Invité

Les bizares choses dans le monde du parrainage

146 messages dans ce sujet

Moi!! personne ne me force..c'est mon choix...et meme si j'etais née en france !! je choisirai un musulman comme moi.

et puis qu'elle soit Française dans la mentalité et qu'elle renie ses origines...n'empeche son ADN crie de loin 'Algerienne'

ADN ? OUps ! Donc une québécoise ou québécois doit marier qu'une personne de son origine a caus de son ADN ? Je crois que nous plongeons dans la débilité c'est terrible comment la religion peut rendre les gens totalement schizo ou avec perte d'Intelligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CA CHAUFFE CA CHAUFFE ICI MOI JE SUIS NE AU QUEBEC MAIS JE ME SUIS CONVERTI A L ISLAM CA FAIS QUELQU ANNEE DE CA . ALORS JE SUIS LIBRE D EPOUSER QUI JE VEUX OU JE VEUX.

SARA

Lâche le "Caps-lock" s'il te plaît ! Merci ! ...

Modifié par Petit-Prince

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi!! personne ne me force..c'est mon choix...et meme si j'etais née en france !! je choisirai un musulman comme moi.

et puis qu'elle soit Française dans la mentalité et qu'elle renie ses origines...n'empeche son ADN crie de loin 'Algerienne'

ADN ? OUps ! Donc une québécoise ou québécois doit marier qu'une personne de son origine a caus de son ADN ? Je crois que nous plongeons dans la débilité c'est terrible comment la religion peut rendre les gens totalement schizo ou avec perte d'Intelligence.

**********************************************************************************

shuuuuuuuuuuuuuuuuut !!

interdit de parler de religions sur un site d'immigration!!

n'essaye pas de trouver un prétexte pour en tirer profit..et deriver a un sujet qui est chaud.

et commencer a insulter la religion indirectement en me traitant de schizo et de pas intelligente

je te connais tres bien ou tu veux en venir.

et créer un debat qui pourait tourner mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TI PRINCE TU ES FRUSTER PARCE QUE J ECRIS EN GROS CA CEST MON PROBLEME OK.

SARA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TI PRINCE TU ES FRUSTER PARCE QUE J ECRIS EN GROS CA CEST MON PROBLEME OK.

SARA

Pas frustré, c'est juste pas permis ici... Lorsque l'on écrit en majuscule sur le net, c'est pour crier. C'est pas très lisible et énervant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TI PRINCE TU ES FRUSTER PARCE QUE J ECRIS EN GROS CA CEST MON PROBLEME OK.

SARA

Sara ce ne se fait pas d'écrire en majuscule sur le Forum.

Donc Sara tu es devenu musulmane

Tu maris un nord africain car il est musulman

Tu as le droit au Québec de faire ces deux choses, mais tu sais qu'une algérienne ou m arocaine n'a pas ces droits, trouves tu cela normal ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CA CHAUFFE CA CHAUFFE ICI MOI JE SUIS NE AU QUEBEC MAIS JE ME SUIS CONVERTI A L ISLAM CA FAIS QUELQU ANNEE DE CA . ALORS JE SUIS LIBRE D EPOUSER QUI JE VEUX OU JE VEUX.

SARA

Lâche le "Caps-lock" s'il te plaît ! Merci ! ...

T'as bien raison Petit Prince. Selon la net étiquette , les "Caps-lock" c'est l'équivalent de crier. sara1976, peut-tu arrêter de crier ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ya aussi des français parrainés par des quebcoises mais ça reste normal pour vous...son origine lui donne le droit..c'est un "FRENCH"...il a du coeur..il peut aimer..il est fidel..il a de la classe..son pays est riche..c'est l'europe..il va ou il veut..quand il veut..il se foue de la gueule de qui il veut..

C'est aberrant aussi de pieger les Quebcoises et les Americaines....sur les boulvards parisiens..pour se faire un point de chute chez elles dans leurs pays respectifs!!!!comme ça on paye pas l'hotel.

Même les américaines se marient avec les canadiens pour bénéficier d'une couverture médicale gratuite....source : Sicko (Michael Moore)

la misère, la difficulté que rencontrent les gens les pousse à faire ce genre de chose

la moitié des gens sur ce forum auraient fait la même chose, c'est triste d'en arriver là, mais c'est humain, personne n'est parfait !

salutations

pour info, je suis algérien, et je compte une fois au canada, parrainer ma fiancée qui est ... française !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ya aussi des français parrainés par des quebcoises mais ça reste normal pour vous...son origine lui donne le droit..c'est un "FRENCH"...il a du coeur..il peut aimer..il est fidel..il a de la classe..son pays est riche..c'est l'europe..il va ou il veut..quand il veut..il se foue de la gueule de qui il veut..

C'est aberrant aussi de pieger les Quebcoises et les Americaines....sur les boulvards parisiens..pour se faire un point de chute chez elles dans leurs pays respectifs!!!!comme ça on paye pas l'hotel.

Même les américaines se marient avec les canadiens pour bénéficier d'une couverture médicale gratuite....source : Sicko (Michael Moore)

la misère, la difficulté que rencontrent les gens les pousse à faire ce genre de chose

la moitié des gens sur ce forum auraient fait la même chose, c'est triste d'en arriver là, mais c'est humain, personne n'est parfait !

salutations

pour info, je suis algérien, et je compte une fois au canada, parrainer ma fiancée qui est ... française !

