Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous !

 

Je suis à la recherche d'avis, de témoignages, de conseils, etc.. bref tout ce qui pourrait m'aider. 

Voici ma situation : je vais entrer en dernière année en ingénieur industriel, spécialisation construction, en Belgique. Je rêve du Canada depuis longtemps déjà. Donc je me suis décidé : je vais postuler pour un PVT dès que les inscriptions seront ouvertes, ainsi qu'au salon "Destination Canada" prévu pour Novembre. Le but étant de partir en septembre 2018.

Seulement, un problème subsiste : je viens de voir que pour exercer au Canada en tant qu'ingénieur, il fallait faire partie d'un Ordre.

Mes questions sont les suivantes :

1) Est-ce "facile" de trouver un boulot avec un diplôme d'ingénieur industriel lors d'un PVT? Est-ce possible de trouver avant de partir?

2) Combien d'examens devrai-je passer pour faire partie de l'ordre des ingénieurs? (Je suis au courant des demandes, des dossiers, du temps d'attente, etc.. mais je recherche des gens qui sont déjà parvenus jusqu'au stade "examens réussis").

3) Existe-t-il d'autres méthodes pour partir que le PVT et pouvoir travailler?

4) J'ai vu les examens des années précédentes. Pour certaines matières, je ne comprends STRICTEMENT RIEN (ex : gestion de chantier (Bien que j'ai eu un cours..)). Sont-ils réussissables pour autant? 

5) Comment vous, les ingénieurs expat au Canada, avez-vous trouver un boulot là-bas sans faire partie de ce fameux ordre? Est-ce obligatoire de faire partie de l'OIQ au début? (équivalent OIQ pour d'autres régions).

 

Je remercie d'ors et déjà les personnes qui répondront. Toutes réponses seront précieuses pour moi.

Modifié par Mattfer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous !
 
Je suis à la recherche d'avis, de témoignages, de conseils, etc.. bref tout ce qui pourrait m'aider. 
Voici ma situation : je vais entrer en dernière année en ingénieur industriel, spécialisation construction, en Belgique. Je rêve du Canada depuis longtemps déjà. Donc je me suis décidé : je vais postuler pour un PVT dès que les inscriptions seront ouvertes, ainsi qu'au salon "Destination Canada" prévu pour Novembre. Le but étant de partir en septembre 2018.
Seulement, un problème subsiste : je viens de voir que pour exercer au Canada en tant qu'ingénieur, il fallait faire partie d'un Ordre.
Mes questions sont les suivantes :
1) Est-ce "facile" de trouver un boulot avec un diplôme d'ingénieur industriel lors d'un PVT? Est-ce possible de trouver avant de partir?
2) Combien d'examens devrai-je passer pour faire partie de l'ordre des ingénieurs? (Je suis au courant des demandes, des dossiers, du temps d'attente, etc.. mais je recherche des gens qui sont déjà parvenus jusqu'au stade "examens réussis").
3) Existe-t-il d'autres méthodes pour partir que le PVT et pouvoir travailler?
4) J'ai vu les examens des années précédentes. Pour certaines matières, je ne comprends STRICTEMENT RIEN (ex : gestion de chantier (Bien que j'ai eu un cours..)). Sont-ils réussissables pour autant? 
5) Comment vous, les ingénieurs expat au Canada, avez-vous trouver un boulot là-bas sans faire partie de ce fameux ordre? Est-ce obligatoire de faire partie de l'OIQ au début? (équivalent OIQ pour d'autres régions).
 
Je remercie d'ors et déjà les personnes qui répondront. Toutes réponses seront précieuses pour moi.

Salut
Tu parles de "Destination Canada" (= salon pour immigrer surtout ailleurs que le Québec) et de l OIQ qui est l'ordre des ingénieurs du Québec... Ça va pas trop ensemble.
Plus largement : tu sembles être un nouveau diplômé ou futur diplômé => sans un minimum d expérience pratique il est presque impossible d obtenir directement une admission à l ordre des ingénieurs avec le titre. ... Et encore moins en PVT.
Tu peux les contacter et ils te donneront les conditions mais attends toi qu' ils te disent que tu as besoin de refaire les études ici ou une partie des études.
En PVT tu pourras travailler dans le domaine mais sûrement pas avec le titre d ingénieur et le salaire qui va avec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, kuroczyd a dit :


Salut
Tu parles de "Destination Canada" (= salon pour immigrer surtout ailleurs que le Québec) et de l OIQ qui est l'ordre des ingénieurs du Québec... Ça va pas trop ensemble.
Plus largement : tu sembles être un nouveau diplômé ou futur diplômé => sans un minimum d expérience pratique il est presque impossible d obtenir directement une admission à l ordre des ingénieurs avec le titre. ... Et encore moins en PVT.
Tu peux les contacter et ils te donneront les conditions mais attends toi qu' ils te disent que tu as besoin de refaire les études ici ou une partie des études.
En PVT tu pourras travailler dans le domaine mais sûrement pas avec le titre d ingénieur et le salaire qui va avec.

