Aller au contenu
Puda

[Topic officiel] Participation et résultats DV Lottery 2018

Messages recommandés

Petite question, 
est ce que si le résultat est has not be select à ce jour  du 3/05/2017 cela voudrais dire qu'il faut attendre simplement la prochaine section???


Oui malheureusement


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, katalonb a dit :

 


Oui malheureusement


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

Revérifier votre statut dans quelques mois ... l'année passée il y a eu une liste additionnelle il me semble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon j'ai été sélectionné. Chose que je n'avais pas du tout prévu. J'ai appliqué sans y croire. Et c'est une ad google qui m'a fait rappeler que j'avais appliqué. Je ne sais donc rien sur ce visa, je ne comprends rien aux démarches à suivre, je me suis vraiment mais vraiment pas préparé pour ça. 

 

Mais vu qu'il faudrait être débile pour passer à côté d'une green card, je veux quand même savoir c'est quoi les étapes après ? Est-ce que c'est comme la résidence permanente canadienne avec un dossier de 150 pages à envoyer ? 

 

Et c'est quoi les conditions de résidence et quand est-ce qu'on peut demander la citoyenneté ? Est-ce que je pourrai conserver la citoyenneté canadienne et française quand je voudrais avoir l'américaine ? 

Modifié par Francegenie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 04/04/2016 à 12:53, Puda a dit :

Juste pour info, toutes les statistiques de sélection par pays et par année se trouvent ici : https://travel.state.gov/content/visas/en/immigrate/diversity-visa/diversity-visa-program-statistics.html

 

Il n'y a encore aucun chiffre pour la DV 2016 (celle de l'année dernière).

 

Quant au processus si vous avez gagné, le site du gouvernement a mis en place un tuto (en anglais) : https://travel.state.gov/content/visas/en/immigrate/diversity-visa/entry.html

 

Eh ben put...

 

Sur 55000 français qui ont participé seulement 800 ont été pris... J'avais 1.5% de chance d'être sélectionné... C'est quoi ce délire ! C'est la première fois que j'applique... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Francegenie a dit :

Bon j'ai été sélectionné. Chose que je n'avais pas du tout prévu. J'ai appliqué sans y croire. Et c'est une ad google qui m'a fait rappeler que j'avais appliqué. Je ne sais donc rien sur ce visa, je ne comprends rien aux démarches à suivre, je me suis vraiment mais vraiment pas préparé pour ça. 

 

Mais vu qu'il faudrait être débile pour passer à côté d'une green card, je veux quand même savoir c'est quoi les étapes après ? Est-ce que c'est comme la résidence permanente canadienne avec un dossier de 150 pages à envoyer ? 

 

Et c'est quoi les conditions de résidence et quand est-ce qu'on peut demander la citoyenneté ? Est-ce que je pourrai conserver la citoyenneté canadienne et française quand je voudrais avoir l'américaine ? 

 

Il faudrait que tu te renseignes. La résidence canadienne et américaine ne marchent pas ensemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Francegenie a dit :

 

Eh ben put...

 

Sur 55000 français qui ont participé seulement 800 ont été pris... J'avais 1.5% de chance d'être sélectionné... C'est quoi ce délire ! C'est la première fois que j'applique... 

Si tu deviens américain tu payeras toujours des impôts pour le Pays même si tu habites en Asie, sauf si tu rends ta citoyenneté future. Tout peut-être compatible et tu as déjà les citoyennetés, donc bien libre. 

Bravo pour la loterie et surtout on est tous pareil, on se prépare pas et si on gagne c'est le fun, tu es sur la route de la green card. 

Cherche sur le net, c'est pas les informations qui vont manquer, tu as du temps et le dossier en plusieurs étapes, de souvenir il est pas aussi pénible que pour le Canada, même s'il n'est oas négligeable mais, tu es déjà sélectionné. 

A+,  Nous c'est perdu quand on a consulté mais, le même jour c'était "gagné" pour le Canada mon Amour. 

