Biztalk

La véritable histoire de... Nathalie Simard

40 messages dans ce sujet

Je n'ai aucun doute sur la culpabilité de Ti-Guy, seulement, tu seras surement d'accord avec moi pour dire que la deuxième personne mystère à tout changé la donne. Avant qu'elle ne se pointe, les gens ne croyaient pas à l'histoire de Nathalie... faut comprend, ils avaient pris l'habitude de ses histoires abracatabrantes.

Pour moi, l'enregistrement a conclu l'affaire. La 2ème victime, c'est le coup de pouce extra pour l'achever, mais il était déjà foutu.

Je suis d'accord avec ça.

Et en passant Biztalk, ce nest pas Guy Cloutier qui a relancé la carrière de Trenet au Québec; cest Gilbert Rozon. By the wayTrenet était aussi un pédophile reconnu condamné au pénal pour détournement de mineurs

Tiens, celle-là je la savais pas. Anyway, j'ai jamais trippé sur ce qu'il faisait, pas mon dada.

Dans un tout autre registre, vive Gainsbourg! :D

Ouais, lirrévérencieux Gainsbarre

Je n'ai jamais accroché sur ses chansons mais jaime bien ses citations ^_^

« Vous savez qui a coulé le Titanic ? Iceberg, encore un Juif ! »

« Le comble de la misère c'est l'absence de papier cul. »

« Je bois et je fume. L'alcool conserve les fruits ; la fumée conserve la viande. »

J'ai acheté récemment un CD de compilation sur ses années psychédéliques. Vraiment groovy et planant, crois-moi.

Des exemples:

Melody

:wub:

Booooooooooooon.Encore de la musique de drogués! :lol:

Dans le genre, jaime mieux Pink Floyd :wub:

Pour en revenir à Nathalie Simard, Michel Vastel (son biographe) a dit qu'elle avait cessé de prendre ses médicaments (trouble bipolaire) et que c'est ça qui lui aurait dicté ses récents comportements..

Modifié par Curieuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi c'est plutôt KISS.......... ouah c'est trop de la balle.

Comment ça c'est pas le fil du post, je pollue ????? OK JE SORS :chechemeu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Booooooooooooon….Encore de la musique de drogués! :lol:

Dans le genre, j’aime mieux Pink Floyd… :wub:

Pour en revenir à Nathalie Simard, Michel Vastel (son biographe) a dit qu'elle avait cessé de prendre ses médicaments (trouble bipolaire) et que c'est ça qui lui aurait dicté ses récents comportements..

C'est de la musique de drogués certes, mais pas du tout dans le même registre selon moi.

Voici ce que Vastel, qui s'est fait récemment tassé par Nathalie comme tous ses amis, a dit à ce sujet:

Chronique | Michel Vastel

Il faut sauver Nathalie

MICHEL VASTEL

03/05/2008 07h36

Dans quel état reverra-t-on Nathalie Simard et sa petite fille Ève ? Car elles reviendront sûrement au Québec. Ruinées. Seules. Nathalie ne refait pas sa vie en République dominicaine, elle la défait. C’est pour cela que j’en parle aujourd’hui : plusieurs de ses amis m’ont demandé de le faire. La réussite de Nathalie me tenait à coeur moi aussi. Et je ne m’inquiète pas pour rien…Quand j’ai appris que Nathalie Simard en était rendue à vendre les droits du Village de Nathalie, l’émission de télévision qui l’a en quelque sorte mise au monde, de même que la maison que l’impresario Guy Cloutier lui avait offerte en réparation des sévices qu’il lui avait fait subir, et ses meubles et ses affaires personnelles, j’ai compris qu’il se passait quelque chose de grave.J’ai eu envie de lui crier : «Mais qu’est-ce que tu fais là Nathalie ?»

Après s’être libérée de son passé de victime, voilà que Nathalie Simard soldait son avenir de femme libre. Heureuse, cette femme en fuite ? D’aucuns diraient «gravement malade dans son coeur et dans sa tête». Et ils ne seraient certainement pas loin de la vérité.

Beaucoup s’inquiètent aussi pour «la petite», sa fille Ève. Une petite fille qui a perdu ses amies de l’école secondaire du Verbe divin de Granby, et ses petites cousines, et se retrouve maintenant, dans une villa louée de la République dominicaine, seule avec un précepteur. Ce n’est pas ce qu’avait rêvé sa mère qui lui avait acheté un cheval pour profiter davantage encore de la grande maison de Granby et de la terre à bois qui l’entourait. Oui, je sais aussi qu’Ève a pleuré en quittant le Québec samedi dernier : l’une de celles qui a essuyé ses larmes me l’a dit.