Salut,

 

Tout d'abord, merci pour ta réponse :)

En fait je demande de manière générale, pas uniquement pour le Québec :) Pardon, petit problème de précision. Mais bon, apparemment, c'est le cas pour toutes les régions du Canada, ce système d'ordre des ingénieurs.

Ca ne me gêne pas de travailler dans le domaine sans pour autant avoir le titre d'ingénieur. Au début en tout cas. Je peux évoluer crescendo, quitte à prendre 2-3 années pour repasser les examens nécessaires.

As-tu une expérience professionnelle dans le domaine?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis intéressé à une époque à la question mais dans mon domaine c est l expertise qui prime vs le titre pour avoir le salaire. :)
De manière générale, chaque province aura un ordre avec des exigences qui peuvent être différentes. C est important quelle est la province que tu vises. À ce moment tu peux toujours contacter l ordre local et te renseigner sur les exigences de l accession au titre et démarches. Ça ne coûte rien et tu auras une idée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, kuroczyd a dit :

Je me suis intéressé à une époque à la question mais dans mon domaine c est l expertise qui prime vs le titre pour avoir le salaire. :)
De manière générale, chaque province aura un ordre avec des exigences qui peuvent être différentes. C est important quelle est la province que tu vises. À ce moment tu peux toujours contacter l ordre local et te renseigner sur les exigences de l accession au titre et démarches. Ça ne coûte rien et tu auras une idée...

Et dans quel domaine es-tu?

Alors là.. question de province, je n'en ai aucune idée.. Personnellement, j'aimerais me spécialiser dans tout ce qui est construction en bois. Mais du bois, y'en a partout au Canada.. Merci en tout cas, je vais aller me renseigner sur les critères des différentes régions :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et dans quel domaine es-tu?
Alors là.. question de province, je n'en ai aucune idée.. Personnellement, j'aimerais me spécialiser dans tout ce qui est construction en bois. Mais du bois, y'en a partout au Canada.. Merci en tout cas, je vais aller me renseigner sur les critères des différentes régions

De formation ingenieur en communication numerique mais là je suis dans l informatique.
Au Canada, on ne parle de "régions" que dans une province donnée. Le Canada à un régime fédéral (comme en Belgique et effet) mais chaque province a plus ou moins de prérogatives et c est très important de se décider avant car les demandes d immigration peuvent varier d une province à l autre. Certes avec un PVT tu pourras "goûter" à n importe quelle province mais tu sais le Canada c est grand, très grand ... Rien que le Québec fait entre 3 à 4 fois la France.
Tu as vraiment besoin de bien te renseigner sur les provinces avant de débarquer :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, kuroczyd a dit :


De formation ingenieur en communication numerique mais là je suis dans l informatique.
Au Canada, on ne parle de "régions" que dans une province donnée. Le Canada à un régime fédéral (comme en Belgique et effet) mais chaque province a plus ou moins de prérogatives et c est très important de se décider avant car les demandes d immigration peuvent varier d une province à l autre. Certes avec un PVT tu pourras "goûter" à n importe quelle province mais tu sais le Canada c est grand, très grand ... Rien que le Québec fait entre 3 à 4 fois la France.
Tu as vraiment besoin de bien te renseigner sur les provinces avant de débarquer :)

Ce n'est qu'une erreur de mot. Bien entendu, je voulais parler de provinces et non de régions, comme je l'ai mentionné plus haut. Mais effectivement, je ne connais pas grand chose sur les différentes provinces si ce n'est leur localisation, leur(s) langue(s) et leurs spécialités.

Je ne vise pas le PVT pour le "V", mais plutôt comme une porte d'entrée avec permis de travailler. Quand bien même ce n'est que temporaire. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Contenu similaire

    • Par Alexandre Feger
      Bonjour,
       
      Je suis un jeune homme ayant de la famille au Nouveau Brunswick. J'ai 4 ans d'experience dans la construction (chef de chantier). J'aimerais trouver une entreprise axceptant de me parrainer pour un permis de travail (si possible dans le NB) ... Mais comment faire ?
       