Modifié par PACAtoQC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Francegenie a dit :

Bon j'ai été sélectionné. Chose que je n'avais pas du tout prévu. J'ai appliqué sans y croire. Et c'est une ad google qui m'a fait rappeler que j'avais appliqué. Je ne sais donc rien sur ce visa, je ne comprends rien aux démarches à suivre, je me suis vraiment mais vraiment pas préparé pour ça. 

 

Mais vu qu'il faudrait être débile pour passer à côté d'une green card, je veux quand même savoir c'est quoi les étapes après ? Est-ce que c'est comme la résidence permanente canadienne avec un dossier de 150 pages à envoyer ? 

 

Et c'est quoi les conditions de résidence et quand est-ce qu'on peut demander la citoyenneté ? Est-ce que je pourrai conserver la citoyenneté canadienne et française quand je voudrais avoir l'américaine ? 

Bonjour

bravo tu es vraiment chanceux !

voilà un lien d'un très bon forum sur les procédures de Dvlottery

http://www.jerome-usa.com/forum/green-card-carte-verte-loterie-c2.php

bonne suite.

Même étant aux USA,  tu peux continuer ta procédure de immigration Canada

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Francegenie a dit :

 

Eh ben put...

 

Sur 55000 français qui ont participé seulement 800 ont été pris... J'avais 1.5% de chance d'être sélectionné... C'est quoi ce délire ! C'est la première fois que j'applique... 

Ca s'appelle un coup de chance.

 

La suite des étapes c'est que tu dois suivre les instructions qui normalement te sont données sur le site.

 

Les papiers à fournir ce n'est pas comme pour la RP. Je l avais vu sur un forum de discussion, C,est pas grand chose.

 

Félicitations encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok je me suis mieux renseigné et j'ai envoyé le formulaire en ligne ds-260. Maintenant, il faut que je réunisse les documents puis vu que je suis 30000 et quelque, j'ai le temps de voir venir pour l'interview. Je suis vraiment pas pressé puisque avec la nouvelle loi C-6, je vais pouvoir demander la citoyenneté canadienne.

 

Après, je pensais vraiment pas être sélectionné. Je me suis pas du tout préparé. J'avais pas de plans pour partir aux USA dans les deux prochaines années. J'ai appliqué après avoir lu un message sur ce forum en me disant pourquoi pas. Un peu peur de perdre ma green card car j'ai encore des choses à faire au Canada. Mais je peux pas passer à côté d'une chance pareille... 

 

Bien que si j'ai bien compris ils en sélectionnent 100000 et ils délivrent que 55000 visas donc même en étant sélectionné rien ne dit que je vais avoir un visa. 

Modifié par Francegenie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Francegenie a dit :

Ok je me suis mieux renseigné et j'ai envoyé le formulaire en ligne ds-260. Maintenant, il faut que je réunisse les documents puis vu que je suis 30000 et quelque, j'ai le temps de voir venir pour l'interview. Je suis vraiment pas pressé puisque avec la nouvelle loi C-6, je vais pouvoir demander la citoyenneté canadienne.

 

Après, je pensais vraiment pas être sélectionné. Je me suis pas du tout préparé. J'avais pas de plans pour partir aux USA dans les deux prochaines années. J'ai appliqué après avoir lu un message sur ce forum en me disant pourquoi pas. Un peu peur de perdre ma green card car j'ai encore des choses à faire au Canada. Mais je peux pas passer à côté d'une chance pareille... 

 

Bien que si j'ai bien compris ils en sélectionnent 100000 et ils délivrent que 55000 visas donc même en étant sélectionné rien ne dit que je vais avoir un visa. 

Tu peux faire les deux projets en parallele et même aller valider ta green card aux Etats Unis le moment venu.

 

On ne sait pas où la vie nous mènera d'ici quelques anneées. C toujours bon à avoir et décider avec le temps, que de ne pas l'avoir et avoir des regrets.

 

Je connais des citoyens canadiens qui jouent ça aussi, bienque ils vivent au Canada. Ils se disent pourquoi pas tenter l'aventure. Avec la citoyenneté canadienne en poche ils peuvent revenir chez eux si l aventure americaine ne se passe pas si bien que ça. N oublie pas qu'il faut du temps avant de devenir américain, du coup si tu ne sais pas encore quoi choisir comme nationalité, du temps peut encore se passer et tu auras un peu plus de précision sur tes orientations.