Mouais... avec toutes les manipulations dont Michael Moore s'est rendu coupable dans ces "documentaires", tu me permettras de ne pas considérer son opinion comme particulièrement crédible.

Si tu parles de difficultés, de détresse, il y a toujours le statut de réfugié. Sinon, il y a la résidence permanente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Même les américaines se marient avec les canadiens pour bénéficier d'une couverture médicale gratuite....source : Sicko (Michael Moore)

l

Faut prendre ce que dit Micheal Moore avec un grain de sel... Cet individu est extrêment biaisé et donc peu crédible. Il est l'équivalent du "Fox News" mais pour la gauche. Dans "Bowling for Columbine", il présente le Canada comme un pays idyllique où les gens ne barrent pas leurs portes etc. Quand j'ai vu ça, je me roulais par terre de rire. Tous les gens que je connaît ici au Canada barrent leurs portes ! Faut prendre ce que dit ce gros propagandiste obèse de gauche,Micheal Moore, avec un gros grain de sel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai parrainé mon mari, et j'ai pris 6 ans avant d'être bien certaine de mon choix. J'ai fait voyage apres voyage. Je me suis assuré de ne pas me trompé, de ne pas être naive. On m'a avertis de m'ouvrir les yeux, et je les ai bien ouvert, j'ai fait trainé les choses, je l'ai testé. Quand je vois des cas comme la dame de Mskinongé ca ne m'entre pas dans la tête qu'avec tout es ''facteurs aggravants'' le parrainage ait été accepté....

Car moi, même apres plus de 7 ans de relation, plusieurs voyages, bien ce n'était pas dans la poche qu'il allait venir ici. l'entrevue a été des plus difficiles et puis j'ai même eu droit a une entrevue téléphonique et au conseil de l'agente d'immigration.

Pourtant je n'étais pas naive, j'ai pas marié mon mari au premier voyage mais bien apres 6 ans de relation. J'ai 3 ans de moins que mon mari, la-bas, il venait d'une famille aisée. Pourtant !!!! Et oui, je suis un peu enrobé, et non je n'avais pas de mal a trouvé de mec ici malgré mes rondeurs je suis quand même assez mignonne. Ca plait ou ca déplait mais bon je me suis pas marié la bas avec un marocain parce que j'étais désespérer comme vous sembler toujours dire pour les cas de parrainage. L'amour peut frapper a notre porte a chaque moment indépendemment de notre différence culturel, et de notre pays !

Je ne suis pas pour un resserrement du processus de parrainage mais je suis plutot pour l'équilibre. On dirait que l'acceptation du dossier dépend de l'humeur de l'agente. Il faut rendre plus clair le processus d'entrevue.

Oui, il y a des cas d'abus mais c'est une minorité alors il faut arrêter de jeter la pierre a tout les cas de parrainage et c'est triste qu'une minorité de gens pas trop honnete viennent sans le vouloir par le mal qu'ils font poulluer la vie de tout les parrains et parrainée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est cahud c'est chaud :D Mais ........Le piment va à.........personne madame et messieu !! Parce que j'ai eu le temps de compter ..avec mon oeil de boeuf:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai parrainé mon mari, et j'ai pris 6 ans avant d'être bien certaine de mon choix. J'ai fait voyage apres voyage. Je me suis assuré de ne pas me trompé, de ne pas être naive. On m'a avertis de m'ouvrir les yeux, et je les ai bien ouvert, j'ai fait trainé les choses, je l'ai testé. Quand je vois des cas comme la dame de Mskinongé ca ne m'entre pas dans la tête qu'avec tout es ''facteurs aggravants'' le parrainage ait été accepté....

Car moi, même apres plus de 7 ans de relation, plusieurs voyages, bien ce n'était pas dans la poche qu'il allait venir ici. l'entrevue a été des plus difficiles et puis j'ai même eu droit a une entrevue téléphonique et au conseil de l'agente d'immigration.

Pourtant je n'étais pas naive, j'ai pas marié mon mari au premier voyage mais bien apres 6 ans de relation. J'ai 3 ans de moins que mon mari, la-bas, il venait d'une famille aisée. Pourtant !!!! Et oui, je suis un peu enrobé, et non je n'avais pas de mal a trouvé de mec ici malgré mes rondeurs je suis quand même assez mignonne. Ca plait ou ca déplait mais bon je me suis pas marié la bas avec un marocain parce que j'étais désespérer comme vous sembler toujours dire pour les cas de parrainage. L'amour peut frapper a notre porte a chaque moment indépendemment de notre différence culturel, et de notre pays !

Je ne suis pas pour un resserrement du processus de parrainage mais je suis plutot pour l'équilibre. On dirait que l'acceptation du dossier dépend de l'humeur de l'agente. Il faut rendre plus clair le processus d'entrevue.

Oui, il y a des cas d'abus mais c'est une minorité alors il faut arrêter de jeter la pierre a tout les cas de parrainage et c'est triste qu'une minorité de gens pas trop honnete viennent sans le vouloir par le mal qu'ils font poulluer la vie de tout les parrains et parrainée.

Ça c'est une relation saine et raisonnable ! ... C'est comme ça que ça devrait se passer dans la vraie vie. Le parrainage ou le mariage, se sont des engagements, c'est pas comme acheter un paquet de croustilles au dépanneur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jullanare, répète après moi : personne n'est contre les mariages mixtes.