      J'ai très envie de me rapprocher de ma famille, de vivre au Canada... J'y suis déjà venu deux fois en vacances cette année, et j'en suis amoureux...je suis très motivé, je sais que j'y arriverais, mais tout est floue pour le moment...
       
      Merci pour vos aides...
    • Par choupitte
      Bonjour,
       
      Ca fait un bail que je ne viens plus aussi souvent mais je tenais à partager ma bonne nouvelle.
      J'ai reçu le certificat du Conseil Canadien de certification en Architecture, et comme quoi mes qualifications académiques sont conforme "à la norme de formation académique requise pour l'admission dans une association provinciale" .
      Ce que cela veut dire: je peux passer à l'étape d'inscription à l'ordre sans avoir à reprendre des classes, ce qui étaient ma plus grande crainte! 
      (Enfin sans être obligée, je suis une nerd après tout ) Et je suis toute suite plus enclin à pardonner la facture que je trouvais assez salée. C'est l'encre ou le sceau qui coute si cher???
      J'ai quand meme le stage obligatoire et l'examen à passer mais ce n'est pas different de n'importe quel quebecois qui aurait eu son diplôme ici. Reste à convaincre mon futur employeur!  
      Prochaine étape: contacter l'ordre pour confirmer le processus. 
      xxxxx

    • Par Jpc42
      Bonjour,
       
      J'ai une petite question pour les Québecois:
       
      Je cherche a savoir le délais de construction moyen d'une maison d'habitation, vous savez
      ou je peux trouver cela ?
       
      Aussi, durant les grands froids, les travaux s’arrêtent ?
       
      merci
      Jérôme
       
    • Par aero-lyes
      bonjour
      je viens ici mettre mon expérience pour l'études comparatifs des études effectués hors du Québec: alors je suis un ingénieurs en aéronautique et j'ai un master en CNS ATM (aéronautique) j'ai eu pour résultat le repère de bac en génie aérospatial et aéronautique pour mon diplôme d'ingénieur et maîtrise en génie aérospatial aéronautique .
      je viens de recevoir le résultat le 22/08/2016 après l'avoir envoyé le  10/05/2016 par post Algérie. 
    • Par s_J
      Bonjour ,
      je suis diplômé d'un master recherche en science des matériaux de l'INSA ( France) , et j'ai contacté l'ordre des ingénieurs du quebec , ils m'ont dit que le diplôme n'est pas inscrit sur la liste d'Arm"http://www.oiq.qc.ca/Documents/DAP/admission/ARM_Formations_reconnues_juillet_2013.pdf " car c'est un master ce n'est pas un  diplôme d’ingénieur, et pour avoir le permis, il faut passer 11 exams et les réussir tous sinon pas de permis et  donc pas de travail en qualité d’ingénieur.
      je voudrais savoir s'il y a un retour d’expérience pour un cas similaire .
      merci d'avance.
       
    • Par Laurent
      Cela porte à 46, le nombre de professions au Québec qui sont reliées à un ordre professionnel.

      Les criminologues formés hors Québec devront donc désormais s'adresser à cet ordre afin d'être reconnu dans la Belle province.

      "MONTRÉAL le 22 juillet 2015 – Le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) accueille avec enthousiasme la publication, aujourd’hui, par le gouvernement du Québec, du décret créant l’Ordre professionnel des criminologues du Québec. Les membres du CIQ réunis en assemblée le 6 février dernier s’étaient déclarés favorables à la création de ce nouvel ordre professionnel après que le Conseil ait été consulté par l’Office des professions du Québec relativement à la publication à la Gazette officielle du Québec, le 23 décembre dernier, d’un projet de lettres patentes constituant cet ordre.
      Le processus de création d’un ordre professionnel pour les criminologues a nécessité plusieurs années de travaux et de discussion. « Le CIQ est fier d’accueillir un 46e membre. Les criminologues doivent exercer leur profession dans le respect de règles déontologiques et de normes de pratique afin de bien assurer la protection de la population. Dorénavant, comme tous les membres des ordres professionnels au Québec, les criminologues seront encadrés par le Code des professions et les règlements afférents, incluant un Code de déontologie », a déclaré Mme Diane Legault, présidente du CIQ.
      La profession de criminologue Les criminologues peuvent notamment exercer les activités professionnelles suivantes : l’évaluation des facteurs criminogènes et le comportement délictueux de la personne ainsi que les effets d’un acte criminel sur la victime, la détermination d’un plan d’intervention et sa mise en œuvre, le soutien et le rétablissement des capacités sociales de la personne contrevenante et de la victime dans le but de favoriser l’intégration dans la société de l’être humain en interaction avec son environnement. Certaines activités professionnelles sont d’ailleurs réservées aux détenteurs du permis d’exercice qui sera délivré par le nouvel ordre.
      Un pas de plus vers la protection du public Pour le CIQ, la création de ce nouvel ordre professionnel sera une valeur ajoutée pour la population du Québec. « La mission première des ordres étant d’assurer la protection du public, les Québécois et les Québécoises qui recourront aux services d’un criminologue auront maintenant l’assurance que le professionnel consulté est tenu de répondre aux exigences du Code en ce qui a trait à sa compétence et sa probité », poursuit Mme Legault."