Fondation sabordée

Ainsi, après avoir flambé la majeure partie de l’argent - une grosse somme — qu’elle avait devant elle depuis 2005, Nathalie Simard a sabordé la Fondation qui portait son nom. Puis, comme frappée d’une crise de rage contre elle-même et tout ce qu’elle a été, elle se dépouillait de tout ce qui aurait pu assurer son avenir et celui de sa fille.

La mère et l’enfant sont maintenant, à l’étranger, coupées de leur famille et de leurs amis, avec un compagnon, Lévis Guay, peu recommandable, qui a déjà eu des démêlés avec la justice.

«Cela ne lui ressemble pas, c’est pas Nathalie ça», dit son frère, Martin. «Il faudrait aller la chercher» !

C’est à cela que s’emploie un petit groupe d’amis qui monte actuellement un dossier sur «le gars», Lévis Guay, non pour embarrasser le couple ou nourrir d’autres manchettes, mais pour convaincre Nathalie et la petite qu’elles sont dans une situation dangereuse. Demain cette situation sera peut-être désespérée…

Car ce doit être une Nathalie profondément perturbée qui, après s’être battue pour obtenir réparation de l’homme d’affaires Guy Cloutier de l’exploitation, à la fois sexuelle et financière, qu’il lui a fait subir, solde maintenant tout ce qu’il lui reste de beau - et de monnayable ! - de son passé.

En vendant les droits du Village de Nathalie, c’est un peu sa robe de Nathalie qu’elle jette aux poubelles. Une robe qui a fait rêver toute une génération de petites filles. Et une robe qui faisait fantasmer un pervers de 40 ans qui la lui faisait porter lorsqu’il voulait la prendre.

L’émission avait tenu l’affiche au réseau TVA pendant trois ans, de 1985 à 1988 et avait attiré jusqu’à 700 000 et même 800 000 téléspectateurs. Du jamais vu encore dans l’histoire de la télévision privée québécoise. Et toutes les petites filles du Québec voulaient porter les mêmes robes que Nathalie, se faire faire la même coupe de cheveux. Un véritable mythe.

C’est Alain Desruisseaux, agent de Nathalie et qui se présente aujourd’hui comme son chargé d’affaires au Québec pendant qu’elle est absente, qui a «le mandat de signer la vente» de cette célèbre série. On pensait en tirer 3 millions $. Il semble bien que le couple Nathalie Simard - Lévis Guay se contenterait de la moitié. Mais quelle chaîne de télévision aura le cynisme d’acheter cette série pour faire rêver une autre génération de petites filles ?

Ses plus proches savaient

Depuis le début d’avril où la chanteuse a annoncé la fin prématurée de sa tournée - après seulement six spectacles - tout s’est précipité. Nathalie a surtout fait le vide autour d’elle. Ou on l’a fait pour elle… L’avocate remerciée. La directrice de la Fondation renvoyée. Les communications avec les amis filtrées par son nouveau compagnon, ou carrément coupées. Mais «l’exil» n’était pas si précipité que cela puisque le couple monnayait - à gros prix n’en doutons pas ! — l’exclusivité de son départ du Québec et de son installation à l’étranger…

Depuis la mi-mars, les indices se multipliaient. Quelque chose se tramait. «Elle avait coupé toutes ses pilules, surtout ses antidépresseurs», dit un parent. Dans ces conditions, on ne perd pas plus de vingt kilos en quelques semaines sans surveillance médicale. Nathalie l’a fait. «Je m’inquiétais pour sa santé», dit un ami qui réussit à la faire consulter. Le résultat fut assez alarmant pour que son frère, René, soit informé. Mais René et Nathalie ne se parlent plus. Alors d’autres frères ont tenté de s’en charger. En vain.

Certains disent qu’après tout cette femme a 39 ans, qu’elle est assez grande pour savoir ce qu’elle fait… Pire : d’autres pensent qu’on s’est assez occupé d’elle, qu’il serait temps qu’elle se prenne en main.

