Aller au contenu
Automne

Prêts sur salaire : le Nouveau-Brunswick resserre ses règles

Messages recommandés

Les consommateurs ayant recours aux prêts sur salaire au Nouveau-Brunswick seront mieux protégés grâce à de nouvelles règles, estime le gouvernement provincial.

 

La ministre des Finances de la province, Cathy Rogers, a présenté les nouvelles règles lors d’une conférence de presse à Moncton, vendredi matin.

Toute personne offrant des prêts sur salaire devra obtenir une licence de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs.

 

Les nouvelles règles établissent des exigences pour les titulaires de ces licences et autorisent la Commission à sévir contre les activités non autorisées ou non conformes à la loi.

De plus, les sociétés de prêt sur salaire devront communiquer le coût d’emprunt, les taux et les frais maximaux qu’elles peuvent exiger seront fixes, et les consommateurs auront le droit de se rétracter.

Les nouvelles règles entreront en vigueur en janvier 2018.

 

La ministre Rogers affirme que son gouvernement est présent pour protéger les consommateurs avec un cadre réglementaire dans lequel les entreprises peuvent fonctionner. Elle dit croire que les Néo-Brunswickois en sont heureux. Elle souligne que leurs réactions jusqu'à présent sont très positives.

 

Un prêt sur salaire est l’emprunt à court terme d’une somme relativement peu élevée à un taux très élevé qui doit être généralement remboursée dès la prochaine paie, explique la Commission des services financiers et des services aux consommateurs. Le montant maximal du prêt est de 1500 $. Le montant maximal pouvant être facturé aux clients est de 15 $ pour chaque tranche de 100 $ du prêt.

 

suite : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1049863/prets-salaire-nouveau-brunswick-resserre-regles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demandais dans le métro hier (y'a une pub pour un truc du même genre à Montréal) qui pouvait bien avoir recours à ce genre de prêts et qu'ils peuvent pas avoir une petite comme cash d'urgence prise sur une marge de crédit plutôt que ça, par exemple ...

 

... faut croire que certains l'utilisent si un gouvernement veut resserrer les règles. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, crazy_marty said:

Je me demandais dans le métro hier (y'a une pub pour un truc du même genre à Montréal) qui pouvait bien avoir recours à ce genre de prêts et qu'ils peuvent pas avoir une petite comme cash d'urgence prise sur une marge de crédit plutôt que ça, par exemple ...

 

... faut croire que certains l'utilisent si un gouvernement veut resserrer les règles. 

 

Ma pensée exactement!! je vois mal qui peut se servir de ce type de crédit!! :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 23 minutes, ThisisDrZak a dit :

 

Ma pensée exactement!! je vois mal qui peut se servir de ce type de crédit!! :wacko:

Malheureusement, plus de gens qu'on pense.  Des gens qui ne savent pas gérer leur budget, des gens surendettés qui n'ont plus accès au crédit, d'autres qui ont un problème de dépendance (jeu, drogue)... Dans certains quartiers on dirait qu'il y a des boutiques de prêts sur salaire à tous les 500 mètres !

Modifié par bencoudonc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, bencoudonc a dit :

Malheureusement, plus de gens qu'on pense.  Des gens qui ne savent pas gérer leur budget, des gens surendettés qui n'ont plus accès au crédit, d'autres qui ont un problème de dépendance (jeu, drogue)... Dans certains quartiers on dirait qu'il y a des boutiques de prêts sur salaire à tous les 500 mètres !

 

C'est bien ça le plus triste. Ce genre de sociétés prêtent à ceux qui devraient pas avoir accès à du crédit au départ.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, crazy_marty said:

 

C'est bien ça le plus triste. Ce genre de sociétés prêtent à ceux qui devraient pas avoir accès à du crédit au départ.

 

Comment arrivent t-il a le faire (preter l'argent à quelqu'un qui n'a pas moyen de payer sa dette)??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, ThisisDrZak a dit :

 

Comment arrivent t-il a le faire (preter l'argent à quelqu'un qui n'a pas moyen de payer sa dette)??