      source: https://professions-quebec.org/communiques/creation-ordre-criminologues/

    • Par Arnaud BAILLY
      Bonjour à tous

      Voilà, je viens solliciter votre aide car après de nombreuses heures de recherches je ne parviens pas a trouver de réponse claire sur le net et je désespère un peu ...

      Etudiant ingénieur en 4ème année en France, je vais (re)passer un semestre à Montreal le semestre prochain (soit le semestre Automne pour le Canada). Mon départ est prévu le 14 aout. Accepté dans mon école d'accueil, un accord entre le Canada et la France autorise les étudiants à venir au Canada sans permis d'étude pour un semestre, ce qui est mon cas. Jusque là, tout va bien

      Sauf que comme j'adore Montreal, j'aimerais également y faire mon stage obligatoire de fin d'études (6 mois), après mon semestre.

      Et c'est là que ça coince. Quelles sont les démarches à effectuer ? Puis-je entrer sur le territoire pour mon semestre, et ensuite effectuer les démarches pour mon stage ? (donc je dis à la douane que je reste pour un semestre mais finalement je reste plus longtemps ? bizarre quand meme ..) ou bien dois-je les faire avant ? (aka. maintenant .. )
      D'autant plus que j'effectuerais mes recherches de stage là-bas et vu qu'apparement les PT demandent deja d'avoir un stage, ce qui me semble compliqué à trouver d'ici..

      J'espère que j'ai été assez clair Merci d'avance pour vos réponses et n'hésitez pas à me poser des questions !
    • Par simon29
      bonjour,
      alors voila, j'ai 28ans, un DUT géne chimique et quelque années d'expérience professionnelles dans le domaine et aujourd'hui je souhaite reprendre des études pour avoir un diplôme d'ingénieur dans le même domaine au canada.
      je voudrais savoir si on est facilement accepté par les universités au québec à cet âge et après avoir travaillé plusieurs années, et bien sur si le DUT est facilement reconnu par ces universités.
      Dans l'idéal je voudrai trouver une alternance, est-ce courant au québec?
    • Par madjidbxl
      Bonjour,

      Je suis un nouveau arrivant à Montréal, j'ai un diplôme d'ingénieur civil des construction obtenu à l'école polytechnique de Bruxelles (Belgique), je cherche un poste dans mon domaine même comme Technicien pour commencer le temps d'intégrer l'ordre des ingénieurs. SVP si vous pouvez m'orienter là où je peux trouver ou des pistes merci d'avance.
    • Par emmett
      Bonjour a toutes et a tous,


      Je tiens a m'excuser par avance si le sujet a déjà été évoqué. J'ai 30 ans j'évoluais depuis les 3 dernières années en tant que plombier en construction neuve, désirant me perfectionné dans un autre domaine du bâtiment, je vais passer mon caces de grue a tour d'ici le prochain mois. Conscient que je ne possède pas encore d'expérience en tant que grutier, je m'interroge tout de même sur une possibilité d'immigrer au canada. Je m'intéresse plus a la partie anglophone ( alberta, Saskatchewan, manitoba, Ontario).
      Mon projet serais de bosser 6 mois a 1 an en tant que grutier ( je possède déjà de bonne connaissance en chantier de construction) et d'immigrer au canada. Je sais bien que la tache ne sera pas facile mais je ne compte pas me décourager! Pouvez vous me dire ce que vous en pensez? vos témoignages vécus seront les bienvenue. D'après les recherches que j'effectue depuis quelques semaines, il y aurait (ou auras) une pénurie dans le batiment au canada. Merci de vos réponses
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×