Mais non, Nathalie Simard n’était pas cette femme forte qu’elle semblait être devenue. Dans toute cette histoire, surtout depuis qu’on a fait des documentaires sur sa vie, enregistré des émissions spéciales avec des vedettes québécoises et françaises de la scène, qu’on l’a vue sur la scène du Palace de Granby ou du Théâtre Saint-Denis à Montréal, on a oublié qu’il s’agit d’une enfant arrachée de l’école à 13 ans, qui n’a pas eu d’enfance ni d’adolescence, jetée brutalement dans la vie d’une adulte violée sur un coin de lit de jeune fille.

Nathalie n’avait jamais, non plus, vu à ses propres affaires. Et lorsqu’elle a été émancipée de ses tuteurs, entre nous, elle n’avait pas beaucoup de talent pour choisir des professionnels qui veilleraient à ses intérêts.

Des liaisons dangereuses

Est-ce pour tout cela que, dès son premier mari et le père d’Ève, elle tombait si facilement sur des hommes au passé douteux qui, l’imaginant fort riche - s’ils avaient su ! - en voulaient à son argent. Lévis Guay est-il de ceux-là ?

Les indices déjà rassemblés par les quelques amis que la question préoccupe sont inquiétants. Je ne parle pas de cette poursuite de 2,3 millions $ intentée par l’ex-compagne de Lévis Guay, Audrey Sergerie. Cette poursuite est passablement farfelue : qui croira jamais que Nathalie Simard allait réussir à remplir 60 salles de spectacle en deux ans ? Et que ces spectacles produiraient 2 millions $ de profits ? «Si c’était vrai, il n’y aurait plus un seul artiste disponible au Québec, ils seraient tous sur la route !» lance à la blague un homme de spectacle qui réussit fort bien lui-même.

Quant au bris de contrat dont se plaint Mme Sergerie, comment en tenir Nathalie responsable puisque Lévis Guay était producteur du spectacle et que c’est lui qui a convenu avec Nathalie de «s’exiler» en République dominicaine ? En somme, l’associé de Madame Sergerie s’est sauvé avec la vedette de son propre spectacle ! D’ailleurs, un avocat au dossier affirme que «Lévis Guay, s’il le veut, a les moyens de faire tomber cette poursuite et surtout de faire lever le gel de tous les avoirs de Nathalie Simard». Mais pour cela, il devra se présenter en personne au Québec. Pour l’instant, le chargé d’affaires, Alain Desruisseaux, annonce une sortie spectaculaire des avocats du couple la semaine prochaine. Toute cette histoire de poursuite, comme les deux autres des ex-conjoints de Nathalie Simard, semble assez rocambolesque !

Faillites frauduleuses

Ce qui est bien réel par contre, c’est que le Monsieur Guay en question cumule les démêlés avec la justice depuis 1989 alors qu’il plaidait coupable d’incendie criminel et qu’il écopait d’une peine de 90 jours de prison.

D’accusations de faillites frauduleuses à de multiples infractions au Code de la sécurité routière, cet homme a un passé judiciaire chargé. Et il lui serait difficile de prétendre qu’il s’agit d’erreurs de jeunesse quand ses derniers démêlés avec la justice remontent à mai 2007 ! Il avait alors dû prendre l’engagement de garder la paix pendant un an.

Un proche de Nathalie s’est assez inquiété de ce qui pouvait lui arriver aux mains de cet homme pour alerter la Sûreté du Québec. Quand je vous dis que les proches de cette affaire imaginent le pire !

Tout cela me semble bien triste, presque irréel.

Triste encan

Faisons le bilan des dernières semaines : La Fondation Nathalie Simard, à laquelle Nathalie promettait de se consacrer «jusqu’à son dernier jour» : fermée brutalement. Cette maison qu’elle avait baptisée Hawwah - la femme qui donne la vie en hébreu —, la première grande maison qu’elle ait possédée et dans laquelle elle comptait choyer sa fille et passer du bon temps avec ses amis : vendue. Même ses meubles et ses objets personnels : mis à l’encan ! Mais que pensa-t-elle en voyant tous ces inconnus partir, qui avec un fauteuil, tel autre avec une lampe de chevet, celui-ci avec des serviettes de toilette et celui-là avec sa première guitare ? «Une aubaine», disaient les gens en repartant avec un morceau de son intimité ! Et puis maintenant, tous les droits sur ces émissions dont elle me montrait fièrement les épisodes il y a deux ans : vendus, ils seront diffusés n’importe où et n’importe comment…