Ils prêtent aux gens qui ont un salaire régulier et ils facturent des frais exorbitants (ex. 25$ par tranche de 100$ pour un prêt de deux semaines).  Au fond ça peut être l'équivalent d'un taux d'intérêt qui peut aller jusqu'à 650% par année...

https://www.canada.ca/fr/agence-consommation-matiere-financiere/services/prets/prets-sur-salaire.html#toc2

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh my God, 25 pour 100 dollars??? qui est aussi idiot pour s'accorder une telle arnaque (mis à part les drogués et joueurs loto branchés à fond)?!?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, ThisisDrZak a dit :

Oh my God, 25 pour 100 dollars??? qui est aussi idiot pour s'accorder une telle arnaque (mis à part les drogués et joueurs loto branchés à fond)?!?!

Quelqu'un qui est désespéré.  Comme je le disais plus haut, il doit y avoir un bassin de clientèle important pour que ces usuriers aient pignon sur rue un peu partout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 22 minutes, ThisisDrZak a dit :

Oh my God, 25 pour 100 dollars??? qui est aussi idiot pour s'accorder une telle arnaque (mis à part les drogués et joueurs loto branchés à fond)?!?!

Des gens normaux aussi. 

 

Il y a une émission où une spécialiste vient en aide à des gens endettés. Dans l'émission, on voyait souvent des gens faire les prêts sur salaire. Des gens dans la classe moyenne et même parfois qui gagnent plus mais qui sont incapable ou qui ne font pas de budget et dépense sans compter jusqu'au jour ou ça pète dans la face. 

J'ai même vu des couples qui gagnait ensemble plus de 150 000$  par année pas être foutu de gérer un budget et se ramasser endetté jusqu'au coup..

C'est pourtant pas compliqué faire un budget.. Mais il y a des gens qui peuvent pas s'arrêter d'acheter, de manger au resto, de dépenser sans regarder. 

 

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, Automne said:

Des gens normaux aussi. 

 

Je ne pense pas qu'il sont aussi normaux que ça, tu trouves pas?? ne pas avoir du recul sur ses apports vs depenses??

 

Vaut mieux voir le QI de certains!! vraiment.

 

M'enfin, chacun est libre de faire ce qu'il veut...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 4 minutes, ThisisDrZak a dit :

Je ne pense pas qu'il sont aussi normaux que ça, tu trouves pas?? ne pas avoir du recul sur ses apports vs depenses??

 

Vaut mieux voir le QI de certains!! vraiment.

 

M'enfin, chacun est libre de faire ce qu'il veut...

 

bah, y'avait des médecins dans le tas, des professionnels de tous les domaines.. C'est pas une question de QI. 

 

Parfois c'est pas qu'ils sont pas capable de calculer c'est aussi du fainéantisme. 

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just now, Automne said:

 

bah, y'avait des médecins dans le tas, des professionnels de tous les domaines.. C'est pas une question de QI. 

 

Parfois c'est pas qu'ils sont pas capable de calculer c'est aussi du fainéantise 

Ouis, ça aussi!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Automne a dit :

 

bah, y'avait des médecins dans le tas,

La preuve qu'on peut être à la fois très intelligent et très con...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi beaucoup de travailleurs pauvres, dès lors qu'on a pas un diplôme suffisamment en demande pour assurer un bon salaire, on se met en danger dès qu'on souhaite acquérir un logement, une automobile ou même avoir un enfant.

Je vois autour de moi des gens qui viennent de milieux aisés qui ont fait de mauvais choix au niveaux de leurs études (arts, sciences humaines, etc...) et qui se retrouvent à faire des jobines. Trouver un poste dans la fonction publique c'est le jackpot pour ce genre de profil.

Beaucoup de gens dans la trentaine qui n'ont aucune notion de gestion de leurs revenus et en même temps qui socialisent à travers différentes formes de consommation ainsi épargner c'est s'isoler j'en ai vécu l'expérience.