Q : Pourquoi des gens qui se sont rencontrés par Internet n'auraient pas le droit de se parrainer ?

R : Parce que des tas de gens se rencontrent par Internet justement parce que le parrainage existe. Supprimons cette possibilité de parrainage, et 99 % des demandes en mariage par Internet disparaîtront, et personne ne sera malheureux.

Quant aux procédures en cours, pas de rétroactivité, c'est évident. On n'est pas si méchants. (On peut juste s'attendre à une ruée de demandes en mariage quand la date fatidique sera connue :D)

Et si après un émigrant veut toujours marier un Canadien par Internet (ou en vacances), je n'ai aucun problème avec ça. Simplement, les deux sauront ce qui les attend en termes de procédures, et ils décideront de poursuivre la relation ou de passer à la fiche suivante. Je suis sûr qu'il existera encore des histoires d'amour tellement belles que le Canadien ira s'installer dans le pays de l'ém... heu, du demandeur, quoi. (Le masculin est employé pour alléger le texte).

Jullanare, Océan d'espoir, et quelques autres : félicitations. Vous êtes des femmes averties, vous ne vous laisserez pas prendre par ceux qui cherchent une carte de résident permanent aux yeux bleus. Et les autres? Les femmes qui aimeraient bien avoir un homme, mais qui ne reçoivent jamais de messages? On les laisse se faire avoir? Désolé, moi ça me révolte, et je crois que les lois servent aussi à protéger les gens malgré eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut

En fait, hdelmondo, de façon malhabille tu soulèves la question du parrainage... et de la possibilité d'un mariage gris comme on dit maintenant je m'explique.

Avant il y avait le mariage blanc: L'homme et la femme sont consentant pour faire un simili mariage pour plein de raisons (visa entre autre)

Maintenant on parle de temps en temps de mariage gris: C'est à dire blanc dans la tête de l'un des deux. Genre le mec de 50 ans qui ramène une belle portoricaine de 20 ans!

Donc je parlerais de mariage gris, ou de parrainage gris. En France d'ailleurs la problématique a été soulevé à quelques reprise tant pour le mariage blanc que gris. L'existence de parrainages foireux ne fait aucun doute à mes yeux. Je ne vois pas pourquoi le canada serait épargné. D'ailleurs tout les parrainés / parrains de ce forum le savent bien vue la quantité effroyable de précautions prises pour ces cas là de visa. "Moi" tu parles d'enquêtes sur le couple (et y en a d'autres qui en parlent) ce qui révèlent bien que les services d'immigrations sont très conscients du problème.

alors oui peut-être que l'amour peut exister avec 20 ans de différence, mais en disant peut-être c'est que l'on sait très bien qu'aussi peut exister l'interêt! Et quel interêt!!!! On parle d'une vie entière modifiée, améliorée. Car pour fuir un pays pauvre, ben y en a qui font le calcul de se "sacrifier" quelques temps, et ensuite avoir le super sésame. quelqu'un parle de difficultés pour le parrainés. Mais le parrainage ouvre l'immigration à des gens qui n'ont pas accès aux autres filières (travailleurs qualifiés).

Petite histoire

J'ai eu la chance de rencontrer dans mes voyages une fille philippine qui avait choisi de se sacrifier. Elle savait qu'elle était bien foutue (pas de doute croyez moi), mais elle avait choisi de se trouver le bon pigeon pour aller en occident. alors sa cible était des mecs entre 30 et 40 ans, pas doué pour draguer, pas non plus super sexy (pour pas se faire larguer pour une autre fille!), cette fille avait 23 ans. Et c'était une bombe croyez moi, alors forcement le mec qui choppait ça, c'était le gros lot pour lui! Bref et elle m'expliquait qu'elle préférait faire semblant pendant 2 ou 3 ans, puis ensuite vivre ailleurs que dans son taudis de manille, plutôt que de passer sa vivre dans un pays instable et sans avenir. Voilà pour la petite histoire. Autre petite histoire quand je pars faire du sac à dos en irlande je me retrouve à picoler dans un pub avec des irlandais pas beaux, quand je fais la même chose au brésil y a 4 bombes atomiques raide amoureuse de moi?! comme quoi ça aide l'écart de niveau de vie
:)

Je n'ai jamais jugé cette fille car face à la misère on ne sait pas comment on ferait, mais j'ai vu le mec se faire attraper, et malheureusement il voyait rien venir. Car c'est la nature humaine qui nous pousse à refuser l'évidence. Les marraines qui se marient à 50 balais avec ces beaux marocains mais comment voulez vous qu'elles envisagent le pire. Même devant les agents d'immigrations elle peuvent convaincre de l'amour et tout. Car questionner la situation revient à la rejetter finalement car tellement improbable.

okay un couple est fait d'amour, mais ausis de pleins d'autre facteurs. Et cela depuis que le monde est monde. Depuis la fille un peu pauvre qui était la favorite du seigneur local, jusqu'à nos jours. De façon réaliste dans la balance y a certes l'amour, mais y a aussi la promesse d'une vie meilleure, la promesse d'un passeport meilleur.... ça a de quoi faire pencher la balance. Alors quand l'écart joue, ben des fois il est clair que la nana de 50 ans sans vouloir l'admettre marchandera sous couvert d'une hypothétique histoire d'amour. Elle marchandera sa faculté de pouvoir donner une vie meilleur contre la joie d'avoir un mec à ses coté jeune et beau histoire de lutter contre la hantise de finir ses jours seule.

