acceptent de payer le "pizzo".

Vous sentez-vous vraiment obligé de salir tous les fils de discussion que vous lisez???? Vous êtes malheureux à ce point, d'envier ceux qui se sont bougé le c.. et qui réussissent ?

Automne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

pour les boulangeries, il y a en a qui font leur croissants eux même de A à Z et d'autres acheté en carton congelé pré-cuit.. donc, il faut les essayer et trouver la boulangerie qui vous convient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

la mafia est venu vous rendre visite?

Un pâtissier franco-libanais venu chercher amour et fortune à Montréal s'est acheté un gilet pare-balles, a embauché un garde du corps et installé huit caméras de sécurité au-dessus de ses vitrines pleines de croissants et sablés: il avait refusé de payer la "taxe de sécurité" demandée par la criminalité organisée.

"Tu paies les 'boys' et tu es tranquille".

Dans ce melting-pot de nationalités qu'est le Canada, la mafia est d'origine italienne, haïtienne, canadienne, plus rarement russe ou irlandaise. Selon un livre "Mafia Inc." écrit par deux experts, André Noël et André Cédilot, 600 commerçants montréalais environ acceptent de payer le "pizzo".

Vous sentez-vous vraiment obligé de salir tous les fils de discussion que vous lisez???? Vous êtes malheureux à ce point, d'envier ceux qui se sont bougé le c.. et qui réussissent ?

envier des mecs qui viennent racketter des malheureux commerçants qui se crèvent le cul toute la journée et la nuit?Non pas vraiment je sais je suis pizzaiolo mais rien à voir avec la mafia! :crying:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Joris04
      Bonjour à tous et à toutes ! 

      Mon conjoint à été accepté dans une école à Montréal pour une session de 12 mois qui commence en Septembre.

      En étant sa conjointe de fait je voudrais naturellement pouvoir le suivre en demandant un permis de travail ouvert pour accompagnante d'étudiant. 

      Le gouvernement du Canada demande de prouver pour lui seul une capacité financière à hauteur de 11 000$ CAD pour les 12 mois.
      Sois 917$/mois en plus des frais de scolarités ( 17 455$ CAD ) lors de sa demande de permis d'étude, ce qui fait un total de 28 455$ CAD. 

      J'ai donc plusieurs questions à vous poser : 

      1 - Dois-je faire une demande de CAQ moi aussi ou dois-je seulement payer les frais ? 

      2 - Si je dois payer les frais comment est-ce que je doit faire ? 

      3 - Puisque mon conjoint justifie déjà de frais de 11 000$ CAD et que nous allons vivre ensemble est-ce que je dois moi aussi justifié de ressources financières ? Sachant que nous avons un compte commun et que je dispose d'environs 8000$ CAD pour mes propres besoins. 
       
      4 - Si oui de combien devons nous disposer mon conjoint et moi pour pouvoir être éligible ? Sachant que je vais travaillé une fois sur place et sans compter les frais de scolarités de 17 455$ ? 
       
      5 - Est-ce que mon conjoint dois justifier nos capacités financières lors de sa demande de CAQ ou seulement lors de sa demande permis ?