 

Avoir la green card résoud le pb de permis de travail. Car vivre au Canada et voir des opportunités de l'autre côté de la frontière (Qui plus est mieux paye. USD - CAD le calcul est vite fait), et ne pas pouvoir les saisir c'est souvent frustrant.

 

Modifié par LaBlondinette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Francegenie a dit :

Oui j'ai vu qu'il faut 5 ans pour être naturalisé américain. Est-ce que ce serait possible de cumuler trois nationalités ? Française, Canadienne et Américaine ? Je fais une collection :P

Si j avais à donner un avis il faudra bien faire un choix, si l americaine t interesse tu auras 5 ans pour décider. Tu auras eu le temps de cumuler deux casquettes avant de prendre la 3eme. Tu pourras mesurer selon tes besoins et les avantages que chacune te donnerait.

Voilou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Francegenie a dit :

Moi c'est surtout pour le travail que ça m'intéresse vu que je suis dans le génie. Puis, pouvoir aller en Floride ou en Californie sans avoir à subir ces hivers de malades mentaux. Ca me tente quand même pas mal.

Nous sommes en phase...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je vous explique ma situation,

Je viens d'être selectionné à la DVlottery 2018, j'ai deux enfants hors mariage.

mais je n'ai pas joué avec eux, pouvez vous me dire s'il ya moyen de les insérer dans le DS ?

Je ne peux pas vivre sans eux , que puis je faire ?

 

Merci de vos conseils

 

Mon CN est 00050XXX, quand est ce je serais appelé pour l'interview à Paris ?

 

Amicalement,

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, franceTEL a dit :

Bonjour,

 

Je vous explique ma situation,

Je viens d'être selectionné à la DVlottery 2018, j'ai deux enfants hors mariage.

mais je n'ai pas joué avec eux, pouvez vous me dire s'il ya moyen de les insérer dans le DS ?

Je ne peux pas vivre sans eux , que puis je faire ?

 

Merci de vos conseils

 

Mon CN est 00050XXX, quand est ce je serais appelé pour l'interview à Paris ?

 

Amicalement,

 

Hmmmm

Une fois que tu es sélectionné tu dois donner les justificatifs de ce que tu as fait comme déclaration.

 

Seuls les enfants nés apres la soumission peuvent être rajoutés. Si tu veux ajouter des enfants nés avant ta soumission c est considéré comme fausse déclaration. Voilà pourquoi il faut tout déclarer.

 

Apres tu peux tjs essayer mais tu n auras pas de garantie d aller jusqu'au bout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, LaBlondinette a dit :

Hmmmm

Une fois que tu es sélectionné tu dois donner les justificatifs de ce que tu as fait comme déclaration.

 

Seuls les enfants nés apres la soumission peuvent être rajoutés. Si tu veux ajouter des enfants nés avant ta soumission c est considéré comme fausse déclaration. Voilà pourquoi il faut tout déclarer.

 

Apres tu peux tjs essayer mais tu n auras pas de garantie d aller jusqu'au bout.

 

Bonjour,

 

On me parle de tests d'adn pour mon cas, est ce verifié ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/05/2017 à 17:58, Francegenie a dit :

Moi c'est surtout pour le travail que ça m'intéresse vu que je suis dans le génie. Puis, pouvoir aller en Floride ou en Californie sans avoir à subir ces hivers de malades mentaux. Ca me tente quand même pas mal.

Alors Francegenie où en es tu ? 

 

Le 17/05/2017 à 09:39, franceTEL a dit :

 

Bonjour,

 

On me parle de tests d'adn pour mon cas, est ce verifié ?

Aucune idée je pense ton cas est assez "spécial" car tu as fait une fausse déclaration :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les amis,

je suis ici par curiosité, mais j'ai cru que le gvt US avait l'intention de supprimer cette loterie qui comme toute loterie sélectionne au hasard alors que le projet officiel est de sélectionner sur des critères clairs comme le canada. 