Mes amis qui bosse pour l'immigration ils m'en raconte long comme le bras des histoires invraisemblables. Des mecs qui s'entichent d'une brésilienne en vacances et il ne voit pas qu'elle veut juste la vie meilleure, les gens qui découvrent leur maladies à la VM, enfin toutes ces choses... Ca explique les délais!

J'aimerais bien d'ailleurs savoir l'avis des parrains là dedans ceux du forums. Car elle a bien du survenir un instant dans vos têtes la question de la possibilité que le parrainé mente. comment avez vous géré ça?! Certains ici se sont peut-être fait avoir? d'autre ont eu des doutes qui finalement se sont relevés inutiles.... Bref ca se passe comment?

Amicalement

Elle est bien belle l'histoire de ta philipine et elles sont encore plus belles tes histoires de voyages, mais ça me prouve quel type de voyageur que tu es: un voyageur de passage, qui prends sa bière, qui va danser, qui observe et qui digne connaître le pays et la culture. C'est assez insolant de penser que la classe moyenne et pauvre des pays en développement ne pense qu'à se trouver un gringo du nord. D'abord, la majorité d'entre-eux n'en ont jamais rencontré d'américains ou d'européens, et même lorsqu'ils en rencontrent un, ils s'amusent à brebouiller quelques ''hello, how are you'' et ça fini là.

Il y a aussi l'histoire des écarts de classe social dans les pays en développement, un concept que nous, petit québécois, ne connaissons pas. Il existe dans ces pays, des gens très riches et très éduqués, qui parlent plus de langues que toi et qui ont plus voyagé que toi. Et parfois, c'est gens là se font parrainné, non pas pour trouver une meilleure vie au Canada, mais bel et bien car ils ont rencontrés un étranger dans leur voyage ou de part leurs fréquentions sociales et qu'il s'agit d'une solution, tout comme une autre, qui s'offre au couple.

Tu parles du Brésil. Eh oui, le tourisme sexuel existe. Mais il ne faut pas généraliser quand même. J'ai habité près de 2 ans au Brésil, côtoyé des gens défavorisés des Favelas lors de projets sociaux, et côtoyer des gens de la classe moyenne et haute dans ma routine. Et l'écart est immense. Les brésiliens, tout comme les marocains, les péruviens, les colombiens, ne sont pas tous des gens non-éduqués qui cherchent le bonheur au Canada. Franchement, tu es un peu dépassé de penser ça.

Tu as demandé l'avis des parrains sur le sujet, eh bien: Je suis marié avec un Brésilien et JAMAIS je n'ai eu le doute que son amour pour moi était un astuce pour venir dans mon pays FROID -TROP ORGANISÉE - TROP PARFAIT - ET PEU SPONTANNÉE. Mon mari fait d'ailleurs parti d'une classe assez élévée au Brésil, il maîtrise parfaitement 4 langues dont le français, a voyagé dans plus de pays que tu ne l'as sans doute fait, étudie dans une université privée qui coûte beaucoup plus cher que ce que nous coûte nos régimes scolaires au Québec, et vient du famille sans aucun doute beaucoup plus éduquée et cultivée que la mienne. Bref, il a tout l'avenir pour lui au Brésil ou ailleurs dans ce monde, et le choix de l'immigration au Canada fut un choix difficile pour nous 2, avec mon exigence de faire grandir nos enfants au plus sacrant et de retourner vivre au Brésil dans maximum 7 ans, avec la spontanéité, la joie de vivre et la bossa nova ... Et le profil de mon mari, je suis CERTAINE qu'il s'applique à beaucoup d'autres parrainnées.

Vraiment, c'est désolant de voir des gens, comme toi, qui généralisent les histoires d'immigration et de parrainnage. C'est vraiment une marque de fermeture d'esprit. On est en 2008 presque et voyager est rendu la chose la plus facile qui existe. Les billets d'avion valent des bouchées de pain et les jeunes sont de plus en plus internationalisés et parlent d'autres langues ... alors quoi de plus normal que de rencontrer des couples multiculturels? Mais non, il faut penser que c'est de la tricherie. Vraiment c'est le genre de discours que j'entends quand je rentre chez mes parents aux Bas-St-Laurent, et ça m'attriste de savoir que tu es une personne qui a voyagé un peu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elle est bien belle l'histoire de ta philipine et elles sont encore plus belles tes histoires de voyages, mais ça me prouve quel type de voyageur que tu es: un voyageur de passage, qui prends sa bière, qui va danser, qui observe et qui digne connaître le pays et la culture. C'est assez insolant de penser que la classe moyenne et pauvre des pays en développement ne pense qu'à se trouver un gringo du nord. D'abord, la majorité d'entre-eux n'en ont jamais rencontré d'américains ou d'européens, et même lorsqu'ils en rencontrent un, ils s'amusent à brebouiller quelques ''hello, how are you'' et ça fini là.

bla bla bla

Tu as demandé l'avis des parrains sur le sujet, eh bien: Je suis marié avec un Brésilien et JAMAIS je n'ai eu le doute que son amour pour moi était un astuce pour venir dans mon pays FROID -TROP ORGANISÉE - TROP PARFAIT - ET PEU SPONTANNÉE. Mon mari fait d'ailleurs parti d'une classe assez élévée au Brésil, .... Bref, il a tout l'avenir pour lui au Brésil ou ailleurs dans ce monde, .....