«Elle aimait tant sa vie, sa ferme, sa fondation», dit encore Martin Simard. L’invraisemblable est encore arrivé. Mais cette fois, elle ne jouira pas de la sympathie du public qui la soutenait depuis le 26 mai 2005, ce jour où elle était entrée dans la vie collective des Québécois. Elle avait rompu depuis longtemps avec tous ceux, si nombreux, qui l’avaient aidée à raconter son histoire, aux policiers, au procureur de la Couronne, au juge, à tous ceux qu’elle avait surnommés «ses anges». Elle avait même pris ses distances avec la Fondation bien avant que, devenue seule maîtresse à bord, elle ne la saborde.

«Pauvre fille», diront ceux qui ne l’ont jamais aimée. Ou jamais crue, ce qui est pire. «Pauvre femme», diront tous ceux qui ont cru en elle. Quelques-uns riront-ils de ses déboires, chuchotant quelque chose comme : «Je vous l’avais bien dit…» ?

«Faites-lui comprendre que beaucoup de gens tiennent encore à elle», me dit justement l’une de ces amies à qui elle ne parle plus et qui ne lui en veut pas…

Il y avait un jardin, chantait encore tout récemment Nathalie avant de se laisser enlever. Mais le jardin est en friche et retournera bientôt à un long hiver…

http://blogues.lactualite.com/vastel/?p=164#comments

Bon, on sent que le monsieur l'a mal pris et qu'il se sentait investi d'une mission envers elle. Quant aux droits de son émission des années 80, franchement, ça vaut le prix de sa robe rose...

Modifié par cherry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi c'est plutôt KISS.......... ouah c'est trop de la balle.

Comment ça c'est pas le fil du post, je pollue ????? OK JE SORS :chechemeu:

Ben oui Kissdu bon petit rock

I was made for loving you babyyyyyyyyy

You were made for lovin meeeeee

http://fr.youtube.com/watch?v=HnqUAbGMjLI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est tout à fait ça... je regarde en boucle, + un clip amateur tourné au Canada (il me semble) trop délirant et trop génial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi c'est plutôt KISS.......... ouah c'est trop de la balle.

Comment ça c'est pas le fil du post, je pollue ????? OK JE SORS :chechemeu:

Ben oui Kissdu bon petit rock

I was made for loving you babyyyyyyyyy

You were made for lovin meeeeee

http://fr.youtube.com/watch?v=HnqUAbGMjLI

Quelqu'un sait de quoi ils ont l'air démaquillés? Parce que c'est quand même important le matin... :innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quelqu'un sait de quoi ils ont l'air démaquillés? Parce que c'est quand même important le matin...

Ben disons qu'ils doivent en être au manger mou eux aussi ! :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça fait rien, moi je prends quand même juste pour le rêve....... chante trop bien, et puis pour avoir écrit d'aussi belles paroles..... oui oui oui je prends :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ça fait rien, moi je prends quand même juste pour le rêve....... chante trop bien, et puis pour avoir écrit d'aussi belles paroles..... oui oui oui je prends :wub:

Lequel? Le chanteur au torse poilu? :P:D

Psssst, c'est mon préféré aussi. Du moment où il n'a pas vieilli d'un poil, ha ha! Quoique, j'aime bien la longue langue itou...

Modifié par cherry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui ça intéresse, La preuve et le jugement lié aux agressions sexuelles de Guy Cloutier sur Nathalie Simard (X), à la réaction de son frère René Simard (Z), et à la 2ème victime qui n'est pas nommée (qui serait justement le frère selon mes sources).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui ça intéresse, La preuve et le jugement lié aux agressions sexuelles de Guy Cloutier sur Nathalie Simard (X), à la réaction de son frère René Simard (Z), et à la 2ème victime qui n'est pas nommée (qui serait justement le frère selon mes sources).

Ah ben zut...le lien ne fonctionne pas....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour ceux qui ça intéresse, La preuve et le jugement lié aux agressions sexuelles de Guy Cloutier sur Nathalie Simard (X), à la réaction de son frère René Simard (Z), et à la 2ème victime qui n'est pas nommée (qui serait justement le frère selon mes sources).

Ah ben zut...le lien ne fonctionne pas....

Testing, testing...

Ben oui, il fonctionne. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas chez moi...