Marco 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Contenu similaire

    • Par UBRANE
      Voilà, voilà... 
       
      http://www.bfmtv.com/international/7percent-des-americains-pensent-que-le-lait-chocolate-est-produit-par-des-vaches-marron-1187741.html
       
       
    • Par Melies
      Bonjour,
      Je suis en couple depuis fin novembre avec un homme vivant au États-Unis.
       
      Malheureusement, du à des raisons religieuse de la part de sa famille, ils me menace et lui porte une très grande pression. Croyez-moi, il ne peu réellement pas trouver emploie et déménager.
       
      La dernière fois sa mère a simplement annuler sont travail, le menace de le mettre a la rue le premier jour de sont travail... Sans économie et cette situation, impossible de déménager pour lui...
       
      Nous nous avons vue quelques fois (trois fois), trois jours en novembre, 13 en décembre et 9 en avril. Nous passons nos journées ensemble depuis plus d'un an sur internet...
       
      Bref, je sais et je peu très bien voir que notre relation est réel. Mais comme nous avons 19 et 20 ans, allons nous être plus porter à être refuser pour notre âge?
       
      Après notre mariage, peu t'il rester avec moi au canada? En effet, il lui est impossible de retourner là-bas après notre mariage, il termina à la rue s'il y retourne...
       
      J'ai besoin d'aide. 
    • Par emipuko
      Bonjour,
      moi et mon mari (tous deux Suisses de 26 ans, sans enfants) sommes actuellement sous visa E2 en Floride depuis 2 ans, ou nous avons ouvert notre garage spécialisé dans les voitures anciennes (Seb's auto repair, google it!). Nous aimerions maintenant vendre notre affaire et partir pour le Québec afin de nous y poser, pour de bon cette fois. Je ne suis pas certaine de bien comprendre les démarches pour y parvenir, elles varient d'un forum à l'autre  . Faut-il l'aide d'un conseiller en immigration ? (nous en avons pris un pour venir aux USA), quelle est le délais pour obtenir d'aller vivre et travailler au Québec ? Nous avons bien compris qu'il fallait remplir le Certificat de sélection du Québec pour obtenir un permis de résident permanent et que c'était long. Mais si mon mari (mécanicien et chauffeur poids lourd) trouve un emploi. Est-il possible de passer du visa de travail temporaire à un visa permanent depuis le Canada? Ici aux USA c'est très difficile voir impossible, à moins d'être riche !

      Merci de votre aide, belle journée à vous 
      Emilie & Seb
    • Par Cherrybee
      Les douaniers américains pourraient bientôt exiger des voyageurs leurs informations pour accéder à leurs comptes de réseaux sociaux.
      Alors que le Canada insiste sur le caractère modéré de son approche en la matière, les États-Unis songent à élargir le pouvoir des douaniers afin de leur permettre d'explorer en détail les activités en ligne de voyageurs étrangers.
      Le secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, a déclaré la semaine dernière qu'il était possible qu'on demande à certains d'entre eux, dans un avenir rapproché, de dévoiler les mots de passe permettant d'accéder à leurs comptes sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram.
      Le gouvernement américain a déjà commencé en décembre à recueillir des informations sur l'utilisation des réseaux sociaux en introduisant une question dans un formulaire utilisé par les ressortissants d'une quarantaine de pays pour réclamer une exemption de visa par voie électronique.

      La demande est officiellement « optionnelle », mais elle inquiète les organisations de défense de droits de la personne, qui bondissent par ailleurs à l'idée que des individus puissent se voir sommer de dévoiler leurs mots de passe pour les réseaux sociaux.
      « L'idée qu'une agence gouvernementale ait le pouvoir de les réclamer semble absurdement dangereuse », souligne Emma Llanso, qui s'occupe des questions de liberté d'expression au Center for Democracy and Technology (CDT), une ONG américaine.