Vraiment, c'est désolant de voir des gens, comme toi (les gens comme moi pensent des choses de toi qu'on peu pas écrire sur un forum!), qui généralisent les histoires d'immigration et de parrainnage. C'est vraiment une marque de fermeture d'esprit. On est en 2008 presque et voyager est rendu la chose la plus facile qui existe. Les billets d'avion valent des bouchées de pain et les jeunes sont de plus en plus internationalisés et parlent d'autres langues ... alors quoi de plus normal que de rencontrer des couples multiculturels? Mais non, il faut penser que c'est de la tricherie. Vraiment c'est le genre de discours que j'entends quand je rentre chez mes parents aux Bas-St-Laurent, et ça m'attriste de savoir que tu es une personne qui a voyagé un peu...

Je te remercie pour ce message hallucinant de gratuité et d'agressivité. Alors laisse moi te répondre à défaut de te juger, car je n'ai vraiment pas la capacité de juger les gens comme toi (c'est chouette hein quand on se le mange dans le face ça!!!) ni ton acuité!

Ce n'est pas Ma philipine (c'est un autre sur qui elle a mis le grapin dessus... j'étais pas assez stratégiquement intéressant pour elle à mon avis.. mais elle a réussi, elle a la green card maintenant :biohazar: ). Je l'ai rencontré au cours d'un voyage superficiel il est vrai je n'étais resté qu'un petit 3 ans, et je l'ai cotoyé durant une bonne année. A vrai dire elle me racontait ça comme si j'étais un pote/psy, une soupape pour évacuer le poids qu'elle avait. Rien d'exceptionnel, elle as décidé de faire ça pour envoyer de l'argent à sa famille... Dur dur la vie... Et non ce n'est pas dans un bar aux philipines que je l'ai connue, car les philipins prennent l'avion, pas seulement les gros porcs comme moi, ou les gens plus subtil du bas saint laurent!

Alors les gens comme moi, tu les connais d'où?! Tu me connais d'où? De quel droit me juges tu? Qui sont les gens comme moi?!

Si tu lis bien mon message, je ne généralise à aucun moment. Tu as voyagé apparemment, et ut vas me dire que t'as jamais vu de ces couples improbables?! Ben voila c'est tout, c'est de ça que je parle. Et ô bien sûr qu'ils n'ont pas tous cette idée en tête. Certains sortent le museau de l'eau. D'autres réussissent dans les affaires, certains n'arrivent à rien... Bref y a de tout. Y a des couples qui s'aiment, aussi. Je ne doute pas de cela. Et tout mes posts se rejoignent là dessus.... maintenant c'est quoi qui te défrise?! La réalité que certains gens abusent d'autres? On parlais là de situation improbable d'une mémé de 50 berges qui fricote trois fois sur internet avec un beau mâle de 25 ans et qui a crû avoir gagné la timballe en or?! Je vois très peu de points communs avec toi tu sais.

Oui je pose la question de comment on approche la relation quand il y a une différence de niveau de vie, ou social très conséquent... Ce qui n'est visiblement pas ton cas?! Tu l'as dis toi même le fait pour ton homme de vouloir chercher une vie meilleure était irrelevant... alors pourquoi te sens tu si agressée, et réponds tu de façon aussi abjecte!

Bon on approche le Brésil.... Ah quel souvenir... J'y suis allé voir des amis qui vivent là bas... C'est vrai c'est mémorable le brésil, un peu pas super safe comme destination, à vrai dire à recommander aux routards un peu aguerri si y a envie de faire sac à dos... Et si c'est du stop, c'est à recommander aux suicidaires...

Enfin bon bref au brésil, tu sembles connaitre. Et ben c'est fou alors, car, pourtant je voulais juste boire ma binouze les doigts de pieds en éventail en regardant la mer et rigolant avec mon pote d'études. Et là accroche toi bien je te parle pas de tourisme sexuel. Non... non.... car les gens comme moi ben ils sont jeunes, et ont autre chose à foutre que de payer une nana pour se la taper, surtout quand ils ont la possibilité de le faire sans payer (je suis économe vois tu... puis le sida,c'est pas mon truc!)...

bref on fait la bringue on se retrouve les amis de mes amis sont mes amis, bim bam booom la fiesta brésilienne, en plus l'équipe locale de futbol avait gagné. Et ben figure toi que j'avais malgré tout dans ce bar rigolo, vachement plus la cote qu'en France ou Angleterre ou bref ailleurs... C'est tout...

Alors non tout les gens dans des pays défavorisés ne sont pas à la recherche de gringos (où as tu lu ça?). je parle d'une réalité qui existe. Le trafic de sentiments... Et non tout les parrainés ne sont pas des menteurs. Mais certains oui, et c'est tout l'objet de la discussion!

Moi je sortirais avec une fille venant d'un milieu plus pauvre et tout, je me questionnerai sur la véracité de son amour! N'a ton jamais vu des hommes corire au grand amour et se faire plumer?! Avec ou sans parrainage d'ailleurs....