36414818aj7.jpg

Modifié par Curieuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai rien contre Nathalie Simard, je n'ai pas grandit avec son "village" ni ses chansons. Quand j'ai commencé à entendre parler d'elle, c'est au moment de tout ce tapage médiatique autour des comportements pédophiles de Guy Cloutier. Je l'ai cru moi, je me disais "encore un qui a profité de l'innocence d'une enfant, de l'influence qu'il avait sur elle pour en abuser. Et comme on peut tout acheter quand on a de l'argent (du moins, il y en a qui le croient) et qu'on est une personne estimée publiquement, il se croyait sûrement protégé." Donc, je la trouvais courageuse de s'élever contre une personne aussi exécrable, de "briser le silence" pour reprendre ses mots, et de dénoncer enfin cette horreur publiquement, ce qui a permis à plusieurs victimes d'oser "briser le silence" contre des personnes de la même espèce, et pour elle, de se libérer. Seulement, au bout d'un moment, ça commence à faire d'entendre toujours la même rangaine ! Il y a eu le procès, puis la biographie, puis la création de l'association, le retour sur la scène, et puis subitement, Pouf ! Plus rien. Je plaque tout (la tournée, l'association, etc - merci pour les victimes et autres admirateurs...), je disparais mystérieusement (car le lieu était supposé être secret au départ...) disant que je veux me retirer de cette vie trop médiatisée MAIS je prends soin de contacter un journaliste pour m'expliquer sur ce départ précipité. Du coup, même quand on se croit débarrassé d'elle, on voit encore sa face dans tous les journaux. Franchement, tout ça ressemble plus à des coups de publicité et à un certain besoin (voire une dépendance) de faire parler d'elle. Je comprends qu'elle soit perturbée par l'enfance qu'elle a eu (si on peut dire qu'elle en a eu une) mais aujourd'hui elle m'apparaît plus comme une personne qui ne sait pas ce qu'elle veut dans la vie et qui se fout du monde (je veux dire des personnes qui ont de l'estime et de l'admiration pour elle, qu'ils soient fans ou victimes) que d'une victime. On croirait qu'elle s'est servie de toute cette affaire de viols pour revenir en avant de la scène pour finalement planter tout le monde. Alors, SVP, pas la peine d'étaler en plus le sujet sur les forums, on en entend assez parler comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pssssst, au fait, la 2ème victime, c'est son frère. Mais chut, c'est un secret...
J'aurais plus pensé à Véronique Cloutier...

Et moi qui pensais que c'était Natasha St-Pier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme la plupart des immigrants, je ne connassais pas N. Simard. Mais je suis arrivé à Montréal pendant l'apogée de l'affaire Simard-Cloutier. Dans une soirée au Cabaret Mado, la drague Miklös a fait un spectacle où elle faisait du lipsynch sur Turne la page, et j'ai trouvé ça très drôle... Dès lors, je suis devenu un fan de cette chanson. Toute le monde se moque de moi à cause de ça... :glups: À ma defense, je peux dire que j'écoute aussi The Cure et The Cult, mais qui n'a pas un côté quétaine?

Cherry, tu vas voir The Cure au centre Bell? :B)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas chez moi...

36414818aj7.jpg

Merde, il ne marche plus pour moi non plus.

Alors part du lien que je t'ai donné, et fait une recherche avec le mot-clé "cloutier" et le tribunal "chambre criminelle et pénale".

c'est le 2ème jugement en haut, en date du 20 décembre 2004.

Modifié par cherry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Comme la plupart des immigrants, je ne connassais pas N. Simard. Mais je suis arrivé à Montréal pendant l'apogée de l'affaire Simard-Cloutier. Dans une soirée au Cabaret Mado, la drague Miklös a fait un spectacle où elle faisait du lipsynch sur Turne la page, et j'ai trouvé ça très drôle... Dès lors, je suis devenu un fan de cette chanson. Toute le monde se moque de moi à cause de ça... :glups: À ma defense, je peux dire que j'écoute aussi The Cure et The Cult, mais qui n'a pas un côté quétaine?