      De plus en plus de conflits
      La polémique survient alors que les cas conflictuels entre voyageurs et douaniers se multiplient à la frontière américaine, dans la foulée de l'adoption d'un décret controversé du président Donald Trump sur l'immigration.
      Mme Llanso note que des douaniers ont exigé à plusieurs reprises les codes d'accès de téléphones portables pour pouvoir explorer leur contenu. Des demandes relatives aux réseaux sociaux ont aussi été relevées, dit-elle.
      En principe, l'accès au contenu d'un téléphone est étroitement balisé aux États-Unis, et un mandat est requis pour que la police puisse y accéder.
      Les douaniers, note Mme Llanso, disposent cependant d'une « grande latitude dans la conduite de fouilles ». 
      « La question est de voir jusqu'où ils peuvent aller dans leur exploration », dit Emma Llanso.
      L'analyste souligne l'existence d'une zone grise juridique s'appliquant tant aux téléphones qu'aux réseaux sociaux.
      Au cours des dernières semaines, deux ressortissants québécois, incluant un athlète rattaché à l'Université de Sherbrooke, ont indiqué qu'ils avaient été refoulés à la frontière américaine après avoir été sommés de donner le code d'accès de leur téléphone.
      Rob Currie, qui dirige l'Institut de droit et technologie de l'Université de Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, note que les Canadiens qui se présentent à la frontière se trouvent dans une position de grande vulnérabilité face aux douaniers.
      Normalement, dit-il, les personnes préfèrent céder lorsqu'un code d'accès est demandé plutôt que de protester, parce qu'elles craignent que la situation s'envenime, que leur appareil soit saisi et qu'on leur refuse l'entrée aux États-Unis.
      Ce même réflexe explique, note M. Currie, qu'il n'existe pas non plus au Canada de jurisprudence claire quant à la capacité des douaniers d'exiger le code d'accès d'un téléphone.
      Les directives
      Selon Scott Bardsley, porte-parole du ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, les douaniers canadiens ne peuvent explorer les appareils électroniques de voyageurs et exiger les codes requis pour le faire que s'il existe de « multiples indications » qu'une infraction pourra ainsi être confirmée.
      Une directive en vigueur depuis l'été 2015 précise que l'étude du contenu de l'appareil doit être menée « avec autant de respect que possible pour la vie privée du voyageur ».
      Les douaniers sont avisés qu'ils doivent couper toute connectivité avec l'internet de manière à ne pouvoir accéder à des données contenues hors de l'appareil et ils ne peuvent demander de mots de passe permettant d'accéder à des comptes en ligne, ce qui inclut les réseaux sociaux, précise M. Bardsley.
      Micheal Vonn, de l'Association des droits civiques de Colombie-Britannique, pense qu'il est possible pour un voyageur de refuser de remettre son code d'accès de téléphone « puisque c'est son droit de ne pas s'auto-incriminer ».
      Donner un tel code n'est pas du tout l'équivalent d'ouvrir sa valise, puisque l'accès à « l'univers numérique » d'un individu permet d'obtenir des informations « beaucoup plus élaborées » à son sujet, souligne-t-elle.
      La même logique, dit Mme Vonn, devrait s'appliquer aux mots de passe utilisés pour les réseaux sociaux.
      Emma Llasso, du Center for Democracy and Technology, pense que la meilleure façon pour les voyageurs de se protéger par rapport aux demandes abusives de douaniers est de laisser leur appareil à la maison ou de s'assurer avant de partir qu'il ne contient pas d'information sensible.
      « Les risques qu'un individu soit bloqué à la frontière et se voie demander des informations qu'il ne devrait pas avoir à fournir sont plus élevés que jamais », dit-elle.
      ***
      Un précédent qui tourne court