Voilà, pitpit les gens comme moi ce qu'ils ont à dire.... et t'inquiètes j'attends aucune excuse ni rien du tout... Les gens comme moi on n'est que des gros cons qui passons notre temps à danser boire et vitre reprendre l'avion. Par ailleurs je te signale que je n'ai jamais eu la prétention de dire que je connaitre la culture, comprendre ces pays.... Mais pour lire un PIB y a pas besoin de visiter le pays. Tu as tout amalgamé et déformé pour pouvoir placer ton beau laïus tout en me faisant passer pour le dernier des salopards... Belle méthode rhétorique ma foi...

Allez sur ce... les gens comme moi vont se coucher!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et qui parle de tourisme sexuel?! Ca existe aussi des canadiens qui trouvent des brésiliens (je généralise donc utilise le masculin)... la preuve toi!!! Puis pleins d'autre. Toute les nanas ou les mecs ne sont pas des prostitués dans les pays pauvres tu sais ;) Ah mais je connais les gens comme toi.... (pof une deuxième fois dans la face, pour le plaisir! ca fait recto verso tu vois) ;)

allez dodo....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment, c'est désolant de voir des gens, comme toi (les gens comme moi pensent des choses de toi qu'on peu pas écrire sur un forum!), qui généralisent les histoires d'immigration et de parrainnage. C'est vraiment une marque de fermeture d'esprit. On est en 2008 presque et voyager est rendu la chose la plus facile qui existe. Les billets d'avion valent des bouchées de pain et les jeunes sont de plus en plus internationalisés et parlent d'autres langues ... alors quoi de plus normal que de rencontrer des couples multiculturels? Mais non, il faut penser que c'est de la tricherie. Vraiment c'est le genre de discours que j'entends quand je rentre chez mes parents aux Bas-St-Laurent, et ça m'attriste de savoir que tu es une personne qui a voyagé un peu...

Je te remercie pour ce message hallucinant de gratuité et d'agressivité. Alors laisse moi te répondre à défaut de te juger, car je n'ai vraiment pas la capacité de juger les gens comme toi (c'est chouette hein quand on se le mange dans le face ça!!!) ni ton acuité!

Ce n'est pas Ma philipine (c'est un autre sur qui elle a mis le grapin dessus... j'étais pas assez stratégiquement intéressant pour elle à mon avis.. mais elle a réussi, elle a la green card maintenant :biohazar: ). Je l'ai rencontré au cours d'un voyage superficiel il est vrai je n'étais resté qu'un petit 3 ans, et je l'ai cotoyé durant une bonne année. A vrai dire elle me racontait ça comme si j'étais un pote/psy, une soupape pour évacuer le poids qu'elle avait. Rien d'exceptionnel, elle as décidé de faire ça pour envoyer de l'argent à sa famille... Dur dur la vie... Et non ce n'est pas dans un bar aux philipines que je l'ai connue, car les philipins prennent l'avion, pas seulement les gros porcs comme moi, ou les gens plus subtil du bas saint laurent!

Alors les gens comme moi, tu les connais d'où?! Tu me connais d'où? De quel droit me juges tu? Qui sont les gens comme moi?!

[...]

Voilà, pitpit les gens comme moi ce qu'ils ont à dire.... et t'inquiètes j'attends aucune excuse ni rien du tout... Les gens comme moi on n'est que des gros cons qui passons notre temps à danser boire et vitre reprendre l'avion. Par ailleurs je te signale que je n'ai jamais eu la prétention de dire que je connaitre la culture, comprendre ces pays.... Mais pour lire un PIB y a pas besoin de visiter le pays. Tu as tout amalgamé et déformé pour pouvoir placer ton beau laïus tout en me faisant passer pour le dernier des salopards... Belle méthode rhétorique ma foi...

Allez sur ce... les gens comme moi vont se coucher!

bon pardonnez moi les coupes mais ça me désole de voir deux personnes intelligentes et sincères sur un tel malentendu.

oui, francky il y a des abus, tu as pu les constater et tu veux les dénoncer. c'est par pour ça que t'es un vrai beauf ou un porc.

oui, pitpit, il y a aussi des rencontres sincères entre gens de différents pays, de différentes classes sociales, et la "pauvreté" n'est pas seulement sur le plan économique. il existe effectivement dans les pays "pauvres" économiquement mais "riches" affectivement et culturellement, une classe sociale aisée qui n'a aucun besoin d'aller vivre ailleurs pour être à l'aise économiquement.

oui, ça défrise les gens métro-boulot-tv-biere-chips-dodo d'un pays riche de savoir qu'ils sont parfois plus misérables affectivement que le plus misérable des types qui vit dans un bidon-ville entouré de sa famille et de ses amis.

(à noter, j'ai pas mentionné lasagnes-four en °F-chaussettes repassées)

je ne suis pas certaine qu'il y ait seulement les latins-chaleureux-dolcevita d'un côté, les nord-américains-froids-distants-pragmatiques de l'autre. ou qu'il soit si facile de voyager. ou que les touristes des pays "riches" se comportent toujours avec respect et décence dans les pays "pauvres".

maintenant, pour le fond du débat, j'écris un autre message - eh eh eh, j'ai le temps... vous dormez.