Mais j'aime bien le rapeller aussi, en moins de 20 ans le prix des maisons à Montréal a été multiplié par 2.5 et beaucoup de loyers ont presque doublés. Les frais liés au logement aspirent littéralement l'économie réelle ainsi vous pourrez si vous en avez l'occasion compter le nombre d'espaces commerciaux à louer sur l'avenue du Mont Royal sur une aussi petite distance que Papineau à Saint Laurent: de 15 à 20 en permanence et le reste ne reflète pas le quartier supposé haut de gamme.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 2017-08-11 à 16:23, Automne a dit :

Des gens normaux aussi. 

 

Il y a une émission où une spécialiste vient en aide à des gens endettés. Dans l'émission, on voyait souvent des gens faire les prêts sur salaire. Des gens dans la classe moyenne et même parfois qui gagnent plus mais qui sont incapable ou qui ne font pas de budget et dépense sans compter jusqu'au jour ou ça pète dans la face. 

J'ai même vu des couples qui gagnait ensemble plus de 150 000$  par année pas être foutu de gérer un budget et se ramasser endetté jusqu'au coup..

C'est pourtant pas compliqué faire un budget.. Mais il y a des gens qui peuvent pas s'arrêter d'acheter, de manger au resto, de dépenser sans regarder. 

 

 

Pour les propriétaires de maison, il y a aussi la marge de crédit qui peut être un bon deal à condition de savoir s'en servir.

 

Si j'ai bien compris tu peux emprunter jusqu'à 50 ou 65% du prix de la valeur de ta maison. Tu utilises cet argent comme tu veux et tu rembourses comme tu veux tous les mois à condition de rembourser les intérêts et les sommes que tu rembourses viennent se rajouter à ta marge donc elle est perpétuelle.

L'avantage est que tu as toujours des liquidités à un taux moindre qu'un prêt personnel ou autre, l'inconvénient c'est que tu es endetté et que tu n'épargnes pas.

 

A bien y regarder c'est un crédit revolving sauf que tu mets en gage ta maison. C'est une hypothèque inversée.

 

Modifié par Hei

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 11/08/2017 à 18:24, rayjean a dit :

Il y a aussi beaucoup de travailleurs pauvres, dès lors qu'on a pas un diplôme suffisamment en demande pour assurer un bon salaire, on se met en danger dès qu'on souhaite acquérir un logement, une automobile ou même avoir un enfant.

Je vois autour de moi des gens qui viennent de milieux aisés qui ont fait de mauvais choix au niveaux de leurs études (arts, sciences humaines, etc...) et qui se retrouvent à faire des jobines. Trouver un poste dans la fonction publique c'est le jackpot pour ce genre de profil.

Beaucoup de gens dans la trentaine qui n'ont aucune notion de gestion de leurs revenus et en même temps qui socialisent à travers différentes formes de consommation ainsi épargner c'est s'isoler j'en ai vécu l'expérience.

Mais j'aime bien le rapeller aussi, en moins de 20 ans le prix des maisons à Montréal a été multiplié par 2.5 et beaucoup de loyers ont presque doublés. Les frais liés au logement aspirent littéralement l'économie réelle ainsi vous pourrez si vous en avez l'occasion compter le nombre d'espaces commerciaux à louer sur l'avenue du Mont Royal sur une aussi petite distance que Papineau à Saint Laurent: de 15 à 20 en permanence et le reste ne reflète pas le quartier supposé haut de gamme.

 

 

 

Les locaux commerciaux c'est autre chose aussi. Pas vraiment uniquement dû aux économies des gens. C'est aussi dû...aux achats en ligne, au fait que les gens arrivent plus à se stationner nulle part (ou circuler en fait, vu que y'a des travaux partout), qu'on construit des centres d'achat flambant neufs alors ça déplace les gens et les magasins (le futur 15/40 à Mont-Royal va en tuer plus d'un de magasins), aux goûts qui changent, etc...

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×