      En 2015, un résidant de Sainte-Anne-des-Plaines, Alain Philippon, a été appréhendé à l'aéroport d'Halifax et accusé d'obstruction après avoir refusé de dévoiler le code d'accès de son téléphone aux douaniers. Des juristes espéraient que la cause permette enfin aux tribunaux canadiens de préciser si un voyageur peut en toute légalité refuser de remettre une telle information, mais elle a tourné court après que l'accusé eut plaidé coupable l'été dernier. Une directive temporaire adoptée à l'été 2015 par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) dans la foulée de son arrestation indiquait que les douaniers ne devaient pas arrêter un individu « uniquement » parce qu'il refusait de fournir un tel code « tant que de nouvelles instructions ne seraient pas émises ». Le ministère de la Sécurité publique a précisé hier que la directive est toujours en application.
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/national/201702/16/01-5070139-frontiere-americaine-passeport-et-mots-de-passe-svp.php
    • Par Cherrybee
      Plusieurs étudiants universitaires découragés par l'élection de Donald Trump se sentent appelés par le Canada.
      Du Québec à la Colombie-Britannique, des universités canadiennes disent constater un plus grand trafic sur leurs sites Internet de la part d'internautes américains depuis le 8 novembre. Plusieurs ont également dit recevoir davantage de candidatures en provenance des États-Unis.
      Si de nombreux établissements canadiens ont accru leurs efforts de recrutement aux États-Unis, plusieurs font valoir que la victoire de Donald Trump a propulsé l'intérêt des étudiants pour les universités canadiennes d'une façon qui surpasse leurs attentes.
      Lara Godoff, une jeune femme de 17 ans originaire de Napa, en Californie, raconte avoir exclu toute possibilité de rester aux États-Unis au lendemain de la présidentielle.
      Cette électrice démocrate craint notamment que les lois fédérales relatives aux agressions sexuelles soient assouplies par l'administration de Donald Trump et que les campus deviennent ainsi moins sûrs pour les femmes.
      « Si nous vivons dans un pays où tant de personnes ont pu élire Donald Trump, ce n'est pas un pays dans lequel je veux vivre », a-t-elle dit.
      Les demandes d'admission en provenance des États-Unis reçues par l'Université de Toronto ont augmenté de 70 % depuis l'an dernier. Plusieurs autres établissements canadiens ont quant à eux observé une hausse de 20 % à ce chapitre.
      L'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, a pour sa part enregistré une hausse de 34 pour cent.
      « Nous ne pouvons ignorer les résultats de l'élection, mais je pense qu'il y a d'autres facteurs qui attirent les étudiants à notre université », a de son côté relevé une responsable du recrutement au sein des programmes de premier cycle de l'Université McGill, à Montréal, Jennifer Peterman.
      Les étudiants sont aussi attirés par la diversité au sein de l'établissement et par le coût de la vie moins élevé au Canada, a-t-elle fait valoir.
      Au sud de la frontière, certains responsables d'établissements universitaires estiment que les étudiants étrangers évitent d'aller aux États-Unis puisqu'ils craignent d'être déportés ou que leur sécurité soit menacée. Ils opteraient ainsi pour le Canada ou l'Australie, a-t-on indiqué.
      Des établissements canadiens ont d'ailleurs remarqué un intérêt grandissant en provenance de la Chine, de l'Inde et du Pakistan.
      S'il est encore trop tôt pour savoir combien d'Américains feront leur entrée dans des universités canadiennes l'automne prochain, certains établissements anticipent une hausse, vu l'effervescence observée présentement.
      Le Canada n'a jamais été, traditionnellement, une destination très populaire auprès des étudiants issus des États-Unis. En 2014, quelque 9000 Américains ont fréquenté des établissements canadiens, tandis que 57 000 Chinois sont venus étudier au Canada, selon les données du Bureau canadien de l'éducation internationale.
       