B :biohazar:

Modifié par brigit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avertissement : finissez votre café sinon y a risque d'avaler de travers ou d'éclabousser l'écran ; éloignez les enfants, les personnes sensibles, le chien.

:aquilons: :aquilons: :aquilons:

Ça y est ? Je peux y aller ?

Alors franchement qui, mais qui, à envie de lire un article sur un parrainage heureux ?

Il est certain qu'un papier sur un cas d'abus, avec toutes les approximations et raccourcis journalistes possibles, sera toujours plus vendeur qu'un article sur un couple heureux et une réussite sociale, malgré une différence d'âge, d'origine, d'ethnie ou autres (couleur, religion, murs, classe sociale, grande perche ou petit boudin, chien ou chat, thé ou café)

Les gens préfèreront toujours le sensationnel, la polémique et la rubrique chiens écrasés.

Un tel article fait aussi appel à la xénophobie qui existe à des degrés divers en chacun de nous. Ne pas le reconnaître serait hypocrite. Il faut simplement s'en défier, tout comme de sa tendance naturelle à l'égoïsme, à se mettre les doigts dans le nez ou à se goinfrer de chocolat praliné (et de lasagnes made by francky -bon ok je te laisse tranquille, je le ferai plus)

Est-ce pour autant qu'on doit, sans en débattre, le mettre directement à la poubelle à recycler en papier q ?

Nous "parlons" de plusieurs réalités différentes.

D'un côté, il y a les abus, que ce soit hommes ou femmes, de personnes dans la misère économique qui cherchent à s'en sortir par un mariage avec un "riche" étranger (h ou f).

Il y a aussi les abus de personnes des pays "riches", confrontées à la solitude de la société occidentale, à la misère affective/sexuelle, qui ont besoin d'un compagnon ou d'une compagne et qui cherchent -et trouvent- un étranger (h/f), en position d'infériorité, bien plus aisément que le gars/la fille d'à côté.

Qui par parenthèse lui aussi, peut-être, tapote sur son clavier plutôt que de se faire propret, de sortir, de regarder autour de lui avec un peu d'attention, de se présenter et d'oser s'exposer à un refus ou un rejet.

Ce sont des abus et ils faut les dénoncer. Mais pas n'importe comment. Cet article n'atteindra jamais la cible qu'il vise aussi : les personnes vulnérables qui ont une démarche sincère. Et il flatte les bas instincts des autres.

Je suis persuadée qu'il peut exister une démarche de personnes sincères qui ne souhaitent pas profiter de la vulnérabilité de l'autre.

Mais cette démarche me semble plus complexe qu'il n'y parait. Il y a toujours des intérêts personnels, parfois peu avouables surtout à soi-même. Le tout est d'en prendre conscience, d'équilibrer les intérêts de chacun pour ensuite partager un projet commun.

Avant internet, les rencontres/mariages "virtuels" existaient déjà, et existent toujours, par courrier ou via les agences (quand ce n'était pas les familles ou les curés qui organisaient ça).

Récemment, j'ai regardé avec un groupe de femmes un peu activistes l'enregistrement d'une émission de téléréalité qui rapprochait des célibataires en milieu rural de femmes/hommes qui souhaitaient trouver l'âme sur. L'une des histoires les plus intéressantes était celle d'un homme (encore jeune, beau physique, intelligent) a priori très sincère et émouvant, rongé par la solitude, l'isolement et le poids de son exploitation agricole. Deux jeunes femmes (+/- mignonnes, ages et situations divers mais avec enfants) venaient le rencontrer, in situ. Elles ne sont pas restées 3 jours.

Le type ne se rendait même pas compte qu'il ne parlait que de lui, de sa vie, de ses exigences, de sa trouille de prendre un risque parce qu'il avait déjà été rejeté. A aucun moment, il n'a cherché à les rencontrer. A s'intéresser à elles. A l'inverse, elles cherchaient à mieux le cerner et il est devenu leur centre d'intérêt pendant 3 jours ; ce qui probablement était une des rares fois de sa vie où quelqu'un s'était vraiment intéressé à lui. A leur départ, il s'est effondré en larmes. Et bien évidemment la présentatrice n'a pas manqué de le mettre en face de sa vanité et de sa vulnérabilité.

[on aurait certainement pu trouver la même histoire pour une femme seule]

Histoire d'autant plus édifiante que son propre frère, plus âgé, bien moins "beau" et un peu simplet, avait aussi fait la démarche mais n'avait pas souhaité être filmé. Et lui allait se marier, pas forcément avec la plus belle/intelligente/riche mais pour vivre quelque chose en commun, il était très précis et clair avec ses mots à lui tout simples.

Les histoires de mariages par intérêt sont vieilles comme le monde. César était marié par intérêt et alliance stratégique, Cléopâtre l'a séduit pour se protéger et protéger son pays, le vieux soldat était ravi de lever une jeunette, etc etc

Personne n'est à l'abri de se trouver dans une situation d'attente et de vulnérabilité. Alors évitons de stigmatiser les parrains comme des grosses nounounes avec/sans enfants cherchant jardinier bricoleur bodybuildé ou des vieux-beaux en mal de jeune foufoune experte en pelle à poussières.

et les parrainnés comme des prostitué(e)s potentiellement dangereux.

On peut dénoncer les abus sans mépriser les victimes.

