Patty

Nouveau-Brunswick

14350 messages dans ce sujet

Ok mais on ne m'en a pas parlé. J'ai rempli la trousse de demande mais aucun plan d'établissement. Vont-ils me le demander plus tard?

Lors de l'entrevue, on nous a posé beaucoup de questions sur le coût de la vie, les domaines réglementés (mon mari en fait partie),....

Je vois que vous avez reçus votre confirmation (félicitations !) Êtes-vous déjà établis au NB? Sans indiscrétion, dans quelle région? Nous sommes allés du côtés de Moncton - Dieppe mais J'aimerai bien aller visiter du côté de Tracadie -Sheila.

Bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, oui, pas de stress il est demandé plus tard.

Il doit être rempli avant la présentation du dossier en commission. Nous notre agent (MB) nous l'avais demandé rapidement après le début de l'étude de notre dossier, l'autre agent francophone (CR) le demande un peu plus tard...

Non, nous ne sommes pas encore établi au NB, nous sommes dans l'attente de la vente de notre maison pour partir.

Faute de temps, nous sommes resté sur Moncton et ses environs et nous comptons aller faire un petit tour du côté de Bathurst lors d'un autre voyage avant de nous décider sur notre point de chute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faute de temps, nous sommes resté sur Moncton et ses environs et nous comptons aller faire un petit tour du côté de Bathurst lors d'un autre voyage avant de nous décider sur notre point de chute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De notre côté, on espère y retourner le plus vite possible, ce sera bon signe! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent votre blog ! je viens de m'inscrire !!

Je me posais une question en regardant les dates de vos démarches, 9 mois entre l'envoi du dossier préliminaire et la réponse !!

Du coup , je me demande si il est pertinent pour nous de faire le voyage exploratoire en mai alors que mon dossier préliminaire n'est pas envoyé...

J'ai l'impression de mettre la charrue avant les caribous :biggrin2:

Bonne journée !

et ne vous inquiétez pas une maison ça se vend, la belle saison arrive...(parole d'ex agent immobilier !!)

Nous avons vendu la notre l'année dernière , histoire d'être tranquille...

à bientôt !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par walid1985
      Bonjours a tous,
       
      Lors du remplissage de la DI au NB nous avons fait une erreur.
      Nous avons reçu une demande a soumettre notre dossier.
      J'ai coché par erreur Entente en matière d’emploi réservé suit a une mauvaise compréhension de la partie alors que je n'est pas d'emploi réservé.
       
      Que dois-je faire? A qui je dois écrire pour expliquer cette erreur?
       
      Merci d'avance pour vos réponse et votre aide.
       
      Walid
    • Par Laurent
      Alors que le Nouveau-Brunswick tente d'attirer davantage d'immigrants, la reconnaissance d'une formation obtenue dans un autre pays reste un défi de taille pour ceux qui choisissent de s'installer dans la province.   Le rêve d'une nouvelle vie au Canada avec son épouse acadienne s'est transformé en cauchemar pour Bachir Adjami. Cet immigrant algérien s'est installé à Four Roads, dans la Péninsule acadienne, il y a deux ans et demi.
      L'homme de 50 ans ne trouve pas d'emploi, même s'il a travaillé comme infirmier pendant plus de 20 ans à Constantine, en Algérie.
      On en parle beaucoup, de l'immigration. On a de belles stratégies sur papier, mais concrètement, c'est une autre histoire.— Bonita Roussel, épouse de Bachir Adjimi
      Bachir Adjami a été infirmier pendant plus de 20 ans en Algérie. Il a déménagé dans la Péninsule acadienne pour être près de son épouse, Bonita Roussel, mais il n'arrive pas à trouver du travail. Photo : Michel Nogue Au moment de son arrivée au Canada en 2013, Bachir Adjami entreprend des démarches pour faire reconnaître ses qualifications professionnelles, mais les autorités refusent de lui permettre de pratiquer son métier ici, au Canada.
      « Il y a un papier qui manque par ici, un papier qui manque par là. Ce n'est pas si facile que ça. Il fallait téléphoner chez moi. Et des fois, ce n'est pas si facile de les avoir », explique-t-il.
      « Quand un immigrant arrive au Canada, ce n'est pas vrai que tout est clair, puis qu'on a un endroit où aller. On a plusieurs options, puis on dirait que chacune d'entre elles ne se concerte pas. On est envoyé à gauche, à droite. Il y a beaucoup de travail à faire », ajoute son épouse, Bonita Roussel.
      « J'étais loin de penser qu'on allait s'embarquer dans un tel labyrinthe », précise-t-elle.
      Reconnaître la formation Le couple estime qu'il est essentiel de faciliter la reconnaissance des qualifications professionnelles des immigrants.
      « Une grande partie des immigrants qui viennent ici souvent sont la crème de la crème dans leur pays. Ce sont des gens qui sont éduqués, qui ont des doctorats, qui veulent venir ici avec une expérience de travail, et on leur dit non, ça ne cadre pas avec nos règlements, avec nos critères », dit Bonita Roussel.
      Bachir Adjami croit que le Nouveau-Brunswick doit se doter d'une meilleure stratégie sur le terrain. Il a remis son curriculum vitae à 30 employeurs, mais n'arrive pas à trouver du travail, même comme préposé aux soins.
      « Jamais je ne pensais que ce serait un cauchemar de même », affirme Bachir Adjami.
       
      D'après un reportage de Michel Nogue
    • Par immigrante77
      Bonjour,
       
      Lectrice du forum depuis un moment déjà, je me lance avec mon premier sujet pour demander vos avis par rapport à une situation très délicate.
       
      J'ai obtenu ma CRP depuis quelques mois déjà à travers le programme du NB et j'ai déjà pris mon billet pour aller m'y installer le mois prochain. Le souci (ou la chance me diront certains) c'est qu'entre temps ma boîte vient de me proposer un poste sur Montréal.
       
      Je ne sais vraiment pas comment je dois procéder et surtout s'il ya des risques si je devais valider ma RP et m'installer dans la foulée au Québec. 
       
      J'ai lu plusieurs informations contradictoires à ce sujet, je me suis donc résignée à le poster ici pour avoir des avis concrets. Est-il vrai qu'une fois la carte santé obtenue on peut changer de province comme on veut ? Ou doit-on attendre d'avoir les cartes RP en poche pour pouvoir bouger ? Est-il vrai que l'on peut perdre son statut si on agit de la sorte ? 
       
      Désolée pour mon long requisitoire mais je suis vraiment stressée par cette situation 
    • Par Faxman
      Bonjour à tous,
      Nous avons décider mon épouse, ma fille et moi d'immigrer au NB. Depuis plusieurs semaines nous faisons nos recherches et j'ai décidé sur les conseils d'amis de venir à Moncton faire mon voyage exploratoire. Je pense arriver d'ici une quinzaine. Nous avons 45 ans l'un et l'autre et une fille de 12 ANS.
      Pour accélérer le processus, je pense chercher un travail et louer un petit appartement. Si vous avez des suggestions, des remarques, des conseils, des adresses, je serais très preneur.
      Concernant ma formation j'ai été commercial, directeur des grands comptes pour un laboratoire de cosmétique puis DG et fondateur d'une société (filiale) d'un labo italien. Je suis actuellement en pleine reconversion professionnelle,j'ai passé un CAP de boulanger. Mon épouse est comptable de formation et actuellement Operational Risk Manager dans une grande compagnie d'assurance.

      Dans l'attente de lire vos commentaires, il pleut à paris
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.