Cherry, tu vas voir The Cure au centre Bell? :B)

On est toujours le quétaine, le straight, le plate d'un autre. Mais j'avoue qu'avec "Tourne la page", mouhahahaha! :rofl:

Naaaaan, je te taquine. ;)

Et non, je vais pas voir le show des Cure, malheureusement. Ni celui de Leonard Cohen qui va jouer à Montréal cet été. Chaque fois qu'un show m'intéresse, les billets se vendent en le temps de le dire. :(

Et je ne suis pas assez désespérée pour m'acheter un billet pour voir une hasbeen chanter la Danse des Canard ou Tourne la Page... :P:D

Modifié par cherry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je n'ai rien contre Nathalie Simard, je n'ai pas grandit avec son "village" ni ses chansons. Quand j'ai commencé à entendre parler d'elle, c'est au moment de tout ce tapage médiatique autour des comportements pédophiles de Guy Cloutier. Je l'ai cru moi, je me disais "encore un qui a profité de l'innocence d'une enfant, de l'influence qu'il avait sur elle pour en abuser. Et comme on peut tout acheter quand on a de l'argent (du moins, il y en a qui le croient) et qu'on est une personne estimée publiquement, il se croyait sûrement protégé." Donc, je la trouvais courageuse de s'élever contre une personne aussi exécrable, de "briser le silence" pour reprendre ses mots, et de dénoncer enfin cette horreur publiquement, ce qui a permis à plusieurs victimes d'oser "briser le silence" contre des personnes de la même espèce, et pour elle, de se libérer. Seulement, au bout d'un moment, ça commence à faire d'entendre toujours la même rangaine ! Il y a eu le procès, puis la biographie, puis la création de l'association, le retour sur la scène, et puis subitement, Pouf ! Plus rien. Je plaque tout (la tournée, l'association, etc - merci pour les victimes et autres admirateurs...), je disparais mystérieusement (car le lieu était supposé être secret au départ...) disant que je veux me retirer de cette vie trop médiatisée MAIS je prends soin de contacter un journaliste pour m'expliquer sur ce départ précipité. Du coup, même quand on se croit débarrassé d'elle, on voit encore sa face dans tous les journaux. Franchement, tout ça ressemble plus à des coups de publicité et à un certain besoin (voire une dépendance) de faire parler d'elle. Je comprends qu'elle soit perturbée par l'enfance qu'elle a eu (si on peut dire qu'elle en a eu une) mais aujourd'hui elle m'apparaît plus comme une personne qui ne sait pas ce qu'elle veut dans la vie et qui se fout du monde (je veux dire des personnes qui ont de l'estime et de l'admiration pour elle, qu'ils soient fans ou victimes) que d'une victime. On croirait qu'elle s'est servie de toute cette affaire de viols pour revenir en avant de la scène pour finalement planter tout le monde. Alors, SVP, pas la peine d'étaler en plus le sujet sur les forums, on en entend assez parler comme ça...

100% de ton avis

J'ai écouté le special de TQS, et bien que je comprenne qu'elle sentait le besoin de remettre les pendules à l'heure, elle a encore surfé sur son passé pour s'attirer la sympathie des gens, appuyant bien fort sur ce que Cloutier lui a fait. Ça m'a énervée. En plus, ça faisait plusieurs fois qu'elle donnait une entrevue exclusiiiiiive à La Semaine, donc elle a alimenté la machine même avant son départ et des années après le procès de Cloutier. Elle a même osé jeter l'empire Quebecor quand on lui a dit de se calmer le pompom avec les sorties médiatiques, c'est dire! Alors, difficile après de critiquer le cirque médiatique et d'être crédible... En plus, des sujets d'actualité n'ont pas été abordés lors de cette entrevue (les réelles raisons du flop de son show, les poursuites), probablement une condition pour accepter de parler à Mongrain.

Et c'est vrai qu'on dirait qu'elle a besoin de faire parler d'elle. Elle a tellement souffert d'avoir été mise à l'écart après sa courte carrière dont la seule audience était les enfants car elle n'a jamais eu de succès d'estime autrement, qu'on dirait que c'est plus ça qui la motive maintenant que les agressions sexuelles de son ex-gérant, surtout que Cloutier a fait son temps en prison donc qu'elle a eu sa revanche à ce niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas chez moi...

36414818aj7.jpg

Merde, il ne marche plus pour moi non plus.

Alors part du lien que je t'ai donné, et fait une recherche avec le mot-clé "cloutier" et le tribunal "chambre criminelle et pénale".

c'est le 2ème jugement en haut, en date du 20 décembre 2004.

Merci pour le tuyau. J'y ai maintenant accès... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.