      Merci d'avance pour vos réponses 😉😉
       
      Dikra.
    • Par Cherrybee
      Les charmes de Québec font leur effet sur les touristes... sauf pour ceux de Montréal, qui connaissent et apprécient moins la capitale nationale que le reste des Québécois.
      L’Office du tourisme de Québec a commandé à la firme Léger un vaste sondage, que Le Journal a obtenu par l’accès à l’information. Le sondage détaille en profondeur les habitudes de voyage de 6648 touristes en provenance de neuf régions considérées comme des clientèles cibles pour Québec.
      L’étude a aussi documenté la façon dont les touristes québécois perçoivent la ville de Québec. Alors que les voyageurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Mauricie, des Laurentides et de la Montérégie y sont très attachés et ne se font pas prier pour vanter ses mérites, ceux de Montréal ont davantage tendance à bouder la capitale. Ils ne sont d’ailleurs que 66 % à dire bien connaître la région, contre 82 % en Mauricie et au Saguenay.
      « L’île de Montréal serait le marché le plus difficile à conquérir, sans toutefois qu’il représente un défi majeur, écrivent les sondeurs. En fait, certains résultats tendent à démontrer que les résidents de l’île de Montréal ne se sentent pas séduits par l’offre touristique de la région de Québec, et que cette dernière peut s’avérer plus ou moins distinctive par rapport à ce qu’ils retrouvent dans leur région. »
      Pendant que les résidents du Saguenay–Lac-Saint-Jean sont venus en grand nombre à Québec pour leur dernier voyage d’agrément, ceux de Montréal ont été les moins nombreux à s’y aventurer, préférant des destinations à l’extérieur de la province.
      La principale raison de leur défection est le « manque d’intérêt envers l’offre touristique » de Québec et le rapport qualité-prix moindre comparé à d’autres grandes villes nord-américaines.
      Les Montréalais étaient aussi les plus nombreux à déplorer la possibilité restreinte de parler dans une autre langue que le français et à se plaindre de l’affichage unilingue français. Ce dernier point ne figure pas parmi les doléances des touristes des autres régions.
      Les résidents de l’île de Montréal apprécient les charmes de Québec, mais dans une proportion systématiquement moindre que les autres touristes québécois. Ils sont aussi plus nombreux que les autres à penser que la région de Québec n’a « aucune force en particulier » et ils sont plus critiques que les autres par rapport à leur dernière expérience dans la cité de Champlain. Par conséquent, ils seront moins enclins à la visiter au cours des deux prochaines années.
      Des prix plus compétitifs et un hébergement moins dispendieux pourraient les inciter à choisir Québec. Malgré tout, 12 % des touristes montréalais disent que rien ne peut les convaincre de visiter Québec parce qu’ils préfèrent visiter d’autres destinations.
      Nombreux détracteurs
      Les détracteurs de Québec sont plus nombreux à Montréal que partout ailleurs au Québec.
      Ils reconnaissent le caractère « unique » de la destination touristique, mais davantage grâce à son caractère patrimonial qu’à ses attraits touristiques.
      Selon les sondés, Montréal ressort d’ailleurs comme étant une ville nord-américaine qui offre une expérience touristique comparable. La métropole est nommée spontanément par près de 30 % des répondants, devant Boston (14 %) et Ottawa (13 %).
      LES BOUCHONS DE CIRCULATION AGACENT LES VISITEURS
      Le trafic est l’un des principaux éléments pointés par les touristes québécois qui n’étaient pas satisfaits de leur dernière expérience dans la région de Québec.
      À la demande de l’Office de tourisme de Québec, Léger a demandé par sondage à des milliers de touristes ce qu’ils ont pensé de leur dernière visite à Québec.
      Dans l’ensemble, la destination est très appréciée avec une moyenne de 7,9 sur 10 octroyée par les voyageurs, qui aiment son patrimoine et son histoire, la beauté de ses paysages, le Vieux-Québec, site de l’UNESCO, les festivals et les événements.
      Forces et faiblesses
      Bonne nouvelle pour Québec, selon les sondeurs, 95 % des répondants ont été en mesure d’identifier spontanément une force pour la capitale. En revanche, notent-ils, 67 % ont pu nommer au moins une faiblesse de la destination.
      En tête de liste des raisons invoquées par les voyageurs insatisfaits de leur dernier passage à Québec, on retrouve le prix élevé de l’hébergement et l’accès difficile causé par le trafic et les problèmes de stationnement.
      « Attention à l’accessibilité de la région ; perçue comme difficile (que ce soit en raison du transport en commun, de l’état des routes ou du trafic) », écrit Léger.
      Ce sont les gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui sont les plus agacés par les bouchons de circulation alors que ceux de Lanaudière sont les plus critiques en ce qui concerne le coût de l’hébergement.
      Coût élevé
      Si Québec se distingue des villes canadiennes, selon les touristes, « elle ne fait pas meilleure figure que d’autres destinations internationales à l’égard de son rapport qualité-prix ». D’ailleurs, 67 % des répondants affirment qu’à ce chapitre, elle est comparable aux autres villes d’envergure mondiale.
      Le climat de la région de Québec est un autre des principaux irritants pour les touristes de l’extérieur.
      Par ailleurs, le coup de sonde démontre que du point de vue des Québécois, Québec est la destination idéale pour les familles et les couples. Et quand les visiteurs parlent de leur expérience à Québec, c’est d’abord et avant tout la beauté des paysages qu’ils mettent de l’avant.
       
      http://www.journaldequebec.com/2017/06/29/quebec-snobee-par-montreal
    • Par kad07
      Bonjour,

      je suis etudiante et je vais très bientôt arriver à Montréal le temps d’un stage. Je voulais savoir si certains étaient dans le même cas et étaient partant pour découvrir la ville et ses alentours ensembles! C’Est toujours plus sympas à plusieurs. 

      Autrement, je suis preneuse pour toutes les bonnes adresses (cafés, bars restaurants etc..)

      merci d’avance
    • Par Golda
      Bonjour tout le monde
      pour ceux qui sont fraîchement arrivés (en tant que RP de préférence, en solo plutôt), j'aimerais bien un retour d'expérience sur l'ouverture de votre premier compte bancaire (récemment): quelle banque et pourquoi? est-ce qu'il vaut mieux attendre d'avoir commencé à travailler avant d'ouvrir un compte? Jje précise que je parle de Montréal car c'est là où je m'installe (je magazine un peu les différentes banques avant de me décider).
       
