Vaness'

Permis ouvert conjoint de fait refusé

37 messages dans ce sujet

Bonjour à tous,

 

Tout d'abord meilleurs voeux à tous !!! En espérant que vos souhaits se réalisent pour cette nouvelle année !!

 

Ensuite, je vous expose mon problème : il y a quelques jours, j'ai reçu mon acceptation pour le permis d'études dont j'ai fait la demande. Avec mon conjoint, nous lui avons fait une demande de permis de travail ouvert lié à mon permis d'études. Mais sa demande a été refusée pour le motif suivant : votre conjointe n'est pas inscrite à un programme post-secondaire. Voilà, alors que je suis bien inscrite au centre de formation de Portneuf pour préparer un DEP en secrétariat. De plus, nous avons un contact avec une association sur place qui aide les étudiants étrangers et nous avons suivis tous leurs conseils pour présenter nos demandes. Comment faire maintenant ? Nous n'arrivons pas à joindre l'association, devons nous refaire une demande ? Il ne manquait aucuns papiers. Je suis un peu perdu, nous avons prévu de venir le 13 février, les billets d'avion sont réservés sachant que l'association nous avait certifié que si ma demande était approuvé, celle de mon conjoint le serait aussi... 

 

Merci de vos conseils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

hmm je ne sais pas. Est-ce que c'est bien temps pleins et ça remplis tous les critères? :

 

Le demandeur doit fournir la preuve qu’il est l’époux ou le conjoint de fait d’un titulaire de permis d’études qui étudie à temps plein :

dans un établissement d’enseignement postsecondaire public, comme un collège, une université ou un cégep au Québec;

dans un établissement d’enseignement postsecondaire privé régi par les mêmes règles et règlements qu’un établissement public et dont les activités sont financées à au moins 50 % par des subventions de l’État (à l’heure actuelle, seuls les établissements d’enseignement collégial privés au Québec sont admissibles);

dans un établissement d’enseignement canadien privé autorisé à décerner des diplômes en vertu d’une loi provinciale.

Les époux ou conjoints de fait d’étudiants à temps plein sont admissibles à un permis de travail ouvert ou ouvert avec des restrictions, selon qu’ils ont ou non passé un examen médical. Ils ne sont pas tenus d’avoir une offre d’emploi pour qu’un permis de travail leur soit délivré.

http://www.cic.gc.ca/francais/ressources/outils/temp/travail/avis/politique.asp

----------------------

 

Sinon, le mieux au lieu de contacter cette organisme, c'est d'appeler l'immigration directement. C'est eux qui donnent les permis..

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. C'est ce que j'ai dit à mon conjoint mais on ne trouve pas le numéro... Vous le connaissez peut-etre ?

Envoyé de mon SM-J320FN en utilisant application mobile Immigrer.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Vaness' a dit :

Merci. C'est ce que j'ai dit à mon conjoint mais on ne trouve pas le numéro... Vous le connaissez peut-etre ?

Envoyé de mon SM-J320FN en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Tu peux essayer ici c'est au Canada:

 

1-613-944-4000 (numéro de Affaires étrangères)

 

Et les options suivantes:

2 (français)

2 (Services d'immigration...ils transfèrent notre appel à CIC)

2 (autres)

2 (français)

0 (parler à un agent)

2 (parler à un agent pour les sujets autres)

 

sinon tu peux essayer le Centre des demandes de Paris :

http://www.vfsglobal.ca/canada/france/contact_us.html

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Automne a dit :

 

Le demandeur doit fournir la preuve qu’il est l’époux ou le conjoint de fait d’un titulaire de permis d’études qui étudie à temps plein :

dans un établissement d’enseignement postsecondaire public, comme un collège, une université ou un cégep au Québec;

dans un établissement d’enseignement postsecondaire privé régi par les mêmes règles et règlements qu’un établissement public et dont les activités sont financées à au moins 50 % par des subventions de l’État (à l’heure actuelle, seuls les établissements d’enseignement collégial privés au Québec sont admissibles);

Ben justement, si c'est seulement dans les établissements d'enseignement postsecondaire, ça ne marcherait pas pour le DEP, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.