Bon maintenant, votre mission est de faire 1 plat de lasagnes et d'inviter au moins 4 célibataires de votre entourage à se rencontrer. Même le petit gros qui pue du bec et qui fait collection de boites de sardine ou de tour eiffel en allumettes. (prévoir de lui offrir un chouingomme avant invitation et de laisser le paquet discretos sur son bureau). c'est peut-être un grand artiste chou comme tout qui ira très bien avec votre copine desséchée experte en collimage.

B :biohazar:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elle est bien belle l'histoire de ta philipine et elles sont encore plus belles tes histoires de voyages, mais ça me prouve quel type de voyageur que tu es: un voyageur de passage, qui prends sa bière, qui va danser, qui observe et qui digne connaître le pays et la culture. C'est assez insolant de penser que la classe moyenne et pauvre des pays en développement ne pense qu'à se trouver un gringo du nord. D'abord, la majorité d'entre-eux n'en ont jamais rencontré d'américains ou d'européens, et même lorsqu'ils en rencontrent un, ils s'amusent à brebouiller quelques ''hello, how are you'' et ça fini là.

Il y a aussi l'histoire des écarts de classe social dans les pays en développement, un concept que nous, petit québécois, ne connaissons pas. Il existe dans ces pays, des gens très riches et très éduqués, qui parlent plus de langues que toi et qui ont plus voyagé que toi. Et parfois, c'est gens là se font parrainné, non pas pour trouver une meilleure vie au Canada, mais bel et bien car ils ont rencontrés un étranger dans leur voyage ou de part leurs fréquentions sociales et qu'il s'agit d'une solution, tout comme une autre, qui s'offre au couple.

Tu parles du Brésil. Eh oui, le tourisme sexuel existe. Mais il ne faut pas généraliser quand même. J'ai habité près de 2 ans au Brésil, côtoyé des gens défavorisés des Favelas lors de projets sociaux, et côtoyer des gens de la classe moyenne et haute dans ma routine. Et l'écart est immense. Les brésiliens, tout comme les marocains, les péruviens, les colombiens, ne sont pas tous des gens non-éduqués qui cherchent le bonheur au Canada. Franchement, tu es un peu dépassé de penser ça.

Tu as demandé l'avis des parrains sur le sujet, eh bien: Je suis marié avec un Brésilien et JAMAIS je n'ai eu le doute que son amour pour moi était un astuce pour venir dans mon pays FROID -TROP ORGANISÉE - TROP PARFAIT - ET PEU SPONTANNÉE. Mon mari fait d'ailleurs parti d'une classe assez élévée au Brésil, il maîtrise parfaitement 4 langues dont le français, a voyagé dans plus de pays que tu ne l'as sans doute fait, étudie dans une université privée qui coûte beaucoup plus cher que ce que nous coûte nos régimes scolaires au Québec, et vient du famille sans aucun doute beaucoup plus éduquée et cultivée que la mienne. Bref, il a tout l'avenir pour lui au Brésil ou ailleurs dans ce monde, et le choix de l'immigration au Canada fut un choix difficile pour nous 2, avec mon exigence de faire grandir nos enfants au plus sacrant et de retourner vivre au Brésil dans maximum 7 ans, avec la spontanéité, la joie de vivre et la bossa nova ... Et le profil de mon mari, je suis CERTAINE qu'il s'applique à beaucoup d'autres parrainnées.

Vraiment, c'est désolant de voir des gens, comme toi, qui généralisent les histoires d'immigration et de parrainnage. C'est vraiment une marque de fermeture d'esprit. On est en 2008 presque et voyager est rendu la chose la plus facile qui existe. Les billets d'avion valent des bouchées de pain et les jeunes sont de plus en plus internationalisés et parlent d'autres langues ... alors quoi de plus normal que de rencontrer des couples multiculturels? Mais non, il faut penser que c'est de la tricherie. Vraiment c'est le genre de discours que j'entends quand je rentre chez mes parents aux Bas-St-Laurent, et ça m'attriste de savoir que tu es une personne qui a voyagé un peu...

Personne ici est contre les mariages multiculturels comme tu dis. Je serais très mal placé pour être contre ainsi que les autres qui émettent des réserves sur les parrainages. Je crois que la différence entre toi et nous cest que même si nous avons voyagé et que nous connaissons dautres cultures et que nous apprécions lhospitalité, la gastronomie, les us et coutumes dautres peuples et contrées nous restons pragmatiques et réalistes.

Donc résumons

Oui pour les mariages mixte.

Oui pour lamour entre deux personnes de pays différents.

Sauf que nous émettons des réserves sur des mariages qui se font après seulement deux rencontres dans le réel et une connaissance sur le Net.

Nous émettons des réserves quand le ou la parrainé a tenté plusieurs reprises de marier un ressortissant du même pays sans succès et quau bout de plusieurs tentatives attrape son poisson

Nous émettons des réserves quand la différence dâge est importante car pourquoi un homme dans sans pays dorigine ne mari pas une femme de 20 ans plus âgée que lui mais une femme du Québec oui.

Nous émettons des réserves quand dans la culture dun homme il ne mari pas une femme non vierge qui n a jamais été mariée mais au Québec cela fera laffaire.

Si tu crois pas que les mariages blancs gris nexiste pas et que ce sont des cas rares ben tu es naïves ou tu es une planeuse peace and love.

Cest tout simple a comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.