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201701/02/01-5056030-de-plus-en-plus-damericains-envisagent-de-venir-etudier-au-canada.php
    • Par Thibault Lhllr
      Bonjour,
       
      je suis en plein processus de demande de résidence permanente dans le programme des travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec. 
      J'ai reçu aujourd'hui un courrier me demandant des documents supplémentaires, dont un casier judiciaire pour les USA. 
       
      Première question: je ne comprends pas pourquoi je dois fournir ça car j'y ai vécu moins de 6 mois (5 mois et 25 jours exactement)? Est-ce que j'ai des solutions pour éviter de faire ça?
       
      Deuxième question: les délais de traitement pour ce document sont de 14 semaines. C'est donc trop long par rapport au délai qui m'est donné (60 jours). Comment est-ce que je peux faire pour régler ceci? Est-ce que je peux obtenir du temps supplémentaire? Concrètement, qu'est-ce que ça va faire si je donne mes documents en retard? On va annuler ma demande ou ça va juste la retarder?
       
      Merci beaucoup!
    • Par Laurent

       
      Donald Trump a annoncé que les gens de la France et l'Allemagne pourraient faire face à un «extrême contrôle» avant d'entrer aux États-Unis parce que leurs pays ont été «compromis par le terrorisme».
      Dans son discours d'acceptation à la Convention nationale républicaine, il a dit qu'il voulait sévir contre l'immigration envers les pays où les attaques terroristes étaient monnaie courante.
      Il a élargi sa politique agressive où il a accusé la France et l' Allemagne de laisser la terreur fleurir, en disant: «c'est de leur faute ... Ils ont permis à ces gens de venir sur leur territoire.»
      Lorsqu'on lui a demandé si la politique controversée permet à «beaucoup de gens» d'être admis dans le pays , il a dit: «Peut-être que nous arrivons à ce moment-là.»
       
    • Par charda
      Bonjour,
       J'aimerai savoir s'il y a  une possibilité de continuer mes études aux USA. Je suis en septième année médecine au Cameroun  et souhaiterai faire une spécialisation.
      Existe t'il une validation des acquis? Sinon combien d'années d'études me faudra t'il pour avoir l'équivalence d'un niveau médecin généraliste?
       
      Merci davance pour vos réponses.
    • Par matthias.thomas
      Bonjour à tous,
       
      Je suis actuellement en stage coop qui va déboucher sur un permis de travail classique.
       
      J'ai discuté aujourd'hui avec mon employeur et il est d'accord pour que je travaille à distance pendant une durée prolongée cette hiver (3 mois) depuis la Californie, USA. Sa seule crainte et que je ne sois pas dans la légalité concernant mon permis de travail canadien et qu'on ne me laisse pas rentrer sur le territoire après cette période.
      D'où ma question, y a-t-il une quelconque limite de temps passé à l'extérieur du Canada lorsqu'on a un permis de travail (et non pas résident permanent) ?
      Mon autre question qui est moins primordial est par rapport aux douanes américaines, selon mon employeur et quelques collègues je n'ai pas le droit de dire que je viens aux USA faire du tourisme tout en continuant à travailler à distance pour mon employeur canadien. Est-ce que c'est vrai ? Dans ce cas je peux tout simplement dire que j'ai des congés prolongés (payés ou non) ?
       
      Merci pour les informations, j'ai pourtant chercher sur le net mais rien de pertinent
       
      Matthias
    • Par Maxime Eyler
      Bonjour,
      J'ai un problème d'immigration assez singulier et je n'ai trouvé personne pour m'aider à ce jour.

      Pour mon cas, je suis Français en permis d'étude à Montréal pour deux ans. Je suis dans une relation avec une américaine depuis presque 3 ans et pour faciliter les procédures de visa pour pouvoir rester ensemble nous comptons nous marier prochainement. 
      Selon le site du CIC (lien), c'est possible, pour elle, d'appliquer à un permis de travail de la durée de mon permis d'étude en tant qu'épouse.
       
      Elle est censée me rejoindre en Avril puis remplir l'application depuis le Canada, mais la trousse CIC est un peu floue. Voici mes questions :
      Comme précisé dans le lien plus haut, elle a le droit à un permis de travail ouvert. Je comprends donc que tous les documents liés aux études d'impact et offre d'emploi ne sont pas à fournir. Est-ce que c'est correct ? De plus, a-t-elle besoin d'un CAQ (pour Montréal) ? Comment prouver que la relation est sérieuse ? En trois ans, nous avons des documents (tickets d'avion, photos...) mais rien comme des facture conjointe ou un compte commun.  Est-ce que vous avez par hasards des expériences similaires ?  Pour finir : qui pourrait m'aider, me renseigner plus en détail, sur mon cas ?  
      Merci beaucoup
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×