      D'avance merci 
    • Par Golda
      Allo tout le monde
      je suis en recherche de logement, et beaucoup de proprios que je rencontre me demandent de payer 2 loyers à l'entrée sur les lieux: le premier mois + le dernier mois, comprenez je donne la somme correspondant à deux mois de loyer en entrant sur les lieux et le dernier mois mettons si je quitte dans 1 an je ne le payerai pas. C'est censé rassurer le proprio...
      Est-ce que c'est légal ça?
      Merci 
    • Par Laurent
      Rappelons que Montréal a détrôné Paris comme meilleure ville étudiante au monde. De plus, le Québec étant en situation de plein emploi, il incite ses étudiants à rester après leur diplôme en leurs offrant la possibilité d'obtenir un visa pour s'y établir.
       

    • Par ValentinD
      Bonjour a tous,
       
      J'ai grand besoin de l'aide de la communaute, car voila des jours que je recherche une solution a ce casse-tete qu'est mon projet d immigration. 
       
      Je m'appelle Valentin, 21 ans et recemment diplome universitaire. Je suis francais et resident des etats unis avec green card. Ma conjointe francaise (non-mariee/sans vie commune) et moi souhaitons nous installer a Montreal. Elle a deja un dossier pour rejoindre UQAM et etudier, donc elle sera en possession d'un permis d etude. Mais moi je n'ai pas encore trouve mon pass pour immigrer. J'ai deja une entreprise dispose a m'engage a Montreal, mais le poste ne qualifie pas pour que je vienne en tant que travailleur qualifie. A ma comprehension, tout travail necessitant l'études d’impact sur le marché du travail (EIMT) me discalifie directement, car l entreprise ne peux pas prouver que la position propose est suffisament qualifie (la main-d oeuvre locale est innexistante et l'entreprise doit faire appel a la main d oeuvre etrangere.)
       
      Alors me voila sans reelle solution, et je m embourbe entre les visas quebecois, canadiens, les pvt et autres. J'ai deja soumis un permis travail-vacance, mais il semble que cela se joue a la chance, et apres un mois d attente toujours rien. 
       
      Si nous pouvions en discuter et trouver une solution a cette impasse, je vous en serais tous infiniment reconnaissant. N'hesitez pas a me poser des questions si ma situation n'est pas clair.
       
      Valentin 
    • Par Radric
      Bonjour à tous!
       
      Je compte m'installer à Montréal début juillet (quand mon bail actuel sera terminé). C'est pourquoi je désirerais savoir comment trouver facilement un logement sur place.
       
      De même, j'aimerais savoir s'il existe des personnes (par réseau, des personnes sur ce forum et ailleurs) ou organismes qui pourraient m'aider à trouver un emploi (temporaire, et ensuite dans ma branche, l'informatique). J'ai plusieurs CV au format canadien, correspondant à plusieurs types d'emploi; je n'aurai qu'à les traduire en français.
       
      Je suis déjà résident permanent et j'habite actuellement près de Toronto (je suis d'abord venu au Canada anglophone afin d'être immergé dans un environnement anglophone pendant plusieurs mois).
       
      D'avance, je vous remercie vivement pour votre aide.
    • Par ysbk06
      Bonjour tout le monde;

      Je viens d'être admis dans les universités suivantes et j'ai besoin de votre avis :
      MBA Marketing-ULaval
      Msc. Marketing-HEC Montréal
      Msc. Marketing- UQAM

      Mon choix devrait être basé sur les 3 éléments suivants:
      1. Un meilleur réseautage pour les étudiants (networking & mentorship).
      2. Plus de notoriété à l'Ontario, vu que je vais m'installer là-bas après les études (non je peux pas ètudier à l'Ontario car c'est super cher).
      3. l'École qui a la meilleure réputation chez les employeurs.

      Je sais que ça pourrait être très subjectif mais j'apprécierais toute réponse qui m'aidera à prendre une décision.

      Merci infiniment
       
    • Par Samisam
      Bonjour à tous, 
       
      pour une installation dans un endroit calme et verdoyant, quel est le meilleur quartier ou arrondissement ? Je suis intéressé par Outremont et Westmount mais apparemment ce sont les quartiers les plus aisés de Montréal (comme par hasard ^^). 
      Je sais que pour apprécier un endroit il y a un tout mais j'apprécie les lieux calmes mais animés tout de même avec un bon réseau de transports en communs, quelques commerces et restaurants sympathiques. 
      Que me conseillez-vous ? Merci d